Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote Ivoire : la position de la France semblerait désormais progressivement fléchir

L'Afrique en mouvement - Afrik53 - Media Libre pour tous : Source : Koaci le Jeudi 9 Décembre 2010 à 17:39 | Lu 480 fois



Radicale, la position de la France semblerait désormais progressivement fléchir à la vue de sa dernière position officielle sur la Côte d’Ivoire.

A l’image du Président française, Nicolas Sarkozy, Michelle Alliot Marie, toute fraîchement ministre des affaires étrangères, exprimait sans retenue son soutien à Alassane Ouattara en lui reconnaissant sa victoire lors du second tour de l’élection présidentielle ivoirienne au lendemain de la proclamation de la victoire de Laurent Gbagbo par le Conseil constitutionnel.

Pour cette « chiraquienne » qui s’exprimait sur la question ce jeudi, l'heure ne serait plus aux
sanctions contre la Côte d'Ivoire pour forcer le président
sortant Laurent Gbagbo à quitter le pouvoir, comme initialement souhaitée et défendu à l’ONU par la France et les Etats Unis tout en précisant qu’elles seraient néanmoins envisageables si le blocage perdurait.

Malgré la coalition de l'Union européenne, africaine, de la Cedeao, du
conseil de sécurité des Nations unies qui a reconnu, ce mercredi, la
victoire du candidat du RHDP, Alassane
Ouattara, Laurent Gbagbo occupe toujours le fauteuil tant convoité et continue de recevoir au palais présidentiel les populations.

Revenant sur les éventuelles sanctions, le ministres des affaires étrangères français s’est dans un premier temps satisfaite du vote du conseil de sécurité indiquant sur la radio France inter ce jeudi que : « "les choses sont
claires,.
"Il n'y a plus de doute: il y a une demande unanime de
reconnaissance de la victoire d'Alassane Ouattara ». évoquant une « pression internationale » à ne pas lâcher, Alliot Marie a indiqué au niveau de la prise effective d’éventuelles sanctions "nous ne sommes pas à ce niveau-là.
Mais il est évident qu'il y a un certain nombre de procédures
internationales qui seraient mises en oeuvre si la transition ne
se passait pas".


Signalons que Nicolas Sarkozy s'est félicité pour sa part de la
déclaration du conseil de sécurité et remercie le président
russe Dmitri Medvedev pour "l'aide apportée par la Russie à
cette prise de position importante", indique un communiqué de
l'Elysée.

Selon nos informations, la remise en cause possible des contrats d’exploitation des richesses de la Côte d’Ivoire par le président Gbagbo serait à l’origine de cet assouplissement diplomatique constaté, fort possible que se trame en fond un double discours de certains Etat compte tenu de la préservation de leurs intérêts sur le sol ivoirien. Le balai nocturne des ambassadeurs à la résidence du président Gbagbo de ces derniers jours en dit long sur ce que beaucoup considère désormais comme une « guerre froide » au pays du cacao.

Laurent Despas, Koaci.com Abidjan

Afrik53 - Media Libre pour tous : Source : Koaci
Jeudi 9 Décembre 2010
Vu (s) 480 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !