Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote Ivoire : Détenu à Bouna Michel Gbagbo passe quelques heures au CHR de Bondoukou

le Mardi 18 Octobre 2011 à 08:40 | Lu 629 fois



Cote Ivoire : Détenu à Bouna Michel Gbagbo passe quelques heures au CHR de Bondoukou
Michel Gbagbo, le fils de Laurent Gbagbo, président déchu 11 avril dernier, a séjourné durant quelques heures dans les locaux du CHR de Bondoukou, hier lundi 17 octobre dans la matinée. Il a ensuite regagné son lieu de détention, à la prison civile de Bouna, après son opération médicale. C’est en fin de matinée que la nouvelle nous est parvenue. «Michel Gbagbo est au CHR de Bondoukou pour une consultation », nous a indiqué notre source aux environs de 12h. Très vite, nous nous rendons sur les lieux.

Dans l’enceinte du centre hospitalier régional, nous constatons, à notre arrivée à 12h30, la présence remarquée de deux (02) chars et six véhicules de l’Onuci, avec à leur bord des militaires et policiers de la mission onusienne. Les militaires portant des gilets pare-balles, assurent la garde. Nous nous dirigeons vers l’un d’entre eux, dont le véhicule est garé sur la voie qui sépare le bureau de l’économe du CHR et le service de la maternité. «S’il vous plait, puis-je rencontrer le chef de votre délégation?», lui demandons-nous. Il indexe une voiture dans laquelle on devrait trouver le chef de la délégation. La voiture de ce dernier est garée à moins de 5m du cabinet du dentiste.

En arrivant à ce point, nous apercevons un autre groupe de militaires qui escortaient Michel Gbagbo, sortant de chez le dentiste. Il est précipitament conduit dans l’un des chars posté à moins de deux (02) mètres dudit service. Nous approchons le chef de la délégation des militaires pour en savoir

davantage. « Non ! on ne parle pas», nous retorque-t-il sèchement, quand nous avons voulu savoir la raison de leur présence dans cet hôpital. Il referme ensuite la portière de son véhicule. Juste à côté, se trouve le char dans lequel le fils du président déchu, venait d’être embarqué. ...

Source : L'Inter : Dernière Mise à jour : 18/10/2011 (Auteur : autres)


Mardi 18 Octobre 2011
Vu (s) 629 fois



1.Posté par Marie21 le 18/10/2011 12:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Son seul crime est d'aimer son père.Que Dieu t'accorde sa protection, Ado pour une vraie réconciliation libère tous les prisonniers au nom de Dieu.Arrêtez l'étalage de toutes cette haine tes criminels et toi

2.Posté par le vrai ivoirien le 18/10/2011 15:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
moi j'ai mal parce que tous mes leaders sont en prison et d'autres hors du pays alors que le criminel ado est le Président de ma côte d'ivoire contre l'avis du peuple légitime .que bédié sache que jamais moi je ne vais pardonner quoi que ce soit tant que mon woody gbagbo sera en prison,j'en voudrai toute ma vie aux baoulé et au dioula et si l'occasion se présente je me vengerai de ces deux peulpes médiocres et sans moralité de ma très très chère côte d'ivoire!

3.Posté par capitaine namory le 19/10/2011 03:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je demande a l onuci n ont ils pas honte de surveiller cet in nocent

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !