Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote Ivoire : Le Gal Mangou met l`Onuci en garde - « C`est la dernière fois que vous tirez sur des Ivoiriens aux mains nues »

L'Afrique en mouvement - Afrik53 - Media Libre pour tous le Mardi 4 Janvier 2011 à 09:38 | Lu 370 fois



Cote Ivoire : Le Gal Mangou met l`Onuci en garde - « C`est la dernière fois que vous tirez sur des Ivoiriens aux mains nues »
Le général Mangou n`est pas content, alors là pas du tout. Il l`a exprimé hier lundi 03 janvier 2011 sur les antennes de la télévision nationale (Rti), alors qu`il rendait visite, à l`hôpital militaire d`Abobo (HMA), aux blessés de l`affrontement entre les soldats de l`Onuci et les jeunes patriotes le 29 décembre dernier.

Pour le chef d`Etat-major des armées ivoiriennes, les forces du général Hafiz, commandant des casques bleus en Côte d`Ivoire, ont outrepassé leur droit, en ouvrant le feu sur des manifestants aux mains nues à Abobo. « Nous disons au général Hafiz que c`est la dernière fois que ces hommes tirent sur des Ivoiriens aux mains nues. C`est pareil pour la Licorne, car il y a eu des précédents », a martelé le CEMA des Forces de défense et de sécurité (Fds).

Il a rappelé que toutes les forces régulières, pour avoir fait l`école militaire, ont été instruites au droit international humanitaire, et que par conséquent, elles ne peuvent se permettre certaines choses, notamment l`attitude de l`Onuci en Côte d`Ivoire, le 29 décembre dernier. « Même sur le champ de bataille, on ne peut pas se permettre certaines choses. Donc nous ne permettrons plus qu`on tire sur des Ivoiriens aux mains nues.

Les deux généraux disent que si l`on touche à leurs ressortissants, ils réagiront. Je ne comprends pas pourquoi on fait la différence entre les populations », s`est-il indigné. Il a rappelé que le mardi 28 décembre dernier, il est lui-même descendu sur le terrain pour sauver des casques bleus pris à partie par des jeunes patriotes à Yopougon.

«J`ai moi même conduit les éléments jusqu`à leur base, pour les remettre au général Hafiz », a souligné le général Mangou, comme pour indiquer la conduite à tenir aux soldats des Nations Unies. « On ne tire pas sur des populations aux mains nues, on encadre ces populations, on discute avec elles, on négocie avec elles », a conclu le général Cema des Fds, réitérant sa mise en garde à ses homologues de l`Onuci et de la Licorne.

H. ZIAO


Afrik53 - Media Libre pour tous
Mardi 4 Janvier 2011
Vu (s) 370 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !