Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Commémoration du 11 avril 2011, Daniel Kablan Duncan (PM) : « Gbagbo peut revenir au pays si… »

le Vendredi 12 Avril 2013 à 08:26 | Lu 1323 fois

Le Premier ministre, Daniel Kablan Duncan a été interrogé, jeudi 11 avril 2013 sur Radio France internationale (Rfi). Le chef du gouvernement, par ailleurs ministre de l'Economie et des finances, a parlé de la situation économique et politique de la Côte d'Ivoire.



Commémoration du 11 avril 2011, Daniel Kablan Duncan (PM) : « Gbagbo peut revenir au pays si… »
Deux après la fin de la guerre, est-ce que l’activité économique ne reprend pas un peu lentement ?

Daniel Kablan Duncan : Au contraire, l’activité reprend très vite et cela surprend certains de nos partenaires au développement. Vous savez, pour l’année 2012, nous avons eu une croissance positive de 9,8% alors que les projections initiales du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale donnaient une croissance de 8%. Et pour 2013, c’est 9%.

Est-ce que le chômage des jeunes ne reste pas le gros problème ?

D.K.D : C’est un problème important et cela fait partie des défis. Sur la période de 2000 à 2010, il y a eu une croissance de seulement 0,6%. Donc, c’est un rattrapage qu’il faut faire. Nous avons plusieurs actions. D’abord ce qu’on appelle le Thimo, ce sont les Travaux à haute intensité de main d’œuvre comme les grandes infrastructures, que ce soient les routes, les autoroutes… Ensuite, vous avez le secteur agricole. Dans ce programme, les possibilités d’emplois sont estimées entre 1,5 et 2,5 millions de personnes. Notre objectif, c’est d’atteindre une croissance à deux chiffres. Nous avons, de plus en plus d’entreprises, qui avaient quitté la Côte d’Ivoire pendant la période de crise, qui reviennent. Un autre indicateur important, tous les vols sur Abidjan sont maintenant pleins. Donc, Abidjan va devenir une sorte de « petit Dubaï » pour l’Afrique de l’ouest.

Parmi les grands travaux dont vous avez parlés, il y a la construction d’un deuxième terminal au port d’Abidjan. L’appel d’offres a été gagné par le groupe Maersk, Bolloré, Bouygues. Martin Bouygues est l’un de vos vieux amis, est-ce que cela a facilité les choses ?

D.K.D : C’était un appel d’offres ouvert, transparent. Ils étaient moins bien classés au point de vue technique mais, ils ont fait une offre financière qui leur a permis de l’emporter.

Pour qu’il y ait croissance, il faut la sécurité. L’an dernier, l’agglomération d’Abidjan a été secouée par plusieurs attentats. Est-ce que vous ne craignez pas que cela se reproduise ?

D.K.D : Des dispositions sont prises dans ce domaine. D’abord, il y a la mise en place du Cns( Conseil national de sécurité) qui est présidé par le président de la République et qui se réunit tous les jeudis. Le deuxième point, ce sont les discussions qu’on a avec les pays voisins, notamment le Liberia et le Ghana d’où partent un certain nombre des gens qui font les attaques. Parce que, ce sont des combattants de l’ex-régime qui sont installés là-bas qui font ces attaques. Il y a un travail de collaboration de très haut niveau, de bonne qualité que nous avons avec ces pays. Donc, il y a beaucoup d’actions et le retour de la Bad ici est un signal important parce que, selon leurs indices de sécurité, on est passé de 4 à 1.

Les attaques à la frontière du Libéria ont repris. Pourquoi l’Etat ne peut-il pas garantir l’ordre et la sécurité dans cette région ?

D.K.D : Nous avons déployé maintenant une force combattante le long de la frontière. Il y a un nettoyage qui est fait. Nous avons installé non seulement les forces armées, mais aussi des commissariats dans les grandes villes de cette frontière. Par la suite, nous allons dans les prochains jours, rencontrer les chefs coutumiers des deux côtés pour faire de cette zone, une zone de développement stratégique plutôt qu’une zone de combat.

Des exactions ont eu lieu dans cette zone par des milices appuyées par les Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci) et des dozos. Qu’en est-il de la justice sur ces crimes commis à Duékoué dans un camp de réfugiés ?

D.K.D : Récemment à Abidjan, l’exhumation des corps a débuté. Cela fera objet d’une enquête sur les circonstances de leur mort. Cette opération s’effectuera sur toute l’étendue du territoire ivoirien. Il faut, par ailleurs, que la justice ne condamne pas les innocents, mais plutôt les coupables. Nous ne voulons pas de justice de vainqueur.

Beaucoup d’Ong parlent notamment de justice de vainqueurs en Côte d’Ivoire parce que 150 pro-Gbagbo sont emprisonnés et 0 pro-Ouattara. Comment expliquez-vous cela ?

D.K.D : Après la crise postélectorale, il y a eu une commission d’enquête. Et cette commission a, à la fois, indexé des personnes des deux côtés. Aujourd’hui, il y a eu 17 fosses communes à Abidjan. Et donc, la place est laissée à la justice de faire son travail.

Vous avez ouvert un dialogue avec le Front populaire ivoirien de Laurent Gbagbo. Ces négociations ont échoué puisque ce parti ne participera pas aux prochaines élections locales du 21 avril 2013. Est-ce que vous êtes déçu ?

