Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote Ivoire : Salaires des fonctionnaires et agents de l’Etat - Début du paiement, depuis hier

L'Afrique en mouvement - Afrik53 - Moteur Actu Afrik & Inter le Mardi 1 Mars 2011 à 07:50 | Lu 732 fois



Les fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire ont commencé à percevoir leur salaire du mois de février hier, dans les différentes banques nationales.

Annoncé pour hier lundi, le paiement des salaires des fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire pour le mois de février a effectivement démarré… Plateau, Avenue Joseph Anoma, siège de la Banque pour l’habitat en Côte d’Ivoire (Bhci). D’ordinaire calme et sans clientèle, la banque grouille de monde. Conformément à la décision du gouvernement de payer les fonctionnaires, ces derniers ont pris d’assaut cette banque. Toutes ces personnes, fonctionnaires et agents de l’Etat anciens clients de la Bicici et de la Sgbci se sont rendus en ces lieux pour toucher leur dû.

A l’intérieur de la banque, il y a du monde. Certains s’affairent à remplir les conditionnalités pour l’ouverture de nouveaux comptes ou pour passer à la caisse. Quand d’autres, attendent leur tour. C’est le cas, par exemple, de cet enseignant, ancien client de la Bicici, qui dit être présent sur les lieux depuis 8 h 45. « Je suis là depuis 8h45. J’attends mon tour. Mais, rien ne bouge », lance-t-il. En effet, la banque n’a pas l’espace requis pour recevoir sa nouvelle clientèle. Plus loin, un homme, la quarantaine, sort de la banque. Il a la mine radieuse.

« Enfin, j’ai pu percevoir mon salaire », dit-il avec un air souriant. Malgré tout, ce client également enseignant qui avait son compte domicilié à la Sgbci siège au Plateau a indiqué que, l’accès à l’intérieur et le paiement de son salaire a été un véritable parcours du combattant. Un responsable de cette banque nous indique que plusieurs centaines de fonctionnaires et agents de l’Etat ont pu être servis lorsque nous quittions les lieux aux environs de 10 heures. A quelques encablures près, c’est la Cnce (Caisse nationale de chèques et de l’épargne) qui reçoit notre équipe de reportage.

Même ambiance. Ici, comme à la Bhci, des documents sont distribués aux nouveaux clients pour les remplir avant de passer à la caisse. Ici, l’ordre de paiement n’est pas respecté par les clients. En effet, la Cnce qui dispose de plusieurs agences sur l’ensemble du District d’Abidjan a reparti ses nouveaux clients. Malheureusement, beaucoup de ces clients répartis se sont retrouvés au siège au Plateau. A l’intérieur, malgré cette situation, les agents essaient tant bien que mal à satisfaire ceux des clients qui sont prioritaires.

« Le service est peut-être lent. Mais, nous essayons de satisfaire nos clients», fait savoir un responsable de la banque qui était au four et au moulin à l’intérieur de l’entreprise. Et ce dernier de les rassurer que tout sera mis en œuvre pour satisfaire tout le monde. Selon lui, plusieurs centaines de fonctionnaires ont pu toucher leur salaire. Il pense que, dans les jours à venir, la machine sera huilée si ces derniers respectent les consignes laissées par la direction générale. Au dehors, l’anxiété gagne les clients. Mais, ils ne démordent pas. « L’accès n’est pas facile. Mais, comme les Ivoiriens sont sympathiques, tout rentrera dans l’ordre.

C’est un autre sacrifice pour la libération de la Côte d’Ivoire », lance Serges Koui, agent au ministère des Transports. Autre lieu, siège de la Banque nationale d’investissement (Bni), dans le même périmètre. Ici, l’ambiance est calme. Une grande discipline est observée. Pas de bousculade. Les clients rentrent deux par deux pour remplir les formalités et toucher leur salaire. Il y a une grande fluidité. Au niveau de cette banque, le guichet automatique fonctionne correctement. Les clients qui ont la carte visa entrent tour à tour pour faire leur opération.

Cap est mis sur la Caisse de stabilisation du Plateau. La Banque pour le financement de l’agriculture (Bfa) et la Banque nationale d’investissement (Bni) ont ouvert des bureaux en ces lieux pour recevoir une partie de leurs clients. Plusieurs bâches sont dressées pour mettre ces derniers dans les conditions optimales. Comme dans les précédentes banques, il y a du beau monde. On se croirait à une foire commerciale. Dans la bousculade, les nouveaux clients de ces deux banques font voler en éclats des vitres de l’entrée principale de la Caisse de stabilisation.

Malgré ce tohu bohu, ces deux banques ont mis tout en œuvre pour un accès facile à leurs services. La Banque nationale d’investissement (Bni) a, par exemple, ouvert 30 guichets. « Nous avons pris toutes les dispositions. 30 guichets sont ouverts pour recevoir les clients, une fois les formalités remplies », indique un responsable de cette banque.

Pour lui, ce dispositif mis en place va recevoir au minimum 3000 clients. Ce même dispositif est également mis au niveau de la Bfa. L’auditorium de la Caisse de stabilisation qui sert de « siège » provisoire à cette banque essaie comme les autres de satisfaire ses nouveaux clients. Opération bien réussie pour le début du paiement des salaires des fonctionnaires et agents de l’Etat, malgré quelques anomalies dues certainement aux fonctionnaires qui ont hâte de toucher leur dû.

Joseph Atoumgbré
attjoseph@yahoo.fr


Afrik53 - Moteur Actu Afrik & Inter
Mardi 1 Mars 2011
Vu (s) 732 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !