Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote Ivoire : La sous préfecture de Vavoua incendiée

L'Afrique en mouvement - Redaction - Afrik53.com le Mercredi 10 Février 2010 à 10:48 | Lu 959 fois



Cote Ivoire : La sous préfecture de Vavoua incendiée
La ville de Vavoua située au centre de la Côte d’Ivoire sous contrôle des forces nouvelles, l’ex rébellion a connu une journée très mouvementée aujourd’hui (mardi). Plus d’un millier de manifestants ont incendié le bâtiment abritant la sous-préfecture. Ils manifestaient contre les radiations opérées sur la liste électorale d’individus soupçonnés par le camp présidentiel d’être des étrangers. Les émeutiers, dans leur colère ont tenté aussi de mettre le feu à la mairie de la ville, mais ils en ont été empêchés par l’intervention des forces de sécurité des forces nouvelles qui ont tiré en l’air pour les disperser.

La ville était sous tension dans l’après midi, les boutiques et le marché avaient fermé. Les manifestants voulaient en découdre avec tous les symboles de l’Etat. C’est la deuxième ville sous le contrôle des forces nouvelles qui tombent ainsi dans la violence. Des manifestants avaient attaqué le tribunal de Man, à l’Ouest, le vendredi dernier pour les mêmes raisons. Ils refusaient tous l’application d’une réquisition du chef de l’Etat Laurent Gbagbo. Cet ordre au parquet exigeait la radiation des personnes sur la liste électorale.

Ce jour même a appris la rédaction de Koaci, la ville de M’batto a connu elle aussi, les incidents analogues. Les manifestants pour les mêmes motifs ont crié leurs mécontentements. C’est un constat clair. Les villes de l’intérieur tour à tour sont atteintes de la fièvre de la violence. A Katiola toujours en zone ex assiégée, des manifestants avaient manqué de lyncher le magistrat qui s’était caché dans le plafond de son bureau et blessé des greffiers.

Malgré les appels au calme du premier ministre Guillaume Soro et de l’opération des nations unies en Côte d’ivoire (ONUCI) la ville de Zuénoula dans le centre ouest du pays, a connu son moment de tension. De sources proches de l’opposition ivoirienne, les violences dans les différentes villes prendraient fin avec l’arrêt des procès pour radiation dirigés contre les militants de l’opposition. Certaines villes de l’intérieur pourraient donc connaitre les jours à venir leurs instants de turbulences. Il faut le souligner, depuis le début du contentieux électoral qui doit aboutir à la confection de la liste électorale définitive et à la présidentielle, des procès en radiation sur simple dénonciation ont lieu actuellement dans des villes. Le camp présidentiel a demandé la radiation de plusieurs milliers de personnes soupçonnées d’être des étrangers sur la liste électorale provisoire.

Redaction - Afrik53.com
Mercredi 10 Février 2010
Vu (s) 959 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !