Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire: 13 morts dans l'attaque d'un village dans l'Ouest

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Samedi 17 Mai 2014 à 08:16 | Lu 957 fois

Au moins 13 personnes dont deux enfants ont été tuées dans l'attaque jeudi d'un village du sud-ouest de la Côte d'Ivoire, frontalier du Liberia, a annoncé vendredi le ministre ivoirien de la Défense, Paul Koffi Koffi.



La deuxième incursion violente en trois mois a également fait "trois morts chez les militaires" stationnés dans cette région, et "dix tués au niveau de la population civile dont deux enfants, un de cinq ans et un autre de sept ans", a poursuivi M. Koffi Koffi, dans une conférence de presse.

Le ministre ivoirien a pointé du doigt une "quarantaine de bandits armés de kalachnikov, d'armes blanches qui écument depuis deux mois la zone pour piller les cases, les récoltes, incendier les villages".

"L'attaque est survenue dans le village de Faiteh, à 9 kilomètres de Grabo, dans la nuit de mercredi à jeudi", a-t-il précisé.

Toutefois, des habitants ont fait état d'attaques armées comme ils en avaient connu dans le passé.

"La situation reste très précaire, nous entendons des coups de feu sporadiques", a témoigné un habitant joint au téléphone par l'AFP. "La quasi totalité des habitants de la ville se sont enfuis dans la forêt", a-t-il poursuivi.

Interrogé sur l'identité des assaillants dans cette région mitoyenne du Liberia, le ministre ivoirien a répondu: "je ne veux pas créer une nouvelle polémique, actuellement ce que nous faisons ce sont les ratissages".

En février, quatre soldats ivoiriens avaient été tués dans une attaque similaire perpétrée par des "assaillants non-identifiés" contre les forces de sécurité ivoiriennes à Grabo.

Abidjan avait alors affirmé que "la vingtaine d'assaillants" étaient venus du Liberia, suscitant un vigoureux démenti de Monrovia qui avait parlé d'un "problème purement ivoirien".

Frontalière du Liberia, cette région, la plus instable de la Côte d'Ivoire du fait de tensions foncières et ethniques, est en proie à des attaques meurtrières depuis deux ans.

En juin 2012, une attaque menée au sud de la ville de Taï par des assaillants venus du Liberia avait fait au moins 18 morts, dont sept Casques bleus.

Afrik53.com : Infos 7J/7
Samedi 17 Mai 2014
Vu (s) 957 fois



1.Posté par Osdansgorge le 17/05/2014 16:26 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher mr koffi le gendarme, toi et tes copains prenez les gens pour des cons ou quoi? Dans une nuit noir, vous avez pu voir une quarantaine de bandits et n''avez rien pu faire avec l''arsenal militaire que vous avez acheté à 500 milliards? Pourquoi mettez-vous l''accent sur les deux enfants tués? quel message voulez-vous envoyer à vos acolytes? Tout le monde vous connaît depuis longtemps! Vous qui avez sécurisé tout l''Ouest avec la collaboration du gouvernement libérien, par où sont passés ces bandits pour attaquer? Pour vos projets obscurs, vous tuez de pauvres innocents! On voit bien que vos consciences sont mortes mais il y aura un jugement pour vous tôt ou tard! Dieu ne dort point!

2.Posté par rachete2dieu le 19/05/2014 23:40 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
vive le regime des experts djinamoris de la fine et large bouche. Pour la securisation sans securite du pays. Les soldats qui etaient temoins ne sont ps tous frci pour mentir. A part les 13 tues la nuit plus de 30 elements du renfort ont ete aneantis . Mes codoleances le magicien .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !