Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote Ivoire : Daloa : terreur et ciblage ethnico-politique par les FRCI

L'Afrique en mouvement - Afrik53 - Presse Africaine & Internationale le Dimanche 17 Avril 2011 à 07:27 | Lu 575 fois



La terreur règne en ce moment dans la ville de Daloa qui s’est vidée de sa population bété et des jeunes autres que Dioulas. Les forces d’Alassane Ouattara sont sans pitié pour tous les jeunes d’autres

ethnies. Sur indications de certains jeunes, ces forces de la terreur dont certaines se surnomment, à raison, Terminator, écument les quartiers où vivent les Bété, Guéré et wobés à la recherche de « miliciens de Gbagbo ». Ainsi, chaque jour qui passe apporte son lot de désolation dans les familles autres que Dioulas.

Ainsi, le mardi 12 avril dernier, au quartier Soleil 1, un jeune homme a été arraché de sa maison pour être exécuté au corridor de Man pour son activisme en faveur de Gbagbo pendant les campagnes présidentielles ; ce même jour également, dans un village dont nous taisons le nom, un autre jeune homme a été sauvagement abattu sous les yeux impuissants des villageois à qui l’ordre a été donné de ne pas l’inhumer pour servir « d’exemple aux autres » ! Le mercredi 13 avril, une femme a été battue à mort par les supporters de Ouattara qui continuaient encore de jubiler de l’arrestation de Gbagbo. Cette femme aurait proféré des injures à la bande joyeuse de Ouattara. La mort de ladite femme a multiplié la joie chez ladite bande.

C’est ainsi que la vie se déroule désormais à Daloa. Lesmembres de "mauvaises ethnies" se terrent ou vivent dans la brousse. Il règne en ce moment une ambiance de terreur à Daloa. En dehors des Dioula, tous les autres ont peur, à moins qu’ils soient militants RDR. Quant aux militants LMP, ils sont systématiquement traqués et tués. Dommage que la « grande communauté internationale » ferme volontairement les yeux sur ces atrocités primitives portant atteinte grave aux droits de l’homme. Nous vivons ici à Daloa la peur au ventre, attendant l’arrivée inopinée de ces visiteurs indésirables qui pillent aussi les maisons et arrachent les portables à leurs propriétaires.


JEAN à Daloa
(Kouamouo.ivoire-blog.com)


Afrik53 - Presse Africaine & Internationale
Dimanche 17 Avril 2011
Vu (s) 575 fois



1.Posté par MOULAYE le 17/04/2011 14:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Continuez de crier haut et fort; C' est une épuration volontaire, pour nous mettre en esclavage. Qui va se plaindre à nouveau après ce massacre à grande échelle; en 2semaines ils ont tués plus que les autres en 10ans.."" SAVEZ VOUS DE QUOI JE SUIS CAPABLE"" a dit une fois SORO, On le savait , on le sait plu que jamais maintenant

2.Posté par deslamp le 17/04/2011 14:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est domage mon frère courage!!!,
ironie du sort , je dirai moi aussi :
vive la france afrique ,
vive les troubles en afrique et vive la bestialité africaine.
l'épisode gbagbo est passé en cote d'ivoire,
on l'a traité de dictateur comme pour Saddam Hussein
on vas le pendre maintenant,
vive les medias internationaux qui on toujours refusé de montrer les atrocités des rebelles à l'ouest de la cote d'ivoire contre des populatioon sans defense et qui on passé leur temps à diaboliser le regime gbagbo qui sortait du cadre france afrique,
voici quelques photos que moi j'ai de mes parents massacré par les rebelles en quette du pouvoir de dramane ouattara:
(visitez cette page s'il vous plait)
http://gabaostyle.ning.com/profiles/blog/list

et parmis ces victimes que vous voyez, il y a 18 membres de ma famille, avec des neveux qui vont au collège et un en classe de 3ème donc il prepare son BEPC, ainsi que son père MR POE bruno qui est le chef du village .
vive dramane avec ces morts qui ne doivent pas compter parceque la fin justifie le moyens
vive le baton magique presidentiel de Dramane, ce baton qui va changer subitement la mentalité des ivoirien à arrêter la corruption,
vive son équipe gouvernementale qui sort tout droit du sein de DIEU et ayant pour vertue la justice, l'honnetété, la rigueur et énémie du moindre effort,
vive les rebelles qui ont commencé à demontrer leur bonne foie par les pillages dejà à travers tout le territoire,
la bonne foie de son équipe gouvernementale par la couverture de leurs genocides à duékoué en pointant du doit quelqu'un d'autre et en defendant corps et âme les acteurs principaux pour ne pas qu'ils se revoltent contre eux.
à qui le prochain tour de sonner une quelqconque revolution en Afrique ?
DIEU n'est IL pas le DIEU de la justice ?
on verra bien !!!
s'IL ne voit sa :(visitez cette page s'il vous plait)

http://gabaostyle.ning.com/profiles/blog/list

et toutes ces personnes que vous voyez là sont du même village, de la même langue et de la même tribu
et votre presse internationale n'appel pas cela un génocide et passe sa sous silence en s’apitoyant sur des montage d'un seul camps à la course à la présidence pour incriminer le pouvoir en place.
DIEU seule a la vérité et sais quand comment et où il rendra la justice.

3.Posté par deslamp le 17/04/2011 14:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
(veuillez visiter cette page pour comprendre qualque choses que vous vivez à Daloa comme nous à Duékoué)

http://gabaostyle.ning.com/profiles/blogs/a-rowlings-lartiste-de-lironie

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !