Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote Ivoire : Entrée au prochain gouvernement d’union : le FPI accepte mais pose des conditions

L'Afrique en mouvement - Afrik 53 - Les News en Ligne - 24h / 24 - 7 / 7 le Jeudi 26 Mai 2011 à 08:51 | Lu 646 fois



Le comité central du Front populaire ivoirien (FPI) qui s’est réuni mercredi à Abidjan pour plancher sur la question de l’entrée du parti de Laurent Gbagbo au gouvernement d’union annoncé par Alassane Ouattara, a donné un avis favorable tout en décidant de poursuivre les réflexions sur les conditions à poser pour le faire.

Les premières conditions posées consistent notamment en la libération de l’ex-président et de ses autres responsables du FPI détenus ou en résidence surveillée, depuis l’arrestation, le 11 avril, de M. Gbagbo.

“Les militants ont décidé à une large majorité: oui, nous allons au gouvernement, mais à condition” que les questions des “camarades incarcérés” et de la “sécurité”, notamment, “soient traitées et résolues”, a déclaré à la presse Mamadou Koulibaly, président par intérim du Front populaire ivoirien (FPI).
“Quand les conditions de sécurité et de libération de nos camarades seront remplies, alors nous pouvons envisager sérieusement d’entrer au gouvernement”, a déclaré M. Koulibaly, également président de l’Assemblée nationale. Selon lui, “il n’y a pas d’urgence” car “le Président Ouattara a une large majorité, il peut créer son gouvernement”.

Lors de son investiture, samedi à Yamoussoukro, Alassane Ouattara avait réitéré sa volonté de former un gouvernement d’union avec des “éléments modérés” du camp Gbagbo.

Dans une interview accordée mardi à Radio France internationale (RFI), Mamadou Koulibaly avait précisé que si M. Ouattara demandait au FPI d’entrer dans un gouvernement, le comité central déciderait et il aviserait.

“Mais ma position, c’est que l’Afrique n’a pas besoin de gouvernement d’union. Mais lorsque l’on va aux élections qu’un gagne, ma philosophie, c’est qu’il prenne l’entièreté du pouvoir, il l’assume complètement pendant la durée de son mandat. (…) Aujourd’hui, si l’on veut aller à la réconciliation, le gouvernement d’union n’est pas forcément la solution”, avait-il répondu.

M. Koulibaly assume l’intérim de la présidence de l’ex-parti au pouvoir, dont le chef Pascal Affi N’guessan est en résidence surveillée à Bouna (nord-est). M. Gbagbo est, lui, en résidence surveillée à Korhogo (nord) et son épouse Simone, à Odienné (nord-ouest). Quelque 200 personnes proches de l’ex-président sont dans cette même situation soit à Abidjan, soit à l’intérieur du pays. De nombreux autres sont exilés à l’extérieur du pays, notamment au Ghana.
(AIP)
cmas

Afrik 53 - Les News en Ligne - 24h / 24 - 7 / 7
Jeudi 26 Mai 2011
Vu (s) 646 fois



1.Posté par keorpes le 28/05/2011 14:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est vrai qu'il faut former un gouvernement d'union,qui rassemble tous les partis politique,mais cela ne pourra réussir que si et si seulement le leader et l'ultime majoritaire de cette terre d'espérance reste en résidence surveillée pour longtemps,et je convient meme avec M. COULIBALY que cette nouvelle AFRIQUE n'a meme plus besoin d'un gouvernement d'union car l'union reste possible que si les coeurs sont apaisés.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !