Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote Ivoire : Communiqué des avocats du président Gbagbo

le Mardi 18 Octobre 2011 à 06:48 | Lu 835 fois



Cote Ivoire : Communiqué des avocats du président Gbagbo
Par un rapport d’octobre 2011, l’Organisation Human Rights Watch appelle à une justice impartiale en Côte d’Ivoire pour éviter l’accomplissement d’une justice des vainqueurs qui est malheureusement à craindre tant l’attitude des autorités ivoiriennes paraît tendancieuse.

Il est à saluer l’attitude de l’Organisation Human Rights Watch qui fait état de l’attitude pour le moins ambiguë des autorités ivoiriennes, ce que la défense du couple présidentiel s’est toujours efforcée de dénoncer.

Néanmoins, à la lecture du rapport nous tenons à faire quelques observations.

En effet, le rapport énonce que la responsabilité du Président Laurent GBAGBO peut être retenue du fait qu’en sa qualité de commandant en chef des forces armées, il serait responsable des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité qui auraient été commis par son armée. Tout d’abord, il convient de relever que le Président Laurent GBAGBO et ses généraux contestent et ont toujours contesté avoir donné des ordres constitutifs des crimes susmentionnés.

En outre, on s’étonne que le rapport fasse état d’une éventuelle responsabilité du Président Laurent GBAGBO sans que ce parallèle soit fait pour la responsabilité du Chef de l’Etat, Monsieur Alassane OUATTARA.

Le Président Laurent GBAGBO serait responsable de crimes de guerre et contre l’humanité en sa seule qualité de chef suprême des armées, alors que la responsabilité de Monsieur le Chef de l’Etat Alassane OUATTARA semble passée sous silence pour sa qualité de chef suprême des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI), qu’il a lui-même créées par un prétendu décret.

Mieux les Forces Nouvelles de Côte d’Ivoire devenues FRCI, depuis leur rébellion de 2002 ont formellement reconnu que c’est Alassane OUATTARA qui était leur Chef et que c’est pour lui qu’ils ont fait la rébellion qui a tué plus de dix mille personnes et fait de nombreuses victimes vivant aujourd’hui avec leur traumatisme à vie.

Le Président Laurent GBAGBO devrait être poursuivi pour des crimes de guerre et contre l’humanité, parce qu’il n’aurait pas empêché des prétendus crimes de ses forces. Dans le même temps, la responsabilité du Chef de l’Etat Alassane OUATTARA semble omise, alors que des organisations internationales ont dénoncé les milliers de crimes commis par ses hommes et ceci alors même que Monsieur OUATTARA n’a non seulement pris aucune mesure pour empêcher de tels crimes, mais qu’il ne les a pas non plus dénoncé ni condamner fermement en posant des actes concrets.

L’on pourrait imputer au Président Laurent GBAGBO des crimes de guerre et contre l’humanité, pour avoir eu en sa résidence des types d’armes ayant été utilisées pour des tueries, alors que l’Hôtel du Golf recelait des mêmes types d’armes que ceux qui ont servi pour les massacres de DUEKOUE. Et pourtant c’est la seule responsabilité du Président Laurent GBAGBO qui semble mise en évidence, et non pas celle de Monsieur OUATTARA.

Enfin, le Président Laurent GBAGBO serait responsable de crimes de guerre et contre l’humanité pour n’avoir pas poursuivi des personnes ayant commis de crimes, alors que non seulement Monsieur OUATTARA n’a poursuivi aucun de ses hommes, mais au contraire il les a récompensés en leur accordant une brillante promotion.

Comme politique de deux poids deux mesures, il est difficile de faire mieux ! Enfin, il est important de s’interroger sur les raisons ayant amené Monsieur le Chef de l’Etat Alassane OUATTARA à récompenser des hommes accusés d’avoir commis le plus grand massacre de la crise postélectorale ivoirienne ainsi que ceux des périodes de 2002 à 2006.

Par ailleurs, procédure pénale pour procédure pénale, en matière d’infraction, nous avons les auteurs et les commanditaires. On ne peut avoir trouvé le commanditaire sans preuve alors même que l’auteur des infractions reste à découvrir. La théorie de la présomption d’innocence récemment défendu par François Fillon devant l’Assemblée Nationale Française semble ne pas être valable pour les Africains.

Maître Ciré Cledor LY Maître Habiba TOURE Maître Hervé GOUAMENE

Mardi 18 Octobre 2011
Vu (s) 835 fois



1.Posté par A.P. le 18/10/2011 12:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est DIEU qui va resoudre le probleme de la Cote d'Ivoire .Regarder vous allez voir Dieu va les melanger(confondre) Croyez moi Dieu va les confondre à cause de Son nom et de Sa gloire bafouée .

Gloire à DIEU

2.Posté par Marie21 le 18/10/2011 12:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous,enfants de C.I. la balle est dans notre camp.Nous devons pas laissé les choses aller jusqu'à la C.P.I. qui est un manchin crée par eux pour légaliser leurs actes ignobles.Reconnaître les cimes d'Ado,des rebelles seraient accuser aussi la France, Obama,l'UE qui pour des histoires d'élection a fait un embargot sur médicament en C.I. Que Dieu vous bénisse.

3.Posté par STEPHANE le 18/10/2011 20:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CHER FRERES IVOIRIEN SEUL DIEU TRANCHERA CETTE SITUATION CAR SA VERITEE FINI TOUJOUR PAR TRIONFER QUELQUE SOIT LE TEMP. PRIONS DIEU POUR QUE NOTRE PRESIDENT L.G. ET SA FAMILLE SE PORTENT BIEN. QUE DIEU BENISSE LA C.I.

4.Posté par Kalégon le 18/10/2011 22:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui! C'est ça! Continuer de rêver.

5.Posté par Kkub le 19/10/2011 01:20 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le rêve est permis. Ainsi si tw tu ne rêves pas tu fai kw ici? Casse tw! Nous avons ce qu'on appelle la foi. T'es pa obli
Gé d'en avoir mec mais garde tes commentaires pour toi ok? Vive la côte d'ivoire libérée et restaurée et à bas les jaloux

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !