Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote Ivoire : FPI Nous ne pouvons pas aller aux élections pendant que notre tête est en prison

le Lundi 24 Octobre 2011 à 09:09 | Lu 535 fois



Cote Ivoire : FPI Nous ne pouvons pas aller aux élections pendant que notre tête est en prison
Le Fpi pourrait ne pas participer aux prochaines législatives. Les dernières déclarations du président par intérim de ce parti, Sylvain Miaka Ouretto, inclinent en tout cas à penser qu’on va vers un boycott de ce scrutin par l’ex-parti au pouvoir. Interrogé hier dimanche 23 octobre par Onuci.fm sur la question, Miaka Ouretto a laissé entendre que son parti n’entend pas aller à ces élections aux conditions actuelles. « Il n’est pas question de partir à ces élections en sachant en avance que nous serons écrasés », a-t-il déclaré. Selon lui, aucune des conditions posées par son parti aux autorités n’a eu une suite favorable.

Le Fpi, a-t-il indiqué, a notamment réclamé de meilleures conditions de sécurité et demandé la recomposition de la Commission électorale indépendante (Cei). « Si les conditions que nous estimons incompressibles sont réunies, nous irons à ces élections », a-t-il soutenu, ajoutant que « le dialogue n’est pas rompu ».

Sur la participation de l’ex-parti au pouvoir aux législatives, rien n’est donc définitif, même si les propos tenus par l’ex-ministre de la Défense, Michel Amani N’guessan, laissent penser que les dés sont déjà jetés. Vendredi dernier, au cours d’une cérémonie portant sur le code de bonne conduite des partis politiques, Amani N’guessan avait en effet soutenu que le Fpi n’irait pas aux élections législatives tant que l’ancien chef de
l’Etat, Laurent Gbagbo, n’était pas libéré. « Nous ne pouvons pas aller aux élections pendant que notre tête est en prison. Vous nous voyez, nous, le Fpi, participer à ces législatives pendant que notre leader, le président Laurent Gbagbo, le président du parti, Affi N’guessan et tous nos camarades sont emprisonnés .

Source : L'Inter : Dernière Mise à jour : 24/10/2011 (Auteur : A.S)

Lundi 24 Octobre 2011
Vu (s) 535 fois



1.Posté par Halin Bebel le 24/10/2011 10:49 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un simple meeting est réprimandé.Et une campagne électorale? Ils(ouattara et ses sbires)se foutent des ivoiriens.Qu'ils prennent le pays,il est à eux.Qu'ils le gouvernent com ils veulent.Nous ne nous reconnaissont pas en eux.Alors,pourquoi ont-ils besoin du FPI? Qu'ils gagnent d'avance.C'est leur objectif et ils l'ont atteint.Qu'ils nous foutent la merde!

2.Posté par tche baba le 24/10/2011 14:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
les discussions avec ouattara sur la participation aux legislatives sont une vraie diversion de seul vrai problème à régler: la libération de Gbagbo et les autres. C'est réellement le seul point à l'ordre du jour de tous les agendas politiques en Côte d'ivoire. L'équation à equilibrer est la suivante:
b[Libération de Gbagbo et les autres + amnistie générale = réconciliation + élections ]]b

3.Posté par qquartar le 24/10/2011 20:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voilà des gens qui parlent de réconciliation et d'élections législatives , et qui font une campagne médiatique pour transferer le PRESIDENT LAURENT GBAGBO à la CPI . Quel mépris ? Quelle arrogance ? Mais surtout quelle médiocrité politique ? Pour que le FPI aille aux législatives et à la réconciliation , Alassane Dramane Ouattara doit d'abord se réconcilier avec lui meme (avec son mental ,avec son esprit ,avec son ame et avec son intérieur .) Sinon comment quelqu'un qui n'est pas réconcilié avec lui meme puisse réconclier un peuple ? Le jour qu'il réussira à vaincre sa HAINE contre les ivoiriennes et les ivoiriens , il pourra peut-etre réussir le reste .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !