Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote Ivoire : Ouattrara piégé par les chefs d’Etat

L'Afrique en mouvement - Afrik53 - Presse Africaine & Internationale le Lundi 14 Mars 2011 à 21:38 | Lu 520 fois



Alassane Dramane Ouattara était visiblement très heureux à Addis-Abeba, à la suite de la réunion du panel des chefs d’Etat mandatés par l’Union africaine (U.A) pour le règlement pacifique de la crise postélectorale. Il était tellement heureux qu’il a indiqué qu’il ne nommera pas quelqu’un ministre si celui-ci n’a pas la même vision que lui. En clair, il veut dire qu’il ne partagera pas son pouvoir. Un pouvoir qu’il n’a pourtant pas et qu’il n’aura jamais. Car à l’analyse de la déclaration des chefs d’Etat du panel, on se rend compte qu’Alassane Ouattara a été piégé.

En effet, les chefs d’Etat ont indiqué à Ouattara qu’il doit se faire investir par le Conseil constitutionnel de Côte d’Ivoire. Ils veulent ainsi lui dire que la voie qui conduit à la présidence de la République de Côte d’Ivoire, c’est celle qui est conforme aux lois de ce pays. C`est-à-dire que pour prétendre être président de la République de Côte d’Ivoire, il faut avoir été élu par les Ivoiriens, être reconnu comme tel par le Conseil constitutionnel et être investi par lui.

En d’autres termes les chefs d’Etat veulent dire à Ouattara qu’ils ne pourront le reconnaître comme président élu de la Côte d’Ivoire comme nous le demande Nicolas Sarkozy, que s’il est reconnu par les institutions ivoiriennes notamment le conseil cons-
titutionnel.

Or ces chefs d’Etat savent très bien que ce Conseil constitutionnel a déjà investi quelqu’un, en la personne de Laurent Gbagbo. Ils savent également que le Conseil constitutionnel ne peut investir à la fois deux personnes dans la fonction de chef d’Etat. Car le fauteuil présidentiel, n’est pas un banc. On peut donc dire que, agacés par Sarkozy, les chefs d’Etat se sont débarrassés de Ouattara.


Boga Sivori


Afrik53 - Presse Africaine & Internationale
Lundi 14 Mars 2011
Vu (s) 520 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !