Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote Ivoire : Le ministre de la défense veut des armes à tout prix

L'Afrique en mouvement - Source : Koaci le Vendredi 24 Septembre 2010 à 13:57 | Lu 568 fois



Cote Ivoire : Le ministre de la défense veut des armes à tout prix
Malgré la déconvenue de son émissaire parti acheter des armes aux Etats unis et pris en flagrant délit par les services américains pour achat illégal d’armes à feux pour un pays sous embargo, le ministre ivoirien de la défense Michel Amani N’guessan, veut coûte que coûte se procurer des armes pour la Côte d’ivoire. Les américains ayant plié l’opération qui se déroulait sur leur sol, le ministre de la défense « se cherche » comme on dit à Abidjan.

Il prospecte, se renseigne, prend d’autres contacts, depuis plusieurs jours. Il examine et jauge toutes les possibilités. La piste angolaise, celle des anciennes républiques russes, et même l’Afrique du Sud, pourvoyeur de la Côte d’ivoire en char anti émeute utilisés actuellement par la police.

Il ya quelques jours tirant les leçons de son échec, il s’est rendu au siège de l’opération des nations union en Côte d’ivoire ( ONUCI) pour d’abord plaider une dérogation en attendant la levée partielle de l’embargo imposé à la Côte d’ivoire après les événements de novembre 2004, puis suggérer par ricochet la libération du colonel Yao N’guessan son émissaire, entre les mains des services de sécurité américain.

Au représentant spécial du secrétaire général des nations unies en Côte d’ivoire Y Choi, Michel Amani N’guessan a fait savoir qu’il ne souhaitait pas que les forces de l’ordre tirent encore à balle réelle sur les manifestants. Il a confié, face au refus des responsables onusiens de fait droit à sa requête de peur de voir rentrer d’autres armes plus lourdes sur le territoire ivoirien, qu’il ne saurait être responsable de ce que pourrait arriver les jours à venir.

On pourrait s’interroger sur ce qui fait courir le ministre de la défense. Veut-il acheter des armes pour répartir en guerre ? Pas si sûr. Il ya à l’analyse, que le ministre a bien raison de s’inquiéter. Les forces de maintien de l’ordre ivoirienne ont quasiment épuisé leurs stocks de minutions (grenades lacrymogène et autres gadgets servant à disperser les foules), pourtant essentiel en situation de troubles à l’ordre public. Les policiers et les gendarmes ivoiriens couramment confrontés aux manifestations de rues depuis le début de la crise usent à cause du manque d’équipement, de kalachnikovs et de pistolets pour « mater » les populations.

Conséquences, il ya plusieurs morts par balle lors des manifestations. En mars 2004 une marche de l’opposition avait été réprimée dans le sang faisant 150 morts selon un rapport officiel de l’ONU, 500 selon l’opposition. En Février dernier les manifestations pour protester contre la double dissolution de la commission électorale indépendante (CEI) et le gouvernement a fait une dizaine de morts par balle. Un autre rapport de l’ONU publié, il ya deux mois avait clairement épinglé les forces de l’ordre.

Les rapports successifs de l’ONU ont montré une utilisation abusive et inappropriée des armes telles que les pistolets, les Ak 47 et quelques fois des mitraillettes lourds contre les populations qui manifestent à mains nues, par les forces de l’ordre. Ce qui reste totalement contraire aux règlements d’engagement en vigueur dans ces situations. D’où la préoccupation du ministre. Michel Amani N’guessan sait aussi que la présidentielle du 31 Octobre ne sera pas calme. Des foyers de tensions vont se rallumer. Les services du ministère de l’intérieur le mentionnent chaque jour dans leurs rapports d’informations.

Un sondage réalisé par Koaci.com, confirme l’inéluctable prédiction d'apparition de la violence pendant cette élection. 34% des sondés pense que le pays ne pourra pas échapper à la violence. Voilà certainement qui explique l’insistance du ministre qui ne veut être cité dans aucun rapport de l’ONU afin de jouir tranquillement de sa richesse amassée durant ces onze années au gouvernement en fin de règne.

Source : Koaci
Vendredi 24 Septembre 2010
Vu (s) 568 fois



1.Posté par bamba souleymane le 14/01/2012 23:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonne et heureuse année 2012

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !