Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire 2015: Que valent Essy Amara et Consorts (La Révolution Permanente N°00516/08/15)

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Jeudi 20 Août 2015 à 08:07 | Lu 2096 fois



Nous l’avons dit et nous le répétons, 2015 est une année qui tiendra absolument toutes ses promesses de Libération brutale et totale de la Côte d’Ivoire.


C’est pourquoi après la présente Chronique, nous allons porter la Communication à une autre étape, je dirai à l’étape la plus décisive de notre combat pour la Libération et la Restauration de la Dignité de la Côte d’Ivoire.

Alors que vaut Essy Amara ?

Ce que vaut un homme, ce n’est pas ce qu’il a été. C’est ce qu’il est. C’est aussi le résultat de l’unité de mesure dont on se sert pour mesurer la personne.

Avec Konan Banny, c’était plus simple. Son zèle dans la forfaiture de Dramane Ouattara en 2010, sa tendance à vouloir utiliser ce mythomane et psychopathe comme un instrument d’évaluation de sa capacité à être président, nous en a dit long sur l’incertitude qui caractérise ce haut cadre qui a sacrifié les intérêts fondamentaux de la Côte d’Ivoire sur l’autel de ses intérêts orgueilleux et égoïstes, croyant qu’il allait remplacer Dramane Ouattara après son faux mandant de faux chef d’Etat.

Mais Essy Amara. Il est différent. Il a la discrétion d’un diplomate. Discret et efficace dans les couloirs des Institutions de la République mais aussi et surtout de la Françafrique, Essy Amara reste un homme de système et le produit d’un système.

Sa biographie officielle est toute simple mais digne de respect. Décrit comme proche de feu Félix Houphouët-Boigny, Essy Amara est né le 20 décembre 1944 à Bouaké (Ville principale du Centre de la Côte d’Ivoire). Essy Amara a été Ministre des Affaires étrangères de la Côte d’Ivoire pendant 10 ans (1990 et 2000), président de l’Assemblée générale des Nations unies entre 1994 et 1995 (49e session) et, en 2001 Secrétaire Général de l’Organisation de l’unité africaine (OUA). En juillet 2002, à la création de l’Union africaine, il en devient le président intérimaire de la Commission jusqu’en 2003 avec l’élection de Alpha Oumar Konaré. Et depuis le 7 décembre 2014, il s’est fait dissident de l’appel de Konan Bédié à prolonger le malheur de la Côte d’Ivoire en aidant Dramane Ouattara à réaliser un autre exploit de faussaire, en déclarant qu’il se porte candidat à l’élection présidentielle de 2015, une élection d’entérinement du Faux, planifiée par la France pour se tenir sans Laurent Gbagbo.

Essy Amara donc pense que pour avoir été tout ce qu’il a été, il est aujourd’hui l’homme de la situation, celui qu’il faut pour réconcilier les Ivoiriens, oublier la malédiction Dramane Ouattara et bâtir une Côte d’Ivoire débarrassée des seigneurs de guerre, des bandes de braconniers chassant l’homme en pleine ville, de la bande miliciens dioula organisées sous diverses dénominations (microbes, gnambro, FRCI) par le brigand Hamed Bakayoko, homme des sales boulots du sieur Dramane Ouattara.

Eh oui ! Essy Amara croit dur comme fer qu’il peut relever tous ces défis.

On est tout de suite tenté de se demander sur quoi compte-t-il pour être le président qu’il rêve d’être.

Ce n’est pas une injure de le dire, Essy Amara est un cadre respectable. Mais il n’a rien d’un homme politique charismatique. Coupé de l’électorat moutonnier du PDCI de Konan Bédié, pris dans un “conflit” inavouable de leadership de l’opposition avec Konan Banny, d’emblée, Essy Amara ne peut que compter sur son village natal et sur celui de son épouse.

Pour la petite histoire, l’épouse d’Essy Amara, selon les informations disponibles est originaire d’un petit village de Bouaké, sis non-loin de la base militaire française qui aurait été attaquée en 2004 par l’aviation ivoirienne.

Des éléments des unités de combat de la Révolution Permanente racontent que ce petit village nommé Tanou-Sakassou, a été le lieu à partir duquel le Colonel Gueu Michel à livré les Gendarmes Commandos en 2002 avant son annonce sur une radio internationale, annonce dans laquelle il officialisa sa trahison. En effet, il se raconte que Gueu Michel avait conduit les Commandos chargés de libérer Bouaké à ce village et les a contraints à attendre son feu vert avant de lancer l’assaut alors que les rebelles étaient à quelques 2 kilomètres de leur position et qu’une action anticipée telle que nos Commandos y sont formés aurait donné tous les résultats attendus. C’est donc dans cette attente, qu’un véhicule des pompes funèbres arrive au niveau des éléments en attente du feu vert dans le village, se fait prendre et est aussitôt relâché sur ordre de Gueu Michel.

Les occupants du véhicule prétendaient qu’ils allaient à Brobo et qu’ils s’étaient trompés de route. Or la voie de Bouaké à Brobo est en ligne droite et le village de la femme d’Essy Amara est excentré de 1 kilomètre environ dans la brousse. Environ 20 minutes après le départ du véhicule des pompes funèbres, Gueu Michel donne l’assaut. A moins d’un kilomètre de la position des rebelles, nos frères d’armes tombent dans une embuscade. Les survivants ont dû leur survie à un miracle. Bref. C’était pour la petite histoire. Mais elle n’a aucun lien avec Essy Amara.

C’est donc sur ce petit village qui nous laisse un triste souvenir, qu’Essy Amara pourra compter, en plus de son village d’origine (à distinguer de Bouaké sa ville natale).

Mais vous devez aussi le deviner. Essy Amara compte fondamentalement sur la France. Il y a des relations solides. Il a la confiance des Français. A la différence de Konan Banny, les Français n’ont pas encore donné à Essy Amara sa chance dans leur entreprise morbide de soumission des Ivoiriens épris de Dignité et de Liberté. Banny au moins a eu le morceau non moins important de Premier Ministre quand la France avait réussi à dépecer le pouvoir de Laurent Gbagbo. Mais lui Essy, l’ami, ils ne l’ont pas encore essayé. Or aujourd’hui, les ressources humaines se font rares qui capables, elles pourraient donner pleine et entière satisfaction à la France.

Alors, le schéma français, Essy Amara y occupe la place de choix et il y croit comme un enfant croit au Père Noël.

Seulement, voilà : les élections, si par miracle, elles se tenaient, c’est bien avant Noël. Donc le Père Noël ne sera pas encore prêt. Il ne sera pas encore passé pour distribuer les fauteuils de président.

Plus grave, l’opinion des Ivoiriens, notamment de la jeunesse digne et consciente est l’arme fatale contre Essy Amara ; elle est son “Tendon d’Achille”. En une phrase, le doyen est liquidé : « Quoi ?! le gars, il parle on ne sait même pas ce qu’il veut dire, c’est lui qui va diriger la Côte d’Ivoire ? Il va passer par où ? ».

Alors, au suivant !

Le tout petit poucet Kouadio Konan Bertin dit KKB. Nous avons suivi son parcours en tant que leader syndical estudiantin. Il est intelligent. Mais il n’a pas su être raisonnable en 2010. Il prend conscience trop tard et surtout après avoir soupé avec le diable. Tenace, ayant la peau dure, résistant à la bastonnade et aux coups et blessures auxquels l’ont habitué la FESCI (Fédération Estudiantine et Scolaire) et le RDR (l’organisation de malfaiteurs abusivement appelée parti politique du sieur Dramane Ouattara) KKB a l’âge qu’il faut pour instaurer un règne de dictateur. Autrefois, la France affectionnait les jeunes loups de son âge. Mais les temps ont changé. La France a changé de mode. Les buveurs de sang, les éventreurs, les poseurs de bombes, la France en raffole maintenant. Or KKB ne sait pas égorger un homme ni boire du sang humain encore moins confectionner et poser une bombe. Donc, il n’a pas le bon profil.

Et le reste alors ?

Ceux que les enfants appellent « candidats 2 pour 5 francs » ? Ils ne méritent pas qu’on en parle. La tempête de la Révolution se chargera de ses plumes audacieuses ou ridicules.

Et en attendant, nous y sommes. La Révolution. Elle ne prend pas de rendez-vous. Elle survient. Inattendue. Partie d’une petite étincelle. Elle embrasera la multitude. Et elle devint incontrôlable parce que hors de tous les schémas prévus. C’est à cela que Konan Banny, Essy Amara, KKB et consorts sont appelés avec nous. S’ils aiment la Côte d’Ivoire. Tout le reste n’est que futilité.

(Fin)

A Très Bientôt.

Hassane Magued

La Révolution Permanente

Afrik53.com : Infos 7J/7
Jeudi 20 Août 2015
Vu (s) 2096 fois



1.Posté par Bintou361 le 21/08/2015 02:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hassan merci de nous avoir fait signe, tes ecrits sont d'actualite ta pas besoin de te redire.
Que ceux qui ont des oreilles ?LA VIE OU LA MORT DIEU EST AU CONTROL. Le courage dans la foi et la verite; la vraie justice s'etablit c'est ce qu'il nous faut.. IL ya combat SUR TOUS LES FRONTS COMBATTANTS!

Que DIEU LE PERE VOUS COUVRE DE SON AMOUR.
CUCU A TOUS LES VRAIS COMBATTANTS, ON EST ENSEMBLE DEBOUT JUSQU'A LA FIN .

Bintou MASSA-DEIN.

2.Posté par MERMOZ le 21/08/2015 10:27 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MERCI BCP HASSANE..... ON EST ENSEMBLE.
"LA PATRIE OU LA MORT, NOUS VAINCRONS"

3.Posté par Elijah le 21/08/2015 19:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Excellente analyse Hassane, Puisse la volonté de God se manifester pour Sa grande gloire!

4.Posté par bonian de maupass le 23/08/2015 02:11 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Commentaire * c est propre.sans commentaire.

5.Posté par Sily Camara le 24/08/2015 12:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cet article est encore d'actualité. On voit ce conglomérat d'ambitieux, ces jours-ci, dans leurs élucubrations. Des ambitieux, au sens péjoratif. Ceux qui ne sont guidés que par ce que leur père Houphouet qualifiait de "hôte-toi de là pour que je m'installe". Sans programme, sans projet. Sans idéal. Le pouvoir, rien que ça. Pour en jouir, même en rêve. Ils osent défier le FPI.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !