Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote Ivoire : Le prix de la viande flambe: L’Etat impuissant

le Lundi 7 Novembre 2011 à 08:27 | Lu 467 fois



Le prix de la viande de bœuf et de mouton sur le marché du district d’Abidjan est inaccessible à la majorité de la population. Ce, malgré les initiatives des ministères du Commerce et des Ressources animales et halieutiques. Le protocole d’accord que ces deux ministères ont proposé aux acteurs de la filière bétail et viande en vue de la réduction du prix de la viande sur le marché a accouché d’une souris, le mercredi 2 novembre dernier, au Ccia, à Abidjan-Plateau, au grand dam du ministre du Commerce, Dagobert Banzio qui espérait se tirer d’affaire à travers ce document.

Le protocole d’accord devrait constituer une bouffée d’oxygène pour lui, selon ses calculs. Du moins, ce serait une façon pour lui de dire qu’il a accompli sa mission. Malheureusement…

Au grand marché de Treichville nord, le kilogramme du mouton coûte 3000 FCFA. Le vendeur de cette denrée, qui a requis l’anonymat est convaincu qu’à l’occasion de la fête de Tabaski, le prix du mouton va augmenter. « S’il doit avoir augmentation, ce serait avec la caution du syndicat des bouchers de Côte d’Ivoire », a-t-il prévenu. Il indique même vendre à perte parce qu’il a acheté le mouton de 30 kg à 40.000 FCFA. Il ajoute qu’il ne reçoit pas assez de clients comme par le passé parce que les produits sont chers. Sur ce même marché, le kilo de viande de bœuf avec os coûte 2000 FCFA. Et le kilo de ce même produit sans os est vendu entre 2300 et 2500 FCFA.

Au marché d’Anono dans la commune de Cocody, le kilo de viande de bœuf avec os coûte 2000 FCFA. Celui sans os est commercialisé à au moins 2300 FCFA. Au marché de Yopougon abattoir sur la route de Dabou, le kilo de viande de bœuf avec os se vend à 2000 FCFA. Le kilo de viande de mouton est livré aux clients à 2500 FCFA. Dame K.N rencontrée au marché a indiqué que même à Ferkessédougou, le kilo de viande de bœuf avec os est passé de 800 à 1200 FCFA. « Je ne comprends pas pourquoi le prix du kilo de viande est si cher. Il faut que l’Etat fasse quelque chose pour baisser le prix des denrées de grande consommation», déplore-t-elle.

Au marché d’Attécoubé non loin de la mairie, le kilo de viande de bœuf sans os coûte 2200 FCFA et le même produit avec os est vendu à 2000 FCFA.

Le gros problème du marché de viande, c’est que l’Etat avoue son impuissance quant à la régulation du prix même si le marché est libéral. En août dernier, le ministre Dagobert Banzio avait rencontré les acteurs de la filière. Des recommandations avaient été adoptées en vue de la baisse du prix de la viande sur le marché.

L’Etat avoue
son impuissance

Il s’agit surtout des faux frais qui engendrent la hausse du prix de la viande d’autant que les commerçants répercutent les charges inutiles sur la vente au consommateur final. Ces faux frais qui étaient estimés à 444.500 FCFA de la frontière ivoirienne à Pogo au nord à Abidjan en août dernier est passé à 100.000 FCFA au mois d’octobre dernier, selon les études des deux ministères. Le ministre Dagobert Banzio s’est réjoui de cette initiative grâce aux ministères techniques concernés. Pourtant le prix de la viande reste élevé malgré l’approvisionnement du marché.

Les acteurs de la filière convoqués à la réunion, le mercredi dernier, n’ont pas apprécié le fait qu’ils ne soient pas informés du contenu du protocole d’accord pour la baisse du prix de la viande. C’est la raison pour laquelle cette échéance a été reportée. Le ministère du Commerce et celui des Ressources animales et halieutiques, eux, reconnaissent qu’il y a eu des réunions préparatoires. Les acteurs dans tous les cas se proposent de fixer le prix du kilo de viande entre 1700 et 1900 FCFA de concert avec l’Etat. L’Etat et eux se proposent d’organiser de la filière, d’instituer l’agrément pour les importateurs, formaliser le marché sous-régional, créer un parc régulateur de bétail, réguler le prix, etc.


Gomon Edmond

Lundi 7 Novembre 2011
Vu (s) 467 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !