Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote Ivoire : Le commando « invisible » sonne l’ultimatum contre Gbagbo

L'Afrique en mouvement - Afrik53 - News le Lundi 28 Février 2011 à 08:01 | Lu 741 fois



Des individus du fameux « commando invisible » et des partisans du rhdp ont donné un ultimatum à Laurent Gbagbo pour quitter le pouvoir avant ce lundi lors d’un meeting du rhdp à la mairie d’Abobo ce dimanche en fin de matinée. Contrairement aux autres tentatives, ce meeting s’est bel et bien tenu dans la commune phare de l’offensive contre le pouvoir de Laurent Gbagbo

Prévenu par une source proche du Rdr, nous prenons la décision d’y aller malgré les risques, on dit à Abobo qu’il faut être « garçon » pour s’aventurer dans le quartier de la mairie actuellement. La difficulté pour se rendre sur les lieux afin d’avoir enfin l'exclusivité pour Koaci.com est réelle, nous y parviendrons après avoir traversé un terrain « miné ».

C’est là que nous rencontrons enfin, des membres de ce commando qui hante l’esprit des plus rudes défenseurs du pouvoir de Laurent Gbagbo et qui fait trembler les forces de l’ordre, de plus en plus impuissantes malgré leur armement lourd. Ce constat d’impuissance fut mis en évidence ce dimanche soir dans un reportage de la Rti relatif à l’incendie de l’antenne de la Rti (voir article de Koaci.com).

Dans ce dernier, nous pouvions voir des éléments de l’armée prendre peur aux bruits de tirs survenus alors qu’ils étaient dans l’enceinte de la Rti d’Abobo avec une équipe de la Rti et des techniciens pour faire le bilan. Une fois réfugiés et quittant les lieux dans leurs blindés, le reportage nous montre, depuis l’intérieur de ce dernier, des militaires tirant « en l’air », sans cible, dans un désespoir qui pouvait se lire sur l’expression de leurs visages.

Armés sommairement à notre grande surprise, ces jeunes dont certains sont cagoulés suivent sans dire un mot le discours de l’animateur du meeting du jour. Le décor est rapidement planté : « « C’est notre dernière bataille, Gbagbo tombera d’ici à demain, on va le déloger, le moment est venu l’ultimatum vient d’être lancé» scande devant nous ce jeune homme plutôt frêle avec une fougue et une énergie apeurant tant la détermination se dégage de ces propos reçus avec emphase par une assemblée attentive et ordonnée composée d’une cinquantaine d’individus.

L’atmosphère est cependant digne des meilleurs films de gangster mais notre surprise est grande, nous nous attendions à rencontrer des super commandos, quand nous constatons la « normalité physique » des combattants plus proches des djosseurs de naman du plateau que de militaires aguerris ou rebelles sanguinaires.

« On voulait tendre un piège en attirant les forces de l’ordre avec ce meeting pour les limer, mais ils n’ont pas osé venir ici, ils ont peur, on les tape avec nos petits fusils et on maîtrise le terrain, nous on connaît tous les petits coins d’Abidjan et eux on les connaît aussi » nous raconte un des membre du commando muni d’un fusil type « fusil de dozo » alors que nous approchions vers lui afin d’en savoir plus sur la raison de sa présence.

À côté de lui un autre individu, 1m80, plutôt baraqué mai sans plus, visage caché par un foulard et regard dissimulé sous des lunettes de soleil, armé quant à lui d’une vielle kalachnikov nous indique « moi j’en ai déjà eu deux, on va vite finir avec cette affaire, Gbagbo avait été prévenu, il s’est entêté et a joué avec nous, il va comprendre », il ajoute « on a infiltré leur mouvement patriotique, on les butera un à un au moment venu, tout le monde attend le feu vert ». À peine ces propos terminés, les commandos font ordre de replier, quelques seconde après, plus un de ces individus visibles à l’horizon comme « mystiquement » volatilisés.

Revenant vers l’estrade de fortune dressée avec des espèces de cagettes en bois, les partisans pros Ouattara du Rhdp, dont nous ne pourrons établir de chiffre précis quant à leurs nombre, finissent leur réunion, nous interpellons l’animateur. Avant de quitter les lieux, à notre question de savoir ce qui relève de ce meeting, ce dernier peu souriant au regard saillant nous donnera une laconique réponse mais qui en dit long sur la situation : « laissez ça, vous allez vous-même constater les prochains jours ».

Nous rejoignons nous aussi nos domiciles après avoir enfin croisé et mis un visage sur ces mystérieux individus qui semblent ne pas avoir dit leurs derniers mots alors que les bruits d'arrivée en Côte d'Ivoire de régiments de la légion étrangère sont de plus en plus persistants.

Amy, Koaci.com Abidjan

Afrik53 - News
Lundi 28 Février 2011
Vu (s) 741 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !