Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote Ivoire : L’inquiétude gagne la société civile

L'Afrique en mouvement - Source : AfriScoop le Dimanche 1 Août 2010 à 07:42 | Lu 469 fois

Deux faits marquent la politique ivoirienne, depuis le mois de juillet. Ce sont : la reprise du contentieux sur la liste électorale, disponible depuis juin. Et le redéploiement sur le terrain des équipes de campagne des principaux candidats à l’élection présidentielle. Mais en dépit de cette évolution, qui devait rassurer les électeurs sur l’imminence du scrutin, la société civile n’est pas sereine. D’importantes structures la représentant se sont enquises, mercredi, du niveau d’avancée du processus électoral auprès de son maître d’ouvrage, le président de la Commission électorale indépendante (Cei), Youssouf Bakayoko.



Cote Ivoire : L’inquiétude gagne la société civile
Ces associations, qui emboîtent ainsi le pas aux partis politiques, ne sont autres que la Plate-forme de la société civile de Côte d’Ivoire (Pfsc-Ci), conduite par son Président, Lucien Tapé Mambo. Et l’Union générale des travailleurs de Côte d’Ivoire (Ugtci).

La première, est une Ong et la seconde une centrale, la plus importante et vieille du monde du syndicalisme ivoirien, ont souhaité avoir le point de la mise en œuvre du processus électoral. Toute chose qui témoigne de l’impatience des populations à aller aux urnes, un évènement qu’elles attendent depuis une demi-décennie.

Le traitement des listes dites ‘’grises’’ et ‘’blanche’’ a surtout fait l’objet de débat, amenant le président de l’institution à tranquilliser la société civile sur la sérénité des travaux en cours, en vue de l’obtention de la liste électorale définitive.

Des voix s’étaient élevées ces derniers temps pour réclamer que cette liste soit mise à disposition assez tôt. De sorte que les élections présidentielles puissent se tenir dans le délai constitutionnel du 15 octobre, à défaut avant cette date.

L’Union Générale des Travailleurs de Côte d’Ivoire (UGTCI) conduite par son Secrétaire Général, Adé Mensah François et comprenant Ebagnerin Joseph, Doumbia Salimata et Brou Kouamenan René, a porté cette inquiétude au président de la Cei.

Du reste, les syndicalistes et les responsable de l’Ong sont repartis « satisfaits », rassurés qu’ils ont été, selon eux, par le président. « les élections auront bel et bien lieu cette année. Nous allons de ce pas rassuré ceux qui nous ont mandaté (…) Cette séance de travail nous a permis de lever les différents points d’ombre. Aujourd’hui, nous avons au moins eu des éléments de réponse et nous savons que dans un futur très proche, nous irons à l’élection que toute la Côte d’Ivoire attend et que toute la communauté internationale attend », a affirmé Ebagnerin Joseph, le n°2 deux de la centrale syndicale.

Source : AfriScoop
Dimanche 1 Août 2010
Vu (s) 469 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !