Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire : 3 blessés dans une manifestation autour d’une exploitation minière

le Vendredi 4 Janvier 2013 à 11:46 | Lu 651 fois

Trois employés de la multinationale indienne, Taurian Manganèse et Ferro Alloy, titulaire d’un permis d’exploitation minière dans la sous- préfecture de Bondoukou (nord-est), ont été blessés jeudi lors d’une manifestation organisée par les populations riveraines qui réclament leur indemnisation.



Côte d’Ivoire : 3 blessés dans une manifestation autour d’une exploitation minière
Tôt le matin, dans le village de Boedem, la porte d’entrée du périmètre d’exploitation, des manifestants ont formé une barrière devant la société minière pour empêcher les employés d’avoir accès à leur poste de travail.

Onze employés, tous d’origine indienne, qui ont voulu forcer le passage ont été séquestrés et brutalisés par les manifestants.

Des pierres lancées par les manifestants ont légèrement blessé trois des employés.

Il a fallu l’intervention d’un détachement des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) et de l’escadron de la gendarmerie pour exfiltrer ces travailleurs des mains de leurs bourreaux après une très longue négociation avec les manifestants qui voulaient les garder prisonniers dans le village.

Les populations des sept villages du périmètre d’exploitation du manganèse ont contraint Taurian Manganèse & Ferro Alloy à arrêter ses travaux d’extraction jusqu’à la satisfaction de leurs revendications conformément au cahier des charges de la société et au code minier ivoirien.

"Nos cultures et nos plantations sont détruites, nos sols sont rendus impropres à la culture du fait de cette exploitation", dénonce le porte-parole des manifestants, Kouman Kobenan Kra Michel.

Il n’oublie pas "les maladies liées à l’inhalation de la poussière, les bruits assourdissant des machines et de l’utilisation de la dynamite" sans compter la "destruction du patrimoine culturel local" alors que les droits des populations tardent à être purgés.

Selon le président de l’ONG Vert universel, Victor Atta, qui apporte son soutien à l’action des manifestants, l’exploitation du manganèse à Bondoukou n’a pas été précédée d’une "étude d’impact environnementale sérieuse".

Selon les populations, la société indienne qui ne disposait que d’une autorisation de recherche est passée automatiquement à une phase d’extraction et d’exportation du manganèse tout en minimisant leurs droits et intérêts.

Des mouvements de protestation pareils menés depuis 2008 avaient conduit le gouvernement à suspendre provisoirement en 2010 l’extraction de manganèse par la compagnie indienne qui a entamé ses activités de recherche dans la région de Bondoukou en 2008.

Vendredi 4 Janvier 2013
Vu (s) 651 fois



1.Posté par Dadi le 04/01/2013 14:41 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chers parents c est ce que les ivoiriens dignes vous demandent.vous avez des cadres comme adjoumani kobenan mais il ne peut vous défendre car pris par le piège de Ouattara .sa bouche qui parlait tant est aujourd'hui cousue alors défendez vous.

2.Posté par Dadi le 04/01/2013 14:41 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chers parents c est ce que les ivoiriens dignes vous demandent.vous avez des cadres comme adjoumani kobenan mais il ne peut vous défendre car pris par le piège de Ouattara .sa bouche qui parlait tant est aujourd''hui cousue alors défendez vous.

3.Posté par Dadi le 04/01/2013 14:45 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout homme est mortel que se soit par ces abrutis de dozo ou ces ingrats de la cedeao alors tuez la peur en vous et réagissez .Dieu vous bénisse

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !