Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote Ivoire : Réconciliation nationale – Ado et Banny jouent gros

L'Afrique en mouvement - Afrik53 - Presse Africaine & Internationale le Mercredi 4 Mai 2011 à 07:56 | Lu 615 fois



Cote Ivoire : Réconciliation nationale – Ado et Banny jouent gros
Comme un médecin après la mort, le Président non investi Alassane Ouattara entend réconcilier les cœurs meurtris. Conséquence d’une crise politico-armée dont les causes et origines réelles restent toujours floues. Ainsi, en véritable pompier, Ouattara a décidé d’une réconciliation nationale pour restaurer la dignité perdue.

Le début de cette étape cruciale pour la Côte d’Ivoire, serait prévu dans les prochains jours. A cet effet, l’ex-Gouverneur de la Bceao, Charles Konan Banny vient d’être porté à la tête de cette commission nationale. La tâche ne sera pas du tout aisé pour le natif de Yamoussoukro, qui, on se rappelle, a eu du mal à sortir le pays de la crise lors de son séjour à la Primature. Outre cela, Charles Konan Banny n’a jamais cessé de donner de mauvaises passes au président du Pdci, Henri Konan Bédié, à qui il compte déchoir de son poste.

En le choisissant, Ado doit se rendre à l’évidence que le plus dur ne fait que commencer. De septembre 2002 à novembre 2010, la rébellion de Soro avait laissé des plaies non cicatrisées au sein de la population. Devenues plus puantes après les événements de décembre, et profondes suite à l’arrestation du Président Gbagbo et de ses proches, ces plaies ne manquent pas d’être incurables. Du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest en passant par le Centre, la quête démesurée du pouvoir d’Ado a fragilisé la cohésion sociale dans sa grande majorité.

Conscient malgré lui de cette forfaiture, Ado a sollicité l’appui extérieur. Desmond Tutu, Kofi Annan et bien d’autres personnalités sont poussées à voir Laurent Gbagbo. Des personnalités de haut rang qui s’embourbent dans le dossier ivoirien. Qui attend d’être ressoudé avec lui-même d’abord. Un véritable défi pour Ouattara et Banny considérés eux-mêmes comme des principaux acteurs de la fracture sociale.

Odette Latté

Source : Le Temps : Dernière Mise à jour : 04/05/2011 (Auteur : Odette Latté)





Afrik53 - Presse Africaine & Internationale
Mercredi 4 Mai 2011
Vu (s) 615 fois



1.Posté par Aya Rosine KOUAMÉ le 04/05/2011 10:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ces deux ladscars se croient dans une foire mais oh les attend de pids fermes . Comme Banquiers , ils pensnt qu'ils peuvent manipuler les être humains comme des billets de banque mais ils se trompent . Il n'y aura pas de réconciliation tant que les Ivoiriens n'auront pas fait triompher la Justice et la Démocratie . LIBÉREZ LAURENT GBAGBO ! LIBËREZ PASCAL AFFI !

2.Posté par YAO ACHILLE le 04/05/2011 12:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On peut se mettre d'accord sur une chose si on refuse d'aller à la reconciliation parce que soit un despote n'est pas lieberé la note salée sera payée par tout le monde .
Pauvres africain et ivoiriens en pariculiers maudits depuis notre naissance pour quoi on refuse le developpement pour les bassesses.
Dieu ne donne que ce que l'homme lui demande et comme on veut en guerre il ve nous en servir à profusion et ses deux banquiers ont tout les moyen acquis a la sueur de leur front pour aller vivre en securité .

3.Posté par Marima Nadege le 04/05/2011 18:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comme toujours les gens qui se disent intellectuelles pourtant il n'ont rien dans leur tete. Ils ne faut que vendrent leur pays et leur amis, les Judas iscario.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !