Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote Ivoire : De la Reconciation comme l'art de soumettre le vaincu

L'Afrique en mouvement - Afrik53 - Actu Africaine & Internationale le Mardi 10 Mai 2011 à 16:28 | Lu 814 fois



Cote Ivoire : De la Reconciation comme l'art de soumettre le vaincu
Reconciliation ! Reconciliation ! Le mot court-courte, s'immisce partout, glisse, tournoie, virevolte, chantonne ! Comme s'il suffisait de le déclamer, de le crier, d'entonner des cantiques, de lui offrir quelques libations, pour que la chose se réalise. On en vient presqu'à oublier que le mot n'est pas la chose ! Que le mot est immatériel, impalpable. Qu'il s'intègre dans l'oreille, chemine jusqu'au cerveau où se trouve déjà un magma d'interrogations, d'interactions entre le bien et mal par chacun defini, les tristesses et les joies, les rancoeurs et les reconnaissances ! Reconciliation Reconciliation !

On va se reconcilier ! Comme si une réconciliation dependait d'une partie et excluait la volonté de l'autre partie, celle qui a été blessée, humiliée, charriée, battue, déshabillée, dépouillée, massacrée, tuée !
Réconciliation ! Réconciliation ! Comme s'il suffisait de prononcer ce mot magique pour effacer d'un coup de baguette magique les horreurs passées ! Réconciliation et flout !

Voilà que tout le monde se jette dans les bras les uns des autres sur les cendres encore brûlantes des corps calcinés ; Voila que des adversaires d'hier s'embrassent sur les deux joues tandis que fumaille encore les dernières huttes qu'on vient d'embraser, que coule en rivière et en rigole le sang deversé à coups de machettes, de kalach, de haches ! Et le vainqueur d'attendre encore et encore que le vaincu l'embrasse profondement sur la bouche : "Merci d'avoir tué mon père ! Merci d'avoir coupé les deux jambes à mon frère ! Merci d'avoir violé ma mère !"

Et ce mot dans ces circonstances sont en réalité une insulte jetée à la face du vaincu ! Une obscénité grouillante de mépris ! Une absurdité portant en son sein l'abjection de l'homme pour la justice, la négation de toute forme du mal faite à l'Autre, un appel à peine voilé à la soumission de l'autre, une demande faite à l'Autre-vaincu de s'écraser, sinon...
A toute réconciliation précède une demande : le pardon. Le pardon dans le cas d'espèce ne signifiant nullement oublie.

Toute réconciliation demande du temps, le temps que les blessures se cicatrisent, le temps donner au soleil pour sècher le sang, le temps donné aux vents pour éparpiller les cendres, le temps donner au temps pour que l'homme oublie de temps à autres cette cicatrice indélébile dans son coeur.
Dix ans après la guerre en ex-Yousgoslavie, le mot réconciliation n'est toujours pas à l'ordre du jour et il a fallu plusieurs années à l'Afrique du Sud pour panser ses blessures.

Aujourd'hui, Noirs et blancs vivent côte à côte, en paix certes, mais presque sans se regarder dans les yeux, presque sans se fréquenter.
Oui, laissez le temps au temps, seule attitude à adopter pour ne pas exacerber les haines, car toute attitude contraire n'est en réalité qu'une provocation ; toute attitude contraire n'est en réalité qu'une mascarade ! On pourrait bien organiser d'énormes festivités, des galas et autres orgies dont souvent les vainqueurs flattés dans leur égo par leur victoire ont l'art, mais au fond des hommes, tout aux tréfonds de leur être, cette réconciliation là, n'a pas commencé... Oh, il faudrait des decennies, n'en déplaisent aux vainqueurs !

Calixthe Beyala Francophonie
Ecrivain

Afrik53 - Actu Africaine & Internationale
Mardi 10 Mai 2011
Vu (s) 814 fois



1.Posté par Christ Aboua le 10/05/2011 22:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je coris que quand on est intellectuelle, il y a minimum d'honnêteté. Or Mme Beyala est entrain de dire que seul le vainqueur a tord. Il faut que tous ces gens arrogants du camp Gbagbo répondent de leurs crimes. Mme Beyala ne dit mots sur les derniers charniers de Yopougon.

2.Posté par lablonde le 12/05/2011 12:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si vous habité yopougon vous pouvez repondre aisement à cette question ; sinon inutile de repeter les autres. Nous les habitants de yop savont pertinamant ce qui c'est passé; et à te lire on peut comprendre tout suite que tu n'a perdu personne; dieu merci pour toi mon frére ! sinon sache que ce n'est pas facile ! pas du tout evident !
Seule L'Eternel des armées pourra compenser nos blessures ; parce que nous même manquons de force pour y parvenir.
nous croyons fermement que notre
Dieu qui est le Dieu de l'impossible s'en charge!

3.Posté par Flora le 12/05/2011 12:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci la soeur Beyala. Ils parlent de réconciliation alors qu'ils continuent de tuer les ivoiriens, de les égorger, de les piller, de sémer la terreur en Côte d'Ivoire. Ils détiennent le Président, son épouse, son fils et nombreux de ses proches, des responsables qu'ils battent tous les jours en les filmant au nez et à la barbe de mossi Dramane, et ils parlent de réconciliation. Ne vous foutez pas des ivoiriens. Je pense qu'ils se prendront entre eux-même pour faire cette réconciliation car nous les ivoiriens, nous ne sommes pas prêts pour ça.
Que Dieu bénisse la Côte d'Ivoire.

4.Posté par Dezouan le 12/05/2011 18:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A Christ Aboua

Ce que veut dire cette charmante dame , c'est que pour se reconcilier il faut être au moins à deux, et poser des actes qui laissent penser que l'on est sincère.
Par votre commentaire saugrenu, vous tenez comme l'autre un discours qui indique qu'en réalité vous êtes encore aveuglé par une haine insensée et revencharde.
Vous comprenez ,maintenant peut-être ,ce que dit l'intellectuelle que vous ne pouvez être ?

5.Posté par Mbapou Roger le 13/05/2011 09:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ouattara et ses soldats dépenaillés vont très vite déchanter quand ils se rendront compte qu'il est impossible de museler en ce 21 è siècle, ll'autre moitié de la population ivoirienne qui voté pour Gbagbo. Le silence complice des médias occidentaux sur les exactions en cours contre le camp Gbagbo, n'y changera rien. ça finira par se savoir. Et ils sont assez cons pour parler de procédures pénales à engager contre les vaincus, oubliant qu'un procès équitable de Gbagbo finira par exposer toute la vérité des faits graves dont ils se sont coupables à la face du monde. Ces gens ont fort à faire et ils ne l'ont malheureusement pas encore compris.

6.Posté par magaly le 13/05/2011 11:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Des fois je me dis les ivoiriens sont trop passionner pour voir un article qui dit tout haut ce que les gens pensent tout bas.
Calixte Beyala ne souffre d’aucune cécité intellectuelle...On pourrait tout lui reprocher sauf la volonté d'appeler à la haine du vainqueur!
En âme et conscience, je pense que quand on a subit des représailles...pour pardonner il faut du temps, sinon tout le reste n'est que parodie musicale...
Tous ses acteurs étaient à la réconciliation de Guéi et regarder 11 ans après! S'ils avaient été honnêtes on en serait pas là!
Déjà a cette époque, certains esprits s'étaient élevés pour dire que c'était trop tôt pour parler de pardon et qu'il fallait d'abord laisser le temps au temps...Et nous sommes en train de faire la même erreur!

7.Posté par Noura Diané le 15/05/2011 12:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
merci à toi Calixthe, moi je ne vois meme pas pourquoi dramane parle de reconciliation avec tous ce que ses frci sont entrain de faire sous ses ordres bien sûre, quand gbagbo a pris le pouvoir lui dramane etait hors du pays gbagbo l'a fait venir en mettant des gardes de corps a sa disposion lui et ses proches n'avaient pas leurs comptes bloqués, il a fait la meme chose pour bedié qui etait en exsil, alors meme si la françe l'a imposer à la côte d'ivoire rien que pour satisfaire son désire qu'il laisse les hautres vivre, actuelement nous vivont avec la peur au ventre en côte d'ivoire nous ne pouvont meme pas vaqué a nos preoccupation les agressions ,les braquages ,ses soit disant force republicaines qui pillent les domiciles des gens sous prétexes qu'ils cherchent des armes ,alors qu'il y a des quartiers à abidjan ou ses partisants ont cassé des comissariats pour prendre armes et tenus des policiers qui sont libre de faire ce qu'ils veulent et ils ont comme seul mot ( la côte d'ivoire est dans nos ,on te tue et ça ne va pas quelque part) alors avant de parlé de reconciliation qu'il dise a ses millitants armés de deposé les armes ,qu'il arretent de tué, de voler, de pillé les maison des gens,de braqué.
que Dieu benisse la côte d'ivoire.

8.Posté par marie eve kanon le 16/05/2011 13:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
les rebelles continuent de tuer, de mépriser et dramane parle de réconciliation.Ses mains sont encore ensanglantées, les braises de nos villages brulés sont encore ardentes, nos parents devenus manchots, unijambistes, nos mères et nos soeurs violées sont encores meurtries et pleurent et il nous parle de reconciliation il n'y a aucune attitude de repentance dans son comportement aucune excuse publique aucun regret il parle de reconciliation.Une réconciliation ne s'exige pas. dramane continu de mettre à jour sa haine, il met au chomage nos frères de la bicici qui n'ont faient que travailler pour une administration.Une reconciliation de facade nous n'en voulons pas.

9.Posté par Doumbia le 18/05/2011 19:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mme Beyala pense etre intellectuelle, mais elle prouve à tout moment le contraire, il faut qu'elle comprenne que nous les ivoiriens avons souffert de cette guerre imposé par Laurent Gbagbo et sa clic, alors nous voulons la quitter, pour apprendre à vivre ensemble comme auparavant, et nous savons qu'avec le president Ouattara nous y arriverons, mais tant qu'il y aura des gens comme vous , on y parviendra pas; parce que vous voulez la CI reste dans cette situation, pour continuer la sucer. Mme Beyala il y a un minimum d'honnêteté à observer. Il dire au gens ce qui s'est reelement pass' à Yopougon, quand les miliciens de Gbagbo brulaient, tuaient, nous voulons nous reconsilier pour nous meme pas des mercenaires comme vous me Beyala, et nous y arriverons.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !