Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote Ivoire : Anne Ouloto harcelée par Ahmed Bassam

le Mercredi 3 Août 2011 à 06:48 | Lu 921 fois



Cote Ivoire : Anne Ouloto harcelée par Ahmed Bassam
Incroyable mais vrai, un opérateur économique ivoirien peu scrupuleux qui refuse de se plier aux exigences des nouvelles mesures en matière d’attribution de marchés publics tente d’exercer une pression à la limite du harcèlement auprès d’un ministre du gouvernement ivoirien.

Avec l’arrivée d’Alassane Ouattara au pouvoir, la volonté de tirer un trait sur les petits arrangements entre amis ou autres plans opaques visant à l’attribution de marchés publics semble ne pas être acceptée et comprise par tous.

C’est sans nul doute ce qu’à constater Anne Ouloto, le ministre de la salubrité ces derniers jours.

En effet, cette dernière a eu le malheur de recevoir un entrepreneur qui jouissait d’un juteux contrat de plusieurs dizaines de milliards entre 1992 et 2007 avec l’Etat ivoirien au niveau de la collecte et du ramassage des ordures pour la ville d’Abidjan.

Ce dernier, dénommé Ahmed Bassam pseudo président de la société « h international », englué, selon nos informations, dans un conflit interne, dû à un détournement via fausses facturations d’un montant de plus de 350 millions de Fcfa, avec celui qui se présente comme le président Maurice Kacou, tente de faire pression à haut niveau, usant même de relation et réseau d’influence, pour reconduire un contrat et ce sans passer par la case de la démarche légale et désormais légion.

Un constat amer à l’image d’une démarche maladroite et désormais d’un autre âge au regard du nouveau pouvoir qu’a dressé devant KOACI ce mardi le ministre et ancienne porte-parole d’Alassane Ouattara lors de la campagne présidentielle, surprise à notre constat de se retrouver devant ce type de « mauvais comportement » conformément au qualificatif employé par cette dernière.

« J’arrive dans une filière en crise et désorganisée, on demande aux opérateurs d’avoir un comportement nouveau et une démarche qualité, Ahmed Bassam refuse vraisemblablement de se soumettre à la procédure d’appel d’offre, il a eu un contrat qui est arrivé à expiration depuis 2007, lorsque j’ai pris fonction, ce monsieur a cherché à me rencontrer et je l’ai reçu à sa demande et ce en présence de directrice juridique et contentieux du ministère. Il m’a indiqué qu’il souhaitait reprendre ses activités. Je lui ai alors demandé pourquoi il n’exerçait pas, car lorsque j’ai pris fonction, j’ai trouvé des opérateurs en activité, il m’a expliqué qu’il avait été empêché de travailler par Laurent Gbagbo depuis 2003 pour des raisons politiques alors que chaque entreprise qui est liée et dotée de contrat avec l’Etat dans ce domaine est cadrée par l’entremise de l’ANASUR (Agence Nationale de la Salubrité Urbaine, ndlr) qui a qualité de passer les marchés au nom de l’Etat de Côte d’Ivoire.

Or en 2007, alors que le contrat d’h international prenait expiration en mars, l’ANASUR a passé un autre contrat avec SAS (société abidjanaise de salubrité) aujourd’hui en difficulté et n’ayant étrangement jamais démarré les activités, nous tentons actuellement d’ailleurs de faire la lumière là-dessus. Entre temps et compte tenu d’un besoin pressent en matière de ramassage des ordures, l’ANASUR a donné compétence à quatre autres entreprises en attendant que la situation de SAS soit clarifiée » nous livre Anne Ouloto qui ajoute « J’ai même rappeler monsieur Bassam pour lui proposer de l’aider dans ses démarches de souscription aux prochains appels d’offre en bon et du forme selon les lois de transparence et de bonne gouvernance, mais rien à faire il souhaite que je passe un marché de gré à gré avec lui, et ça hors de question, c’est inadmissible comme comportement ».

Nous apprendrons qu’Ahmed Bassam, dont la société « h internationale » a vu ses activités être mises en demeure ce lundi par le gouvernement du fait d’une tentative de reprise forcée et illégale d’activité, approchant la cinquantaine, dû son éclosion sociale et sa fortune, dont on ne sait à ce jour si elle existe encore, à Félix Houphouët-Boigny. L'ancien président à l’époque voulait promouvoir l'entrepreneuriat de la jeunesse ivoirienne en soutenant et motivant les actions de cette dernière.

Le ministre nous confiera que pour sa part, l’« affaire Ahmed Bassam » ne semble pas prête de se clore, s’attendant à tout type de rebondissement au regard du profil déséquilibré de l’entrepreneur plus apte, à l’évidence, à manier la corruption que les bonnes manières.

Précisons qu'Ahmed Bassam et Maurice Kacou ont tous les deux, selon les informations du ministère de l'insalubrité, été antérieurement condamnés à des peines de prison.

Jusqu’où ira Ahmed Bassam ?, rendez vous au prochain épisode...

Par ailleurs, c’est un autre dossier qui est sur la table du ministre, celui des revendeurs de voitures d’occasions qui usent de l’espace public pour mettre en évidence et stationner leurs véhicules. Nous apprendrons en marge de notre entretien avec Anne Ouloto, que leur déguerpissement est programmé. Des représentants du syndicat des vendeurs de voitures d'occasion, AVVOK, manifestaient ce mardi après midi devant le ministère. Là encore, ces derniers ne semblent pas vouloir se contraindre à déguerpir l’espace public qu’ils occupent illégalement selon les informations émanant du ministère de la salubrité.

Autre affaire à suivre.

En Côte d’Ivoire savoir jongler entre éducation, autorité, action et patience semblent nécessaire, les mauvaises habitudes ayant, et nous avons de cesse de le répéter; véritablement du mal à disparaître.


Laurent Despas, KOACI ABIDJAN

Mercredi 3 Août 2011
Vu (s) 921 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !