Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d’Ivoire: 150 prisonniers pro-Gbagbo libérés « dans les heures à venir » (Jeune-Afrique)

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Vendredi 23 Mai 2014 à 05:35 | Lu 958 fois



Quelque 150 prisonniers pro-Gbagbo doivent être libérés jeudi dans l’après-midi. L’annonce a été faite à la mi-journée par Pascal Affi N’Guessan, président du FPI, après la reprise des discussions avec le gouvernement.

« Cent-cinquante prisonniers pro-Gbagbo seront libérés dans les heures à venir », a confié Pascal Affi N’guessan, le chef du principal parti d’opposition, le Front populaire ivoirien (FPI), au sortir d’une rencontre avec une délégation gouvernementale, jeudi 22 mai, la première officielle depuis juin 2013. Ces 150 personnes devraient être mises en liberté provisoire dans la journée.

Le FPI avait avancé une liste d’environ 700 noms de personnes qui ont été, selon lui, incarcérées pendant la crise postélectorale de 2010-2011. Suite à des recherches au sein de l’administration pénitentiaire, le gouvernement n’a reconnu l’incarcération que de 200 détenus et décidé d’en libérer, donc, 150.

Ces libérations font suite au dégel de cinquantes comptes bancaires de personnalités proches de Laurent Gbagbo, annoncé mercredi 21 mai par la justice ivoirienne, dont celui de Gilbert Marie Aké N’Gbo, son dernier Premier ministre. Selon un communiqué du parquet, relayé par l’Agence de presse africaine (APA), le procureur de la République d’Abidjan-Plateau, Richard Christophe Adou, a en effet procédé au « dégel des comptes bancaires de cinquante personnalités dont les comptes avaient été gelés suite à la crise postélectorale ».

« Le parquet continue d’analyser les requêtes présentées (…) D’autres dégels pourront être incessamment faits », ajoute le communiqué. Quelque 43 comptes avaient déjà été dégelés début avril.
La réconciliation en ligne de mire


Quelque 300 personnes avaient vu leurs comptes gelés consécutivement à la crise postélectorale, selon le du Front populaire ivoirien (FPI), pour qui « la confiscation des biens et des domiciles des militants de l’opposition » et « le gel des avoirs et des comptes bancaires » de ses responsables entravent le processus de réconciliation.

>> Lire aussi : « Gbagbo and friends, une nouvelle association pour l’ancien président ivoirien »
Ces derniers mois, les autorités d’Abidjan ont multiplié les démarches d’apaisement alors que la tension était montée d’un cran après le lancement de l’opération de recensement général de la population et de l’habitat (RGPH), le 17 mars, et la remise cinq jours plus tard de l’ex-leader pro-Gbagbo, Charles Blé Goudé à la CPI.

Reprise du dialogue entre FPI et opposition

Cette mesure intervient alors que le gouvernement et le Front populaire ivoirien (FPI), reprennent depuis jeudi 22 mai le dialogue politique interrompu il y a près d’un an. Le président du FPI, Pascal Affi N’guessan, a ainsi annoncé jeudi que son parti est « totalement engagé » dans ce processus.
>> Lire aussi : « Le FPI retourne à la table des négociations »
« Nous sommes venus répondre à cette invitation pour manifester notre disponibilité constante de participer au dialogue politique. Nous sommes totalement engagés dans cette voie parce que c’est par celle-ci que la Côte d’Ivoire peut surmonter ses difficultés », a-t-il déclaré.

Afrik53.com : Infos 7J/7
Vendredi 23 Mai 2014
Vu (s) 958 fois



1.Posté par Tigro le 23/05/2014 12:40 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vs etes fatigues maintemt apres les avoir laisse ds la faim pdt 3ans

2.Posté par ALLEHAHIN le 26/05/2014 00:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cet hebdomadaire est vieux et il faut qu'il fasse peau neuve pour s'inscrire dans la nouvelle donne sinon le nombre de lecteurs va connaitre une décroissance sans précédent. Nous savons que notre pelage de brebis cache une identité de loup. Malheur à vous.
..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !