Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote Ivoire : Contre Gbagbo, la stratégie de l`asphyxie de la communauté internationale

L'Afrique en mouvement - Afrik53 - Media Libre pour tous le Vendredi 17 Décembre 2010 à 17:02 | Lu 435 fois



La communauté internationale, qui exige le départ du dirigeant ivoirien Laurent Gbagbo, fait le pari de l`asphyxie de son administration en favorisant le transfert du pouvoir financier à Alassane Ouattara, reconnu comme le président élu de Côte d`Ivoire.

Rompu aux mécanismes de la finance, Alassane Ouattara, ancien directeur
adjoint du Fonds monétaire international (FMI), table sur un grignotage des
pouvoirs économiques de son rival.

"Il faut maintenir la pression, voire l`augmenter notamment par le fait que
la seule signature bancaire valable pour l`Etat ivoirien c`est désormais celle
de M. Ouattara", disait cette semaine la ministre française des Affaires
étrangères, Michèle Alliot-Marie.

Ancienne puissance coloniale, la France a demandé vendredi à Laurent Gbagbo
de quitter le pouvoir "avant la fin de la semaine", emboîtant le pas des
Etats-Unis, pour qui il n`a qu`"un temps limité" pour s`en aller.

L`Union européenne de son côté prépare des sanctions contre 18 ou 19
proches de Laurent Gbagbo, dont un gel de leurs avoirs, et s`interroge sur
l`opportunité de le viser lui-même.

"Laurent Gbagbo fait face à des mesures qui l`étranglent progressivement:
M. Ouattara a commencé à nommer des ambassadeurs, il y a les sanctions
individuelles prises par l`Union européenne, il y a la fermeture des comptes
de l`Etat avec la seule signature reconnue, celle d`Alassane Ouattara", assure
un haut responsable français.

Pour ce responsable, "la reconnaissance de la seule signature de Ouattara"
doit avoir un impact à une échéance plus ou moins longue sur la paie des
militaires, dont la loyauté à Laurent Gbagbo est cruciale. "Il faut environ un
mois pour que cette reconnaissance produise des effets concrets", ajoute-t-il.

Car les experts mettent en garde contre la lenteur du processus et les
effets politiques de sanctions qui pourrraient renforcer le chef de l`Etat
sortant auprès des Ivoiriens. Laurent Gbagbo dispose très probablement de
réserves financières et de ressources échappant au contrôle international.

"Dans le cas du clan Gbagbo, la leçon depuis le début de la crise, c`est
que les pressions extérieures sont utilisées comme une ressource politique,
retournées dans une logique de souveraineté ultra-nationaliste", note Richard
Banegas, historien spécialiste de la Côte d`Ivoire.

"Laurent Gbagbo contrôle les lieux de production et d`exportation du
pétrole et du cacao (dont le pays est le premier producteur mondial, ndlr)
(...) Si on voulait étouffer le régime, il faudrait par exemple envisager le
blocus du port d`Abidjan", ajoute-t-il.

C`est au coeur des institutions africaines, en particulier à la Banque
centrale des Etats d`Afrique de l`Ouest (BCEAO), que se situe tout de même une
partie de la réponse pour les Occidentaux et le camp Ouattara.

"Les Etats ont toujours un compte en devises auprès de la direction
nationale de la Banque centrale (BCEAO). Toutes les opérations avec le FMI,
les bailleurs, l`étranger, passent par ce compte", explique un expert
financier, spécialiste de l`Afrique de l`Ouest.

"Par exemple, l`aide publique au développement de la France à la Côte
d`Ivoire est versée sur ce compte. C`est aussi le cas des ressources liées à
l`import/export, comme les taxes sur les revenus du cacao ou du pétrole. C`est
une énorme partie du budget", poursuit-il.

"Actuellement, trois personnes ont la signature sur ce compte: Alassane
Ouattara, le Premier ministre Guillaume Soro et le ministre de l`Economie
Charles Diby Koffi, qui l`avait déjà" car il a été maintenu dans ses fonctions
dans le cabinet nommé par Alassane Ouattara, dit-il.

Pour cet expert aussi, Laurent Gbagbo dispose très probalement d`autres
comptes en Côte d`Ivoire, qui devraient lui permettre par exemple de payer
entièrement les salaires des fonctionnaires en décembre. Une éventuelle
asphyxie ne pourrait donc être que progressive.

Afrik53 - Media Libre pour tous
Vendredi 17 Décembre 2010
Vu (s) 435 fois



1.Posté par Jean Luc le 17/12/2010 18:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pouah! Même si c'est le cas, nous ne voulons pas de l'argent du diable, de l'occident d'ado!!!

2.Posté par Jean Luc le 17/12/2010 18:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A qui fait-il du mal, à tout le monde, à lui-même, à ses tueurs de militants.
Communauté internationale, tu n'as pas honte. Vous allez gueuler pendant combien de temps. Vous croyez que si par extraordinaire ce dramane venait au pouvoir, pensez-vous qu'il pourra gouverner? Ce qu'il fait aux autres avec plaisir, nous le lui ferons.

3.Posté par Rene le 18/12/2010 10:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il ne pourra pas s’asseoir sur du feu pour gouverner les nordistes, burkinabés et maliens en côte d'ivoire.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !