L'info Réelle...
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Construction du métro d’Abidjan: la Côte d’Ivoire pose sa condition

News en temps réel - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Lundi 20 Mars 2017 à 00:00 | Lu 507 fois

Le projet du train urbain d’Abidjan, baptisé ‘’métro d’Abidjan’’ a un coût de plus de 665 milliards FCFA (plus d’un milliard d’euros). L’Etat ivoirien demande aux investisseurs qui vont réaliser le projet de revoir le coût à la baisse dans le but de le (projet) relancer. Surtout que le projet est dans la léthargie. L’information est issue de la Lettre du continent numéro 749 du 15 mars dernier.



C’est lors de la rencontre entre le vice-président ivoirien Kablan Duncan, le 28 février dernier, avec Olivier Bouygues, directeur général du groupe français Bouygues, actionnaire de la société de transport abidjanais sur rail (Star) qui est chargé de construire le métro abidjanais que la préoccupation ivoirienne a été exposée.

L’objectif de la visite d’Olivier Bouygues était de relancer le projet qui coince. L’un des points d’achoppement concerne la garantie de trafic. C'est-à-dire qu’en cas de fréquentation inférieure à un seuil minimal, l’État doit s’engager contractuellement à verser une compensation à l’opérateur. Au dernier trimestre de 2016, les deux parties ne s’étaient pas encore accordées ni sur le niveau de ce seuil, ni sur celui de la compensation.

L’appel d’offres pour la réalisation de la première ligne, lancé en mai 2013, était revenu infructueux au mois de décembre de la même année, au motif que les entreprises candidates – dont leur chef de file, le français Alstom – ne répondaient pas aux critères du gouvernement, notamment sur la question du financement.

Le financement du projet n’était pas encore bouclé l’année dernière. Bouygues détient 33% des parts, le Coréen Hyundai Rotem 33%, le Français Keolis, filiale de la Sncf, 25% et le Coréen Dongsan engineering, 9%. Le projet prévoit 300 000 citadins à transporter par jour. La première phase du projet a une longueur de 37,9 km.

GOMON Edmond

Afrik53.com : Infos 7J/7
Lundi 20 Mars 2017
Vu (s) 507 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Communiqué | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements | Les syndicats / Grève











Les Articles les plus lus

String : une cause de mycose ?

0 Commentaire - 17/10/2016 - Afrik53.com : Infos 7J/7

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !

loading...