D.K.D : Je ne crois pas que les négociations ont échoué. Et, je ne suis pas déçu quand on pense que les discussions ont eu lieu et se poursuivent bien entendu. Que le Fpi demande l’amnistie générale pour tous les pro-Gbagbo et le dialogue au sommet, je crois bien que c'est sur ces deux questions qu’on ne s’est pas entendu. Et ensemble, on a fixé qu’après les élections, nous reviendrons aux négociations.

Pour vous M. Premier ministre, l’amnistie générale pour les personnes poursuivies depuis deux ans, n’est pas possible ?

D.K.D : L’amnistie générale non ! Le président de la République, de par la loi, a des pouvoirs en matière de grâce et d’amnistie. Il faut d’abord que la justice passe avant de parler d’amnistie générale.

Les pro-Gbagbo également rêvent d’une rencontre entre Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara. Pensez-vous que cela sera possible ?

D.K.D : Il s’agit d’une justice internationale. Et vous ne pourriez pas me dire qu’il y a une interférence en cette justice. Par ailleurs, au cours d’une rencontre avec la délégation du Fpi, ils me l’ont proposé.

Voulez-vous dire que le Fpi doit se défaire du mythe du retour de l’ancien président en Côte d’Ivoire et sur la scène politique ?

D.K.D : C’est à la justicede le dire. Si la Cour pénale internationale (Cpi) estime que M. Laurent Gbagbo est innocent, c’est son pays, il peut y revenir. Par contre, s’il est reconnu coupable, cela est le dossier de la justice internationale.

Propos retranscrits par SYLLA A.

Soir Info

Vendredi 12 Avril 2013
Vu (s) 1323 fois



1.Posté par habituée le 12/04/2013 09:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qui est dans sont pays et qui ne l'est pas ?

2.Posté par habituée le 12/04/2013 10:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Leurs partenaires apprécient ce qu'ils font et les Ivoiriens leurs voix ne comptent même pas dans tout ça. Ils sont là pour donner leurs terres et travailler seulement ! Et les autres s'enrichissent avec leurs partenaires.
Tout ça va bientôt changer.

3.Posté par Akeulette le 12/04/2013 15:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Commémoration du 11 avril 2011, Daniel Kablan Duncan (PM) : « Gbagbo peut revenir au pays si… »

Qu'il est marrant ce Kablan Ducon!

4.Posté par SAHAPANADE le 12/04/2013 15:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tous des menteurs, a comencer par lui dont la vie n'est que mensonge, en passant par duncan, soro jusqu'au plus petit de leur clan, tous des menteurs.

5.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARAT le 12/04/2013 16:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce Monsieur que j'ai personnellement pratiqué lors de sa primature des années 90 me donne du dégoût.

Je ne sais pas pourquoi ces gens croient qu'à force de propos mensongers, ils parviendront à abuser tous les ivoiriens en ce 21ème siècle.

Non, vous n'abuserez que vos gens du RHDP qui voient, soupirent et ne savent pas exprimer leurs angoisses à cause de Bédié.

Toi DUNCAN, tu ne t'ai pas encore assagi. C'est de la même manière que tes lèvres n'avaient cesse de proférer de paroles mensongères, trompeuses et que tu as pris la fuite le 24 décembre 1999. Si tu n'as pas de souvenir, continue dans ta suffisance.

C'est la C.I. Tu demeures le même DUNCAN. Je crois que s'il y avait quelqu'un qui devait s'appliquer à l'humilité, à la vérité, tu devrais être en première place.

Je sais qu'il n'y a jamais un sans deux. Ton deuxième 24 décembre 1999 risque de t'être fatal, cher DUNCAN...

A méditer fortement. C'est la même Côte d'Ivoire. Ce n'est pas une autre. A cette époque même, les expériences que les ivoiriens ont fait aujourd'hui n'avaient pas encore été éprouvées.

Donc attention à l'orgueil ! Attention à la suffisance ! Attention au petit MOI

6.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARAT le 12/04/2013 17:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que GBAGBO revienne ou non, nous mènerons le combat de façon résolue jusqu'à la 1àème génération des DUNCAN, Dramane OUATTARA, lui, ayant les siens à SINDOU ( Haute Volta).

Même si les aïeux de DUNCAN sont dans le pays de N'KRUMAH, il a des réalisations en C.I. Donc, la gestion de tout cela recevra sa part de résistance de notre part...

7.Posté par Lea le 12/04/2013 17:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lol poste 5 ( attent ion au petit MOI) c gens se croient au dessus de tout.ils men tent comme il respirent,c qui est sur qui viva verra

8.Posté par Lea le 12/04/2013 17:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qui vivra verra

9.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARAT le 12/04/2013 20:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui, la combattante LEA, par " MOI", je fais allusion à l'égo, à la suffisance, au "gonflement", en tout cas, à l'orgueil du piètre Duncan. Je parle donc de son "MOI"....

10.Posté par BOTTI Côte d''Ivoire le 13/04/2013 13:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci à tous les combattants pour votre participation à la restauration de la démocratie dans notre pays . Que DUNCAN raconte ses balivernes ou pas , quant à nous ivoiriens , savons une seule chose , débarrasser la Côte d'Ivoire de cette bande de criminels .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !