Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote Ivoire : Ouattara remet Gbagbo à sa place à Korhogo

L'Afrique en mouvement - Source : Koaci le Dimanche 10 Octobre 2010 à 12:45 | Lu 720 fois



Cote Ivoire : Ouattara remet Gbagbo à sa place à Korhogo
Le président et candidat du Rdr, Alassane Dramane Ouattara, a promis de tout faire pour que des Ivoiriens ne prennent plus les armes contre d’autres Ivoiriens au cas où il serait élu à la tête du pays. «Alassane Ouattara est contre la guerre. Et je ferai tout pour qu’il n’y ait plus de guerre. Car les militaires seront des frères et des amis.

Oui, il n’y aura plus de manipulations. Il y aura des promotions dans l’armée, dans la gendarmerie, dans la police, en fonction de la compétence et de l’expérience des uns et des autres», a-t-il déclaré, samedi. Il animait un meeting au stade municipal de Korhogo qui a refusé du monde. Une foule beaucoup plus importante que celle que le Président Laurent Gbagbo avait réunie dans ce même stade, seulement deux jours avant.

Selon les observateurs proches du camp présidentiel rencontrés à Korhogo, le public du président du Rdr compterait moins d’électeurs que ceux du candidat de La majorité présidentielle (Lmp), ce qui reste à ce jour à prouver du fait que les cartes d'électeur et d'identité n'ont pas encore été distribuées dans la région des savanes, deuxième région en nombre de votant après Abidjan.

Dans tous les cas, devant son monde, Alassane Ouattara a rejeté avec force les critiques qui le font passer pour quelqu’un qui n’aiment pas les Forces de défense et de sécurité (Fds), l’armée loyaliste. «Je veux profiter de cette occasion pour parler à mes frères policiers, gendarmes et militaires. Beaucoup d’entre vous ont reçu leurs galons quand j’étais premier ministre (de 1990 à 1993. Ndlr). J’ai présidé plusieurs sorties de promotions de policiers, de gendarmes, de militaires…», a-t-il rappelé. «Alors, est-ce qu’après avoir fait tout ça on peut dire qu’Alassane Ouattara est contre les Fds ?», a interrogé le président du Rdr.

Qui a aussitôt ajouté : «Il faut que ces gens cessent de mentir. Ils n’ont rien fait pour l’armée, ils n’ont rien fait pour les Forces de défense et de sécurité ; sauf qu’à les envoyer en guerre. Avec Alassane Ouattara, ce sera la paix pour tous les Ivoiriens et entre les frères militaires». Il a également rappelé qu’au moment où le Président Félix Houphouet Boigny le nommait premier ministre en 1990, les hommes en uniformes travaillaient dans des conditions difficiles dont ils se plaignaient tous. «Mais j’ai réglé les problèmes des militaires, des gendarmes et des policiers.

Quand je suis arrivé, il y avait des milliards de Fcfa d’arriérés de baux, et les policiers étaient mis à la porte», a-t-il dit. Avant d’annoncer : «Je viens vous dire, chers amis, chers frères des Forces de défense et de sécurité, que vous serez bien avec Alassane Ouattara».

Il a indiqué que quand il était premier ministre, il a fait des promotions selon les mérites. «Je choisissais les plus compétents, les plus méritants et c’est ce que je ferai à partir de novembre. Les militaires, les policiers, les gendarmes, vous aurez une armée, un corps dont vous serez fiers et les Ivoiriens seront fiers de vous», a poursuivi le candidat des républicains. «Oui, je vais construire avec vous (les Fds. Ndlr) et les Forces nouvelles, une armée unie, unifiée, fraternelle et il n’y aura plus de guerre entre militaires, ni de guerre fratricide en Côte d’Ivoire», a-t-il déclaré. Il a annoncé une armée où les promotions se feront sur la base du mérite et non du tribalisme, du régionalisme ou tout autre considération en dehors des règles du travail.

Le candidat du Rdr a appelé la région des Savanes ainsi qu’à toute la Côte d’Ivoire à lui accorder leurs voix le 31 octobre prochain. Pour que, a-t-il soutenu, il remette la Côte d’Ivoire au travail et mette fin aux souffrances des Ivoiriens. Il a promis 661 milliards Fcfa d’investissements sur cinq ans dans la région des Savanes au cas où il serait élu Président de du pays.

Reste désormais à savoir si les cartes d'identité et d'électeurs seront distribuées, et ce, à temps dans le nord comme sur le reste de l'étendue du territoire ivoirien, compte tenu des perturbations observées à Abidjan (voir vidéo Koaci.com) où l'opération de distribution a commencé depuis ce jeudi. L'inquiétude de se voir privé de cartes et de vote reste grande et très exprimée dans la région des savanes.

Source : Koaci
Dimanche 10 Octobre 2010
Vu (s) 720 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !