Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote Ivoire : Des éléments des Frci braquent des maisons

le Jeudi 9 Juin 2011 à 18:46 | Lu 532 fois



Des cas d'agressions sont dénoncés par des populations d'Abobo dans certains quartiers de la commune. Plusieurs personnes auraient été victimes, selon des témoins dans la nuit de mercredi à jeudi.

Les populations d'Abobo ne sont pas à l'abri des agressions. Des habitants du quartier banco seraient désormais la cible d'hommes armées se réclamant proches des Forces républicaines de Côte d'Ivoire (Frci). Ces derniers selon des témoins sévissent quotidiennement dans ce quartier en toute impunité. Ces hommes en arme identifiés par leurs agresseurs comme des éléments des Frci ont encore fait parler d'eux dans la nuit de mercredi à jeudi, vidant le contenus de trois maisons dans ce quartier.

"Ils sont arrivés aux environs de 19 heures, sous la pluie. Ils étaient armés jusqu'aux dents. Ils ont ramassé tous les appareils électroménagers que j'avais et ont promis revenir m'abattre si je les dénonçais à leurs collègues. C'est dans cette psychose que je vis dans le quartier. Moi qui croyais qu'avec la fin de la crise post-électorale nous serions en sécurité dans la commune," a expliqué Fousséni.

Il reconnaît néanmoins qu'il n'est pas la première victime de ces éléments des Frci qui cassent les portes des maisons et emportent tout sur leur passage. "La veille s'était mon voisin d'en face. Ses agresseurs lui ont même tiré une balle dans le pied parce qu'il voulait résister." a-t-il ajouté. Ce dernier regrette par ailleurs ce qui se passe en ce moment à Abobo, d'autant plus que dans cette commune les populations ont payé le lourd tribu lors de la crise post-électorale. "Ils ont pillé des maisons en l'absence de leurs propriétaires. Aujourd'hui, les mêmes scènes se reproduisent quand bien même nous avons réintégré nos maisons," a conclu Fousséni.

Des habitants de Yopougon vivraient la même situation que ceux d'Abobo, témoignent des victimes affirmant que leurs domiciles sont quotidiennement visités de jour comme de nuit par des éléments des Frci.

Plusieurs habitants de certains quartiers de Yopougon ont fait les frais de ces éléments des Frci qui refuseraient de désarmer quand bien même, ils seraient traqués par la force Licorne.

Un habitant du quartier millionnaire joint par téléphone ce jeudi matin a affirmé que des hommes en arme qui auraient accepté de déposer leur armes continueraient de sévir. "Des éléments des Frci ont déposé les armes. Ils en ont d'autres dissimulées chez eux. Ce sont ces armes qu'ils utilisent pour agresser les populations la nuit. Malgré le retour des populations, Yopougon ressemble toujours à un cimetière la nuit puisque les populations de peur de se faire agresser restent cloîtrées chez elles.

C'est dans cette ambiance que nous vivons désormais," a expliqué Koffi, louant afin que la situation se rétablisse rapidement dans sa commune. Il a en revanche précisé que ceux qui troublent la quiétude de la population de Yopougon viennent des autres communes d'Abidjan, notamment d' Abobo.

Wassimagnon, Koaci.com Abidjan

Jeudi 9 Juin 2011
Vu (s) 532 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !