Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Corruption dans les missions de paix: La Côte d’Ivoire au centre d’un scandale à l’Onu

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Jeudi 11 Décembre 2014 à 00:00 | Lu 1197 fois



L’Organisation des Nations-Unies (Onu) a décidé, selon des sources diplomatiques proches du dossier, de suspendre la Côte d’Ivoire de toutes ses opérations de mission de paix ou de rétablissement de paix à travers le monde jusqu’à nouvel ordre. Cela à cause d’un vaste scandale de corruption.

Depuis l’arrivée au pouvoir d’Alassane Dramane Ouattara, il se passe, selon des sources diplomatiques avisées, des pratiques de concussion et de corruption dans l’affectation des policiers et gendarmes en attente d’une mission de maintien de la paix des Nations-Unies à travers le monde.

En fait, il s’agit de policiers et gendarmes qui ont présenté le test de l’Onu pour participer aux missions de maintien ou de rétablissement de la paix dans les pays en crise devant une équipe d’assistance et de sélection (SAT) de l’Onu. Il se trouve qu’en Côte d’Ivoire, notamment depuis l’arrivée au pouvoir du régime Ouattara, de l’argent est exigé aux policiers et gendarmes admis au test avant de se faire affecter.

A en croire nos sources, la procédure se déroule comme suit : l’Onu informe la Côte d’Ivoire qu’elle a besoin d’un certain nombre de policiers pour une mission de paix dans un pays donné. La Côte d’Ivoire ainsi informée va sélectionner dans le lot des agents de la police nationale reçus au test, le nombre de policiers demandés pour les mettre à la disposition de l’Onu. C’est à ce niveau que la corruption entre en ligne de compte. « Ils exigent des policiers qui veulent être dans ce lot demandé par l’Onu, de l’argent avant que leur dossier soit acheminé », affirme, sous le couvert de l’anonymat, un diplomate africain en poste à Abidjan.

Informés de cette situation de corruption, les services de M. Hervé Ladsous, Secrétaire général adjoint de l’Organisation des Nations Unies chargé des Opérations de maintien de la paix, ouvrent une enquête. Résultat : le fait de corruption et de racket est avéré. Aussitôt, un rapport est dressé et communiqué, depuis novembre 2014, aux autorités ivoiriennes demandant des sanctions contre les hauts fonctionnaires ivoiriens impliqués dans cette entreprise mafieuse.

D’ailleurs, selon nos informateurs, la liste nominative des personnes à sanctionner est adjointe au rapport. Bien qu’informé, le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, ne bouge pas le petit doigt. Au cours de son bref séjour à Abidjan, le lundi 1er décembre dernier, Hervé Ladsous a certainement évoqué, entre autres questions, ce dossier avec les autorités ivoiriennes.

Pas de mission de paix pour les policiers, gendarmes et militaires ivoiriens tant qu’il n’y a pas de sanctions contre les hauts fonctionnaires incriminés dans cette affaire. Ainsi, la Côte d’Ivoire perd sa place dans les missions de paix pour corruption et racket. En attendant, la colère monte dans le milieu des policiers et gendarmes ivoiriens. Le pouvoir Ouattara attendra-t-il que cette colère explose au grand jour avant d’agir ? wait and see, comme disent les anglophones.

Koukougnon Zabril
Notrevoie

Afrik53.com : Infos 7J/7
Jeudi 11 Décembre 2014
Vu (s) 1197 fois



1.Posté par Sily Camara le 11/12/2014 10:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tel père, tels fils. Ouattara a inoculé ses tares à toute la société ivoirienne.

2.Posté par ALLEHAHUN le 11/12/2014 11:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sily Camara

C'est plutôt à tous ses suiveurs et Adorateurs que Ouatt a inoculé ses tares.

3.Posté par huntington le 11/12/2014 17:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ALLASSANE DRAMANE OUATARA N'EST PLUS DEPUIS MAIS LA FRANCE VOUS INFORME EN SON TEMPS QUE ALLASSANE DRAMANE OUATARA ETAIT OPERE D'UNE SCIATIQUE ET D'UN CANCER A UN STADE AVANCE.QUI PEUT DANS LE MONDE SURVIVRE A UN CANCER A UN STADE AVANCE?EN REALITE SI VOUS NE LE VYEZ PAS PHYSIQUEMENT MAIS SUR LE NET ,TOUT SIMPLEMENT IL N'EST PLUS DEPUIS LE16 01 211 car il n4a pas ete investi C'EST DU FAUX ET C'EST CE QUI A CONTINUE JUSQU'A MAINTENANT .LE RDR ET SES SUIVEURS NE REUNISSENT TOUT LE TEMPS A HUIS CLOS cad N'INVITENT JAMAIS UN AUTRE PARTI POLITIQUE.LORSQU'ILS ONT FETE L'INDEPENDANCE A LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE C'ETAIT AUSSI A HUIS CLOS.MAIS POURQUOI CE HUIS CLOS ?ALLASSANE A PROMIS CONSTRUIRE DES UNIVERSITES MAIS N'A MEME PAS CONSTRUIUS UNE ECOLE PRIMAIRE MAIS C'EST NORMAL CAR OUATARA N'EST PLUS .il a payé pour ce qu'il a fait.

4.Posté par galou le 11/12/2014 18:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
DEPUIS 2011 AVEZ VOUS UNE FOIS ALLASSANE DRAMANE OUATARA PRONONCE UN SEUL DISCOURS EN COTE D'IVOIRE OU A L'ETANGER ?JAMAIS MAIS ON LE VOIT SUR LE NET ET SOUVENT ON FAIT PASSER SON FRERE POUR LUI.MALHEURESEMENT LE FRERE LUI N'A PAS UNE BOUCHE DE TRAVERS.SI DESOMAIS VOUS LE VOYEZ A LA TELE PARLER ET QUE LA BOUCHE EST CORRECTE ,C'EST QUE C'EST SON FRERE ,L'IMPOSTEUR QUI SE FAIT PASSER POUR ALLASSANE DRAMANE OUATARA.ET C'EST AUSSI PAREIL EN COTE D'IVOIRE OU ILS FONT PASSER UN CORTEGE DISANT QUE LE PRESIDENT RENTRE CHEZ LUI.C'EST BEL ET BIEN SON FRERE QUI A L'INTERIEUR DE LA VOITURE PRESIDENTIELLE AVEC UN LOURD CORTEGE ET DES BLINDES.VOUS VOYEZ SUR LA PHOTO OUATARA A RATRAPPER SA BOUCHE COMME SI DE RIEN ETAIT .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !