Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote Ivoire : Quand les coupeurs sèment la mort sur les routes

L'Afrique en mouvement - Redaction - Afrik53.com le Lundi 29 Mars 2010 à 09:06 | Lu 1145 fois



Cote Ivoire : Quand les coupeurs sèment la mort sur les routes
Les routes ivoiriennes ne sont plus sûres quand la nuit vient à tomber. Le phénomène des coupeurs de routes, ces bandes de gangsters qui attaquent les véhicules en embuscade est devenu un drame social. Avec la crise, le phénomène s’est accentué aux détriments des voyageurs. Une koacinaute nous a joint. Sa tante a trouvé la mort dans l’attaque de son car qui la conduisait dans son village dans le département de Duékoué.

Selon des témoignages concordants cette partie du pays est devenu un territoire conquis par ces hordes de pillards. De jours comme de nuits, armés de fusils de guerre de type AK 47, les coupeurs de routes s’attaquent aux véhicules de transport en commun et dépouillent les occupants de façon violente. Des morts sont déplorés à chacune des attaques. Un agent des forces de l’ordre membre de la brigade mixte en fonction dans la ville de Bangolo nous a raconté une histoire poignante d’un homme qui a été victime de ces gens.

Sur sa mobylette l’homme, la cinquantaine avait quitté son village tôt le matin. Son voyage pour la ville se déroulait sans encombre jusqu’à ce qu’il tombe sur les bandits au nombre de onze, qui guettaient l’arrivée d’un éventuel car de transport en commun. Les voyous arrêtent le monsieur et le dépouillent avec violence. Ils lui ont arraché tous ce qu’il avait. Alors qu’il pensait qu’il s’en sortirait avec quelques blessures à la tempe et au menton, les bandits ont d’autres projets pour lui.

Déjà déshabillé pendant son agression, les coupeurs de route le traîne dans les broussailles, et le violent tout à tour. Les onze gaillards l’enculent sans état d’âme. Laissé pour mort par ces bourreaux au bord de la route, il a été secouru par la brigade qui effectuait sa ronde. Une autre victime nous a rapporté la mort de sa tante. Son car en partance pour Béoumi a été mitraillé par les coupeurs de routes. La pauvre dame a reçu mortellement un projectile.

Mais l’histoire qui attriste le plus les ivoiriens, c’est celle raconté par un Koacinaute. Un car de transport a été stoppé net par les coupeurs de routes sur l’axe rétréci et pas entretenu qui part de Divo à Gagnoa. Les occupants sur la menace des armes des coupeurs de routes ont été priés de se coucher à même le sol. C’est dans cette position, couchés face contre terre que les victimes ont été surprises par un autre car qui arrivait à vive allure. Pris de vitesse, le chauffeur du car n’a pu éviter le drame. La scène est horrible (Voir Photo). Treize voyageurs ont péri dans la tragédie. Les bandits eux se sont volatilisés.

Redaction - Afrik53.com
Lundi 29 Mars 2010
Vu (s) 1145 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !