Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote Ivoire : Paul Yao N’Dré reçu par Allassane Ouattara, investiture en Mai

L'Afrique en mouvement - Afrik53 - Presse Africaine & Internationale le Vendredi 22 Avril 2011 à 08:24 | Lu 523 fois

Document à télécharger ci-dessous et à faire diffuser



Cote Ivoire : Paul Yao N’Dré reçu par Allassane Ouattara,  investiture en Mai
ABIDJAN – Alassane Ouattara, Président installé par la communauté internationale, a reçu jeudi soir à Abidjan le président du Conseil constitutionnel, qui avait proclamé Laurent Gbagbo réélu après le scrutin de novembre 2010,selon des informations provenant du Golf hôtel.

Alassane Ouattara a reçu durant environ trois quarts d’heure le président du conseil constitutionnel à son QG du Golf hôtel d`Abidjan.

« Nous sommes tous responsables de ce qui est arrivé: le président actuel, le président parti, (Laurent Gbagbo), les citoyens, les médias, tout le monde est responsable », aurait-il dit.

Le chef de l’Etat installé par la communnaté internationale dirige la Côte d’Ivoire depuis que le président ivoirien Laurent Gbagbo a été enlevé par la force Licorne le 11 avril et remis aux combattants pro-Ouattara.

Le 3 décembre 2010, le Conseil constitutionnel, plus haute juridiction du pays avait proclamé Laurent Gbagbo réélu avec 51,45% des suffrages au scrutin du 28 novembre.
« Il faut reconstruire la Côte d`ivoire, tout le monde, dans un élan de solidarité, d`amour et de fraternité », aurait ajouté Paul Yao N`Dré.

M. Ouattara a prévu d`être investi prochainement lors d`une cérémonie, mais a souhaité être proclamé officiellement chef de l`Etat par le Conseil constitutionnel, la plus haute juridiction du pays.

Le contentieux électoral né du scrutin du 28 novembre s’est transformé en un conflit armé suite à l’intervention armée de la France et de l’ONU (Organisation des Nations Unies) aux côtés de la rébellion soutenant Alassane Ouattara.

Le Conseil Constitutionnel ivoirien, plus haute juridiction chargée de proclamer les résultats définitifs des présidentielles, avait constaté la victoire du Président Gbagbo. Young Jin Choi, représentant de l’ONU avait lui proclamé Ouattara vainqueur, justifiant l’enlèvement du Président légitime par la coalition armée pro-Ouattara.

reponse_cc_ado_1.pdf reponse_cc_ado.pdf  (615.74 Ko)


Afrik53 - Presse Africaine & Internationale
Vendredi 22 Avril 2011
Vu (s) 523 fois



1.Posté par gue houn le 22/04/2011 16:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bâtir une nouvelle côted'ivoire, oui. Mais à quelle condition??? Un conseil constitutionnel qui,se dédit ne sera plus jamais crédible. Nous attendons de voir, mais tous, nous savons qu'au terme de notre, constitution, le Conseil constitutionnel n'investit qu'un seul et même élu pour 05 ans. yao n'dré, vous avez prêté serment. Youssouf Bakayoko et la CEI ont prêté serment devant votre équipe au nom du peuple. Il est devenu un parjure. Voulez-vous l'imiter en investissant le putschiste. Nous sommes le 22 avril qund j'écris ces lignes. C'est dond un apel à la résistance professeur yao n'dré.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !