Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote Ivoire : Visite du ministre de l'Intérieur Hamed Bakayoko à Paris

le Mardi 21 Juin 2011 à 14:10 | Lu 861 fois



Hamed Bakayoko entre Ally Coulibaly et Claude Guéant
Hamed Bakayoko entre Ally Coulibaly et Claude Guéant
Publié le mardi 21 juin 2011 | IVOIREBUSINESS –50 ans après l’indépendance de la Côte d’Ivoire, la France va encore former les policiers ivoiriens. C’est l’accord de coopération qui vient d’être

signé à Paris entre les deux pays par leurs ministres de l’Intérieur Hamed Bakayoko et Claude Guéant.
En effet, le ministre de l’Intérieur d’Alassane Ouattara, Hamed Bakayoko, est venu à Paris demander à la France de prendre en charge la formation des policiers ivoiriens, confirmant s’il en était encore besoin que la Côte d’Ivoire était devenue un département français. Le ministre Bakayoko, qui séjourne à Paris depuis samedi, est arrivé sur les bords de la seine à la tête d’une forte délégation.

Il a rencontré Claude Guéant, son homologue français, dès l’après-midi de son arrivée. Le ministre a profité de l’occasion pour répéter toute la gratitude de son pays à la France pour son «rôle important dans le dénouement de cette crise postélectorale ayant porté Alassane Ouattara au pouvoir.

Le ministre a néanmoins admis que « La situation sécuritaire demeure préoccupante…», raison de sa demande pour que la France prenne en compte la formation des officiers et sous-officiers de la police ivoirienne, alors que l’expertise ivoirienne en la matière n’est plus à démontrer et a largement fait ses preuves, cinquante ans après les indépendances.

Hamed Bakayoko a également avoué que « les institutions chargées d’accompagner le processus de la réconciliation nationale prôné par le Président ALASSANE OUATTARA, sont aujourd’hui dans un état de déstructuration tel qu’elles ne peuvent répondre efficacement à l’attente de nos populations ».
C’est pourquoi, il ne s’est pas gêné pour solliciter l’appui de la France dans la formation des flics ivoiriens.

« Un appui de la France (…) nous permettra d’écrire une nouvelle page dans l’histoire de la longue amitié qui lie nos deux pays au travers d’une coopération fructueuse et dynamique », a plaidé Hamed Bakayoko. Il particulièrement énumérer « la réorganisation du Ministère de l’Intérieur par le biais d’une assistance technique, la formation et renforcement des capacités des cadres, la réhabilitation des infrastructures détruites ; le rééquipement de l’Administration territoriale, de la Police nationale et de l’Office National de la Protection civile etc. »

En deux mots, cinquante ans après les indépendances, la France vient d’avoir de nouveau le droit de former les policiers et les militaires ivoiriens, car Alassane Ouattara est également flanqué d’un conseiller militaire français chargé de la réorganisation de l’armée ivoirienne.

Encore une preuve supplémentaire que la Côte d’Ivoire n’est pas un Etat souverain et qu’Alassane Ouattara n’est que le représentant de Nicolas Sarkozy en Côte d’Ivoire, à savoir un Préfet.
Catherine Balineau

http://www.ivoirebusiness.net/?q=node/4239

Mardi 21 Juin 2011
Vu (s) 861 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !