Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote Ivoire : Le salaire des militaires et personnalités du Golf Hôtel suspendu

L'Afrique en mouvement - Afrik53 - Media Libre pour tous le Vendredi 7 Janvier 2011 à 15:26 | Lu 756 fois



Après ses appels incessants à leur endroit qui sont restés lettre morte, le premier ministre entame bientôt la phase répressive en appliquant les sanctions à compter de la fin du mois de janvier. et la première mesure qui s’impose, est la suspension des salaires de ces personnes incriminées. Les premières personnes visées sans aucun doute dans cette décision, sont les militaires et autres agents de sécurité commis à la protection des personnalités logées au Golf hôtel. Ces hommes ont été rappelés, on se souvient, par leur hiérarchie au lendemain de la crise postélectorale que connaît la Côte d’Ivoire.

A la grande surprise, ils ont décidé de rester auprès de ces personnalités. Se mettant ainsi, à dos toute l’échelle de la hiérarchie militaire par leur désobéissance aux ordres, principe fondamental de l’armée. Dans l’armée, la désobéissance a un prix. Ce prix commence par des privations physiques. Mais comme ils sont hors de la république, la seule alternative qui s’offre à leur chef de prime abord, en attendant qu’ils reviennent, est le non-paiement de leur salaire.

Evidemment, ces soldats indélicats n’auront plus de salaire à compter de la fin du mois de janvier jusqu’à nouvel ordre. A côté de ces hommes en arme, se retrouve une autre catégorie de personnes. Les professeurs, docteurs, médecins et autres fonctionnaires de l’état qui s’enferment sans motif réel au Golf hôtel et chez eux, sous prétexte qu’ils attendent l’installation de Ouattara au palais avant de reprendre le travail, ne seront pas en marge d’une telle sanction.

Même le salaire et les émoluments dus à leur rang d’ancien chef d’etat pour Bédié et des premiers ministres pour Ouattara et Soro seront également suspendus. comme le disent les anglais: «no job, no money». Traduction, «sans travail, pas d’argent». Sûr, la fin du mois de janvier s’annonce délicate…

Afrik53 - Media Libre pour tous
Vendredi 7 Janvier 2011
Vu (s) 756 fois



1.Posté par kingston Tiemel le 08/01/2011 19:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Celui qui ne travaille pas n'a pas droit à un salaire.La bible dit que celui qui ne veut pas travailler ne mange pas non plus. C'est le travail qui apporte l'argent à l'Etat. Si vous refusez de travailler alors l'Etat ivoirien ne vous doit rien. L'Etat du golf pourra payer ses fonctionnaires, mais attention au jugement en fin d'épisode!

2.Posté par Digbeu Jean Guy le 20/01/2011 14:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Gbagbo et ses complices ne sont plus compétents pour suspendre le moindre salaire... enfin à part peut-être ceux de leur personnel de maison...certainement pas ceux des fonctionnaires de Côte d'Ivoire..
Les idiots !!! Il vont se faire encore d'autres ennemis !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !