Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote Ivoire : On tourne toujours en rond depuis deux mois

L'Afrique en mouvement - Redaction - Afrik53.com le Lundi 12 Avril 2010 à 08:16 | Lu 332 fois



Cote Ivoire : On tourne toujours en rond depuis deux mois
La communauté internationale qui s’investit financièrement dans le processus de sortie de crise ivoirien doit certainement s’arracher les cheveux face à l’inertie des acteurs. Depuis quasiment deux mois, rien n’a bougé. Tout est au point mort. La crise de la commission électorale indépendante (CEI) qui a conduit à la double dissolution du gouvernement et de la CEI le 12 février dernier par le chef de l’Etat ivoirien Laurent Gbagbo est à la base de cet autre retard

Même après les tumultes qui ont finalement appelés l’intervention du facilitateur burkinabé et la reconduction de la CEI dans son format initial sans le présidium, les choses n’ont pas changé. En fait c’est le statu quo. Le nouveau président de la commission électorale indépendante, veut se donner le temps qu’il n’a en réalité pas. Depuis son élection à la tête de la CEI dans la nuit du 24 au 25 février dernier, le président de la CEI n’a encore rien fait dans la sens du démarrage du processus électoral.

L’homme qui a hérité d’une situation explosive conséquemment aux cas de fraudes qui ont conduit à la mise à mort de son prédécesseur, est comme tétanisé par la pression. Depuis qu’il est là, il engrange les réunions, multiplie les rencontres privées et officielles, vérifie les capacités des agents par le biais de séminaires. Pour quels résultats ? Pas grand chose. Au point de susciter la suspicion dans son propre camp, c’est à dire l’opposition qui le soupçonne de vouloir faire le jeu du camp présidentiel, en retardant la tenue de la présidentielle.

Youssouf Bakayoko, l’ancien ministre des affaires étrangères –c’est de lui qu’il s’agit- veut bien faire les choses. L’homme ne veut pas se précipiter. L’opposition qui l’ a rencontré et l’a mis en garde fermement contre un éventuel double jeu, l’attend sur le terrain de l’audit que le camp présidentiel exige avant de débuter le contentieux électoral. S’il cède au camp présidentiel, il aura signé son arrêt de mort au sein de sa famille politique . Mais en attendant, le pays tout entier suspendu à ses lèvres tourne en rond.

Redaction - Afrik53.com
Lundi 12 Avril 2010
Vu (s) 332 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !