Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote Ivoire : Affrontements à Yopougon / Frci : le général Bakayoko menace…

le Lundi 26 Septembre 2011 à 08:57 | Lu 655 fois



Suite aux affrontements meurtriers de vendredi entre éléments des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci), à Yopougon, le chef d’état-major général, le général Soumaïla Bakayoko, s’est rendu sur les lieux du drame samedi.



« Ce qui est arrivé hier (ndlr : vendredi dernier) est intolérable. Des échanges de tirs ont eu lieu entre deux groupes de militaires à l’issue desquels le soldat Sidibé Djibril a été tué. Sous prétexte que l’un d’entre eux serait un braqueur. C’est la dernière fois qu’une telle situation se produit. Laissez la police et la gendarmerie faire leur travail. Il n’y a plus de groupements tactiques.

Les commandants de ces groupements sont affectés à d’autres fonctions. L’armée est désormais unie », a précisé le général Soumaïla Bakayoko, chef d’état-major des forces républicaines. C’était, samedi dernier, au ‘’village de Liberté ‘’, non loin du complexe sportif de Yopougon, lors de la cérémonie de regroupement des ex-combattants. Le militaire tueur, Diomandé Moussa, est mis aux arrêts quelques heures après, à la demande de l’état-major. Il est aux mains de la gendarmerie.

Il faut rappeler que des affrontements ont éclaté vendredi soir dans ce sous-quartier de Yopougon-Selmer entre éléments des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci). Des échanges de tirs ont surpris les riverains et fait un mort. Sidibé Djibril a été tué par le soldat de 2ème classe, Diomandé Moussa, de l’ex-groupement tactique 4 dirigé par Ousmane Coulibaly dit Ben Laden. Sa dépouille a été immédiatement transférée à la morgue du Centre hospitalier universitaire (Chu) de la commune. Selon diverses sources, ces heurts font suite à une expédition punitive d’éléments arrêtés deux semaines plus tôt pour braquage.

«Ils sont venus pour des représailles», explique un témoin. En effet, les assaillants appartiennent tous « au bataillon » du commandant Djouroumou stationné dans l’enceinte du commissariat du 19ème arrondissement de Toits-rouges. Ils auraient agi ainsi pour se venger de leur chef qui se serait désolidarisé d’eux au moment de leur détention.

Selon les mêmes sources, le chef militaire s’est dit surpris par ce comportement vu que c’est grâce à son intervention directe que ces éléments indisciplinés qui viennent de semer la mort ont pu être libérés. Le véhicule du commandant Djouroumou a été criblé de balles. Par la suite, des rafales de Kalachnikovs ont commencé à pleuvoir dans la zone. Ces bruits assourdissants d’armes automatiques ont entraîné la débandade et une panique générale au sein de la population, chacun tentant de rentrer chez lui pour se mettre à l’abri. L’incident a ralenti les activités économiques pendant près d’une heure.

Bahi K.


Lundi 26 Septembre 2011
Vu (s) 655 fois



1.Posté par Halin Bebel le 26/09/2011 11:16 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quelle armée unifiée! Quels policiers et gendarmes peuvent travailler sans arme de dotation? Qu'on arrete de se foutre des ivoiriens.

2.Posté par Noche le 26/09/2011 16:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ils vont s'entretuer ça je l'avais prédit. Dieu aide nous a punir tous ces assassins

3.Posté par contribution le 26/09/2011 19:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ce n est pas etonnant ce sont juste les premices de ce qui va bientot arrive avec une armee pleine de repris de justices et soit disant ex combattant mais ou est passe l ethique de la grande muette attribue aux armees du monde pauvre cote d ivoire defiguree par la faute et la mechancete de la france de sarko, mais une chose est sur la plaie a beau etre traite elle peut toujours s infecte

4.Posté par Laurent le 28/09/2011 04:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
sais toi sil tu connais dieu comme si vs connaissé dieu vs avez jamain tord mais tjr les gens laissé les gens tranquil

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !