Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote Ivoire : Scrutin présidentiel du 28 novembre : Choi cache un rapport accablant

L'Afrique en mouvement - Afrik53 - News le Vendredi 4 Février 2011 à 21:45 | Lu 601 fois



L’information émane d’une source proche de l’ONUCI. Un rapport produit par les observateurs dépêchés par l’ONUCI dans le nord de la Côte d’Ivoire lors du second tour de l’élection présidentielle tenu le dimanche 28 novembre 2010 n’a pas été porté à la connaissance de la communauté nationale et internationale par Young J. Choi dans son bilan de certification du scrutin.

Et pour cause, ce rapport est accablant, a-t-on appris, pour Alassane Dramane Ouattara et la rébellion armée agissant pour lui. Bourrage des urnes, violence sur les électeurs soupçonnés de supporter Laurent Gbagbo, viol de femmes, violence sur les observateurs nationaux et internationaux dont ceux de l’ONUCI, de l’Union européenne (UE) et de l’Union africaine (UA), graves irrégularités, etc., ce rapport serait un véritable brûlot contre les exactions et autres actes anti-démocratiques survenus en zones CNO ( centre, nord et ouest) occupées par la rébellion armée.

Ce rapport, qui fait clairement mention du «tonnerre de violence» que les rebelles ont fait abattre sur les représentants du candidat Laurent Gbagbo dans les bureaux de vote (certains ont dû fuir pour sauver leur vie), n’épargne pas les observateurs internationaux. Dont il révèle les déboires dans les localités de Bouaké, Korhogo, etc.

Au dire de nos sources, ce rapport qui existe bel et bien n’a jamais été rendu public par Young J. Choi, représentant spécial du secrétaire général de l’ONU en Côte d’Ivoire. Choi a visiblement caché ce rapport accablant pour rédiger un compte-rendu personnel sur le second tour de l’élection présidentielle. Dans ce compte-rendu qu’il a remis à l’ONU, Choi ne mentionne pas les violences dans les zones sous occupation des rebelles. Il qualifie les actes de violence de minime.

Toujours selon les sources proches de l’ONUCI, Abou Moussa, adjoint de Young J. Choi, n’aurait pas apprécié que le rapport sur la réalité du scrutin du 28 novembre ait été totalement ignoré dans le compte-rendu de l’ONUCI à l’ONU. Sur cette question, des divergences l’opposeraient à Choi.
Un autre fait dévoile l’inconséquence de Choi. Il s’agit des révélations faites par l’homme d’affaires français Frédéric Lafont, résidant en Côte d’Ivoire depuis plusieurs années.

Où il possède une société de sécurité dénommé RISK. Qui a été sollicité par l’ONUCI pour exfiltrer les observateurs de l’ONUCI victimes de violence par les rebelles et autres partisans de Ouattara dans le nord du pays lors du scrutin du 28 novembre dernier. Frédéric Lafont s’est même dit surpris que l’ONUCI refuse de reconnaître les faits.

Didier Depry (ddepry@hotmail.com)

Afrik53 - News
Vendredi 4 Février 2011
Vu (s) 601 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !