Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote Ivoire : Blocus du QG de Ouattara levé si les ex-rebelles en partent

L'Afrique en mouvement - Afrik53 - Media Libre pour tous le Mercredi 5 Janvier 2011 à 18:33 | Lu 465 fois



Cote Ivoire : Blocus du QG de Ouattara levé si les ex-rebelles en partent
ABIDJAN - Le blocus du QG d`Alassane Ouattara à Abidjan "sera levé" si les ex-rebelles qui s`y trouvent vont à Bouaké (centre), fief de l`ex-rébellion des Forces Nouvelles (FN), a déclaré mercredi Alcide Djédjé, ministre des Affaires étrangères de Laurent Gbagbo.

"Il suffit que les soldats des FN aillent à Bouaké, ce blocus sera levé", a
déclaré M. Djédjé lors d`une conférence de presse à Abidjan.

Selon lui, M. Gbagbo "n`a pas dit" aux émissaires africains venus le voir à
Abidjan "qu`il levait le blocus du Golf Hôtel (QG de Ouattara), il a dit qu`il
était prêt à étudier les conditions de levée du blocus".

"L`armée ivoirienne estime qu`on ne peut pas tolérer qu`il y ait 300
soldats lourdement armés de l`ex-rébellion dans cet hôtel. Cela constitue une
menace, y compris même pour le président Gbagbo dont la résidence se trouve à
cinq minutes en bateau", a ajouté M. Djédjé.

La sécurité de l`hôtel est assurée par des éléments des FN ainsi que par
800 Casques bleus. Des barrages des Forces de défense et de sécurité (FDS)
loyales à Laurent Gbagbo en bloquent l`accès routier depuis trois semaines et
étaient toujours en place mercredi, a constaté l`AFP.

"Le blocus est fait pour des raisons sécuritaires. les FDS défendent tout
le périmètre du Golf hôtel et des quartiers environnants", a affirmé M.
Djédjé, ajoutant qu`il "n`est pas fait pour que les gens soient en prison",
mais pour "assurer la sécurité des Ivoiriens, des missions diplomatiques".

Les émissaires de la Communauté économique des Etats d`Afrique de l`Ouest
(Cédéao) et de l`Union africaine (UA) venus lundi à Abidjan rencontrer Laurent
Gbagbo et son rival Alassame Ouattara, avaient indiqué que M. Gbagbo acceptait
de lever "immédiatemment" le blocus routier autour du Golf Hôtel.

Concernant une déclaration d`un des émissaires africains, Raila Odinga,
Premier ministre kenyan, selon laquelle "l`amnistie" serait offerte à M.
Gbagbo s`il quittait le pouvoir, M. Djédjé a affirmé que lors des entretiens
de lundi, "il n`a pas été question d`amnistie. Il faut que cela soit clair".

A une offre d`exil possible aux Etats-Unis, le chef de la diplomatie de M.
Gbagbo a répondu: "Le président Gbagbo n`a pas besoin d`aller à Washington, il
est bien là où il est, il restera là où il est".

M. Djédjé a en outre affirmé que les émissaires africains ont, lors de
leurs entretiens avec M. Gbagbo, "exclu d`emblée l`option d`une intervention
militaire et opté pour un dénouement pacifique du conflit par l`instauration
d`un dialogue direct" entre MM. Gbagbo et Ouattara.

Au lendemain de cette rencontre, la Cédéao a pourtant réitéré mardi sa
maenace d`intervention militaire pour faire partir Laurent Gbagbo s`il
n`acceptait pas de céder le pouvoir à Alassane Ouattara, reconnu président par
la communauté internationale.




Afrik53 - Media Libre pour tous
Mercredi 5 Janvier 2011
Vu (s) 465 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !