Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote Ivoire : Tué le 11 avril dernier: Le corps de Désiré Tagro remis à sa famille

le Samedi 3 Septembre 2011 à 08:54 | Lu 1070 fois



Cote Ivoire : Tué le 11 avril dernier: Le corps de Désiré Tagro remis à sa famille
Publié le samedi 3 septembre 2011 | Notre Voie - Dans un communiqué rendu public hier et signé du Substitut du procureur,

Simplice Kouadio Koffi, l’on apprend que la dépouille de l’ex-ministre de la Sécurité intérieure et secrétaire général de la Présidence de la République sous le Président Laurent Gbagbo, M. Désiré Tagro, sera remise à sa famille biologique pour l’inhumation. « Cette semaine, sur demande adressée par la famille au parquet, le procureur de la République a autorisé la remise du corps aux parents », mentionne le communiqué. Avant de préciser que « l’enquête ouverte (sur les circonstances de la mort du ministre Tagro) suit son cours ».

Tué le 11 avril dernier lors de l’attaque de la résidence officielle des chefs d’Etat ivoiriens par l’armée française coalisée avec l’Onuci et les forces pro-Ouattara, Désiré Tagro, selon des sources concordantes, était sorti avec un drapeau blanc (signe de paix) pour rencontrer les forces assaillantes sur ordre du Président Gbagbo. C’est une fois dehors qu’il a reçu des tirs de feu. Conduit agonisant au Golf Hôtel, quartier général d’Alassane Dramane Ouattara, par les forces pro-Ouattara à qui il a été remis par l’armée française, Désiré Tagro est décédé suites à ses graves blessures.

Depuis le coup d’Etat de la France contre Laurent Gbagbo en avril, le pouvoir Ouattara installé à la tête de la Côte d’Ivoire dit mener l’enquête sur la mort de Tagro. Il faut s’interroger sur la transparence de cette enquête quand le chef du parquet, le procureur Kouadio Koffi soutient que les forces pro-Ouattara sont des « libérateurs » et ne méritent donc pas d’être punies par la loi. Le Communiqué a également livré d’autres informations comme suit : « depuis l’ouverture des locaux de la Cellule Spéciale d’Enquête à ce jour, sept cent (700) personnes ont été auditionnées. Le Lundi 26 août 2011 une personne a été inculpée et placée en détention préventive portant le nombre total des personnes détenues à trente neuf (39).

Le lundi 26/08/2011 une personne a été inculpée et placée en détention préventive. Cette inculpation porte le nombre des personnes détenues à vingt (20). L’enquête se poursuit et tout acte nouveau fera l’objet d’un communiqué ultérieurement. Pour ce qui est de l’enlèvement, de la séquestration et l’assassinat de Monsieur Yves Lambellin et de ses compagnons
Les informations contenues dans le dernier communiqué sont restées en l’état. S’agissant de l’enlèvement, de la séquestration et l’assassinat du Colonel Major à la retraite, Dosso Adama.

Cette semaine le général DOGBO Blé Bruno, ex commandant de la Garde républicaine, a été inculpé et placé en détention préventive portant le nombre de détenus dans cette procédure à cinq ».

Didier Depry
didierdepri@yahoo.fr

Samedi 3 Septembre 2011
Vu (s) 1070 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !