Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote Ivoire : FANCI FDS ou FANCI FRCI : un cochon reste un cochon !

L'Afrique en mouvement - Hassane Magued le Vendredi 9 Septembre 2011 à 11:00 | Lu 590 fois

Vous n’avez pas encore fini d’en apprendre sur l’homme. Il est le Gourou de l’Imposture ; ça vous le savez déjà. Il est aussi le fondateur de la théorie économique de la Gouvernance par la Mendicité Internationale. Vous le savez, c’est cette trouvaille qui lui a valu le Prix 2011 de l’Imposteur le plus déshonoré au Monde. Mais le fils de Sindou a plus d’une casquette dans sa besace. Il est Blanchisseur de cochons. Ça c’est nouveau pour vous.



La Révolution Permanente N°0080/09/11
Vendredi 9 Septembre 2011
-------
FANCI FDS ou FANCI FRCI : un cochon reste un cochon !
--------
Vous n’avez pas encore fini d’en apprendre sur l’homme. Il est le Gourou de l’Imposture ; ça vous le savez déjà. Il est aussi le fondateur de la théorie économique de la Gouvernance par la Mendicité Internationale. Vous le savez, c’est cette trouvaille qui lui a valu le Prix 2011 de l’Imposteur le plus déshonoré au Monde. Mais le fils de Sindou a plus d’une casquette dans sa besace. Il est Blanchisseur de cochons. Ça c’est nouveau pour vous.

Eh oui. Ouattara, de son vrai nom Mossi Dramane, s’occupe de donner la dignité à des cochons de brousse. Il les lave, leur donne à manger quand il le peut, leur donne des noms, et encore des noms, parce qu’il veut qu’ils ne soient pas des cochons ordinaires, des cochons comme Monsieur Tout le Monde en a. Donc il y va à fond.

Mais la tâche est rude. Elle a tout l’air d’une mission impossible. Cependant, l’homme est un fonceur, désespéré, absorbé et têtu. Alors, il y va sans vergogne. Sauf qu’il oublie qu’un cochon reste un cochon. Même blanchi, parfumé, décoré, déguisé, il reste un cochon !

Quand Ouattara s’est lancé dans ce boulot en 2002, il a pensé qu’en appelant ses cochons MPCI, MPIGO, MJP, ils prendraient l’apparence de tigres ou de lions régnant en maîtres absolus dans la jungle qu’il s’est donné pour vocation de créer en Côte d’Ivoire. Mais les cochons sont restés les mêmes cochons : attachés aux déchets, habitués à l’insalubrité, tuant et dévorant tout sur leur passage.

Alors ses associés lui ont recommandé de donner d’autres noms aux cochons. Ensemble, le troupeau s’est vu baptiser FAFN (Forces Armées des Forces Nouvelles), puis individuellement, les cochons ont pris diverses appellations : Cochon Premier Ministre, Cochon Ministre, Cochon Commandant, Cochon soldat, etc. Mais les cochons ont conservé leurs habitudes. Omnivores, habitués à la boue, ils ont trempé dans toutes les formes d’insalubrités sociales : vol à main armée, braquage de banques centrales, rançonnage, meurtres, massacres de civils, affrontements meurtriers entre clans, assassinats, exécution extrajudiciaires, la liste pourrait nous occuper toute la journée.

Puis vint le grand jour. Ouattara devait parader à la face du Monde avec les mêmes cochons, renforcés officiellement en nombre par plusieurs partenaires qui agissaient jusqu’ici en sous-main. Alors les cochons prirent la dénomination de FRCI (Frères Cissé de Côte d’Ivoire ou si vous préférez Forces Républicaines de Côte d’Ivoire). Ce fut le comble. Lâchés en masse, en association avec d’autres cochons dressés dans des fermes plus sauvages que celles de la Côte d’Ivoire, accompagnés de cochons errants, ils mirent à sac toute la Côte d’Ivoire. Un gros tas de ruine présenté comme un territoire en chantier fut servi pompeusement au reste du Monde.

Mais cette fois-ci, les cochons posent problème. La jungle est créée. L’objectif est atteint. Cependant, les cochons mangent tout, s’attaquent à tout, détruisent tout, sans réfléchir, parce qu’ils ne peuvent pas réfléchir. Ils sont des cochons, poussés par leur instinct de cochon et agissant par réflexe animal. Le propriétaire, les partenaires, les admirateurs, tous en paient le prix, scandalisés et effrayés. Et croyez-moi, ce n’est que le début avec ces cochons que j’ai vus de mes nombreux yeux.

Alors Ouattara sort sa dernière carte. Il pense que le nom FRCI pour des cochons déclenche un mauvais "chakra", une mauvaise énergie comme le disent ses coreligionnaires Bouddhistes. Il croit toujours qu’une magie pourrait s’opérer, rien qu’en changeant de nom. Alors il a entendu parler d’un peuple, d’humains, organisés en forces armées, habiles au combat, professionnels et dont la dénomination apporte dignité, dans une certaine mesure. Ce peuple, c’est le peuple FANCI (Forces Armées Nationales de Côte d’Ivoire). Donc Ouattara a de l’espoir. Désormais, ses cochons vont s’appeler FANCI.

Mais Ouattara, mon pauvre Imposteur ! Il y a FANCI et puis FANCI ! Pour parler comme l’autre. FANCI Cochons et FANCI Militaires ne seront jamais confondues. Il y aura toujours d’un côté FANCI FDS et FANCI FRCI. Parce que ces deux blocs de FANCI n’appartiennent pas à la même race, à la même espèce. C’est comme quand vous jetez un bout de bois au milieu des poissons dans l’eau. Il ne devient ni un caïman, ni un poisson. Il reste un bout de bois. Alors un cochon, même éduqué à la va-vite, alphabétisé, domestiqué, flanqué dans une fourrure de brebis, il reste un cochon !

C’est pourquoi je vous prie, d’arrêter de distraire le Monde avec vos histoires de changement de nom ou d’appellation ! Tout ce qu’on vous demande, c’est d’assumer la responsabilité des actes de votre troupeau de cochons dont vous assurez le Commandement ! Car quoique vous fassiez, quel que soit le nom que vous leur donneriez, vous n’échapperez jamais à la Justice que rendra la Côte d’Ivoire restaurée, réhabilitée et libérée, pour punir les crimes odieux commis par vous et votre race de cochons !


A très bientôt.

Hassane Magued

Hassane Magued
Vendredi 9 Septembre 2011
Vu (s) 590 fois



1.Posté par Flora le 09/09/2011 11:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci mon frère, un cochon reste un cochon. Il pense qu'en changeant de nom cela va les transformer ou il pense que le monde entier croira que ce sont les FANCI d'avant. Tout le monde entier sait que ce sont ses illétrés, ses dozos, ses barbares qu'il appelle FANCI. Observont seulement, ça va fini un jour. Dieu est Dieu.
Que Dieu bénisse la Côte d'Ivoire.

2.Posté par fatim le 09/09/2011 12:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
n est ce pas ? cochon reste tjrs cochon, mokossi ne va ns distraire avec sa peau de caameleon. kil passe tt son tps a changer de couleur, mais kil sache ke c est DIEU KI DONNE LE POUVOIR. Merci frere Hassane . Que DIEU benisse notre cher pays.

3.Posté par zigli mod le 09/09/2011 16:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que Dieu tt puissant libère la CI des mains de ces diables boudhistes

4.Posté par patrick lumumba le 09/09/2011 16:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MAIS C EST BIZAR ALASSANE DIT QUE GBAGBO MET L ARGENT DU PAYS DANS LA CONSTRUCTION DES MONUMENTS MAIS JE M ETONNE DE VOIR QU UN MONUMENT ES TRAIN D ETRE CONSTRUIT AU CARREFOUR SAINT-JEAN COCODY. VRAIMENT ALASSANE A PRIS LE POUVOIR POUR ETRE SUR LES CHANTIER DE GBAGBO. IL N A RIEN DANS LA TETE CE TYPE GBAGBO REVIENDRA.

5.Posté par Halin Bebel le 09/09/2011 18:57 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon frère Hassane,je crois que outtara devient fou.Le bouddhisme n'a jamais cru en l'existence de Dieu.Mais o moment opportun,DIEU le chatira lui et ses forcénés de cochons. Dieu bénisse la CI.Ameeen!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !