Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote Ivoire : Désarmement : Le général Bakayoko menace, le ministre Amani rassure

L'Afrique en mouvement - Source : Koaci le Lundi 23 Août 2010 à 10:09 | Lu 454 fois



Cote Ivoire : Désarmement : Le général Bakayoko menace, le ministre Amani rassure
«Evitons d’émousser la volonté affichée des Fafn d’encaserner et de démobiliser leurs éléments». Le chef d’état-major des Forces armées des Forces nouvelles (Fafn), le général de brigade Soumaïla Bakayoko, a ainsi crié, vendredi, son ras-le-bol face au manque de financement de l’opération d’encasernement et de démobilisation de ses éléments par l’Etat ivoirien. C’était à la cérémonie de lancement de l’opération d’encasernement des éléments des Fafn au deuxième groupement d’instruction (Gi) de Séguéla.

Depuis le lancement de la même opération le 15 juin à Korhogo, a-t-il fait remarquer, le budget y afférant «n’a pas connu un début d’exécution». Pourtant, a souligné l’officier des Fafn, «l’encasernement et la démobilisation doivent être l’une des premières priorités de l’Etat». Le général Soumaïla Bakayoko, qui a précisé qu’il s’adressait au gouvernement, a indiqué que le manque de financement porte atteinte au bon déroulement de l’opération.

«Comment peut-on encaserner des soldats si ni leur alimentation, ni leur santé, ne sont prises en compte ? Comment peut-on encaserner si cette caserne n’a ni eau, ni électricité comme c’est le cas au camp génie de Séguéla et au camp de Kani prévus pour recevoir respectivement 500 et 300 hommes ?», s’est-il énervé.

Alors que, a relevé le général des Fafn, le 15 juin à Korhogo, il avait noté une volonté de tous les acteurs, en particulier du Chef de l’Etat, du Premier ministre et du gouvernement de faire aboutir l’opération d’encasernement et de démobilisation des ses hommes. «Il est donc souhaitable que cette volonté soit sous-tendue par le respect scrupuleux des financements du volet militaire du processus de sortie de crise», a-t-il poursuivi.

En attendant que l’Etat joue sa part, le général Soumaïla Bakayoko a appelé les anciens commandants de zone (com’zone) à s’impliquer pleinement dans le fonctionnement des groupements d’instruction «pour ramener définitivement la paix et surtout pour contribuer au respect de la date du 31 octobre 2010, fixée pour le premier tour du scrutin présidentiel dans notre pays».

Comme pour répondre à la menace des Fafn, le ministre de la Défense, Amani N’Guessan Michel, les a rassurées de la volonté du gouvernement de respecter ses engagements relatifs à leur encasernement. «Avant-hier (mercredi 18 août. Ndlr), nous nous sommes réunis pour aborder cet important pan de l’encasernement. Nous avons donc adopté pratiquement le budget de l’encasernement, de la démobilisation et même mieux, un plan de décaissement a été adopté. Un régisseur a été nommé et il est même dit qu’environ un milliard de francs se trouve déjà sur le compte de l’encasernement», a-t-il rassuré.

Kapolodjo

Source : Koaci
Lundi 23 Août 2010
Vu (s) 454 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !