Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote Ivoire : Ça veut dire quoi crimes économiques

le Vendredi 19 Août 2011 à 07:56 | Lu 495 fois



Cote Ivoire : Ça veut dire quoi crimes économiques
L’Intelligent d’Abidjan-19/8/2011

L’ex-chef de l’Etat est inculpé pour crimes économiques. Un crime économique est une infraction criminelle non susceptible d’amnistie et relevant de juridiction régulière. Pour la circonstance donc, la qualité d’ancien chef de l’Etat ne peut prévaloir, encore moins la mise en place de la Haute Cour de Justice de la République. Délit de droit commun pour un citoyen ordinaire que devient Laurent Gbagbo, tout chef d’Etat qu’il fut. Cette procédure permet de gagner du temps et de mettre fin à l’incertitude juridique marquée par la prolongation de la décision administrative d’assignation à résidence.

Les avocats de Laurent Gbagbo peuvent avoir désormais accès au dossier. Leur client ayant été inculpé, la justice ivoirienne doit pouvoir établir et présenter les preuves et les éléments à charge afin d’arriver à un procès dans les meilleurs délais. Les choses ne doivent pas tarder. Retarder le procès, c’est faire endosser une posture de martyr à Laurent Gbagbo. Mais que dire des observateurs qui pensent que l’accusation de crimes économiques, signifie que sur le dossier de la crise postélectorale, la justice ivoirienne n’a encore aucune charge sérieuse contre Laurent Gbagbo?

Que deviennent les armes de sang, au moment de l’inculpation pour crimes économiques, une sorte d’accusation soft ? L’on apprend que la CPI devra lancer sa propre procédure dans les semaines à venir et que sur la question, le régime Ouattara ne veut rien précipiter. Cette explication suffit-elle à battre en brèche les thèses selon lesquelles, l’inculpation de crimes économiques est une accusation a minima, et en même temps un signal de bonne volonté à l’intention de l’ex-couple présidentiel.

Qui devra donc faire profil bas et demander à ses soutiens de sortir de la logique de l’affrontement avec Alassane Ouattara. L’affaire Gbagbo ne fait que commencer. Elle promet des rebondissements. Pas question donc de se presser. Avec le temps, on en saura un peu plus….
Charles Kouassi

Vendredi 19 Août 2011
Vu (s) 495 fois



1.Posté par TETI EMILE le 19/08/2011 14:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ON LAISSE LES FRANÇAIS FAIRE. SINON DE TOI A MOI TU PENSES QUE OUATTARA PEUX FAIRE QUOI? SI C'EST L4ARGENT DU PAYS C'EST TOUT LE MONDE QUI SERA POURSUIVI

2.Posté par Marie le 20/08/2011 00:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bédié et A.D.O plus que L.G, n'est ce pas. Cessez de nous leurrer
il est grd tps d'arrêter vos cinemas

3.Posté par DADJAN le 20/08/2011 01:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne comprends pas ado s'il a gagné les élections pourquoi s'entourer de rebelles. Si tu cherches un bandit en CI tu le trouves à coup sûr auprès de ado. Pourquoi? Quel est ce type qui aime marcher avec les bandits casseurs de banques. vendeurs de terrains,voleurs de l'argent des planteurs, escrocs de ntic,violeurs de mineurs. Eh allah sauve nous!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !