Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Combien coûte l'amitié de Paul Yao N'Dré qui "accepte" d'investir un deuxième président en Côte d'Ivoire ?

L'Afrique en mouvement - Afrik53 - Presse Africaine & Internationale le Jeudi 5 Mai 2011 à 23:06 | Lu 1725 fois



Combien coûte l'amitié de Paul Yao N'Dré qui "accepte" d'investir un deuxième président en Côte d'Ivoire ?
Alassane Ouattara et Paul Yao N'Dré, le 21 avril à Abidjan

La nouvelle vient de tomber, annoncée par l'AFP et le Figaro : en toute illégalité, en toute inconstitutionnalité : Paul Yao N'Dré, ci-devant président du Conseil constitutionnel ivoirien, aurait finalement accepté d'investir le candidat tricheur, malheureux et massacreur Alassane Ouattara. Celui-ci n'aurait plus même désormais qu'à prêter serment... Sauf que ! Sauf que, ainsi que le rappelait, "innocemment", la très informée Lettre du Continent (et également Marianne, sous la plume d'Alain Léauthier, le sussurant sans l'énoncer), le Conseil constitutionnel ivoirien ne peut ni être limogé ni se déjuger (et investir deux présidents, c'est au moins se déjuger... et c'est même, transitivement, se déjuger deux fois).

Or prétendre investir Ouattara aujourd'hui, en annonçant une prestation de serment le 21 mai prochain à Yamoussokro, revient à déjuger le Conseil constitutionnel et, par définition, rompre avec la "sacralité" de la constitution. Quelle valeur ont donc aujourd'hui la parole et les actes de Yao N'Dré ? Si ces mêmes paroles et actes, prononcées et exécutés par le même homme, en décembre 2010, avaient la moindre valeur, juridique, constitutionnelle et institutionnelle, on la leur fait perdre "définitivement" à l'instant. Si ces paroles et actes n'avaient pas ces valeurs conjuguées, pourquoi en auraient-elles plus aujourd'hui ? A fortiori si on considère que ces paroles et actes vont être prononcées et exécutés rigoureusement par le même individu qu'en décembre 2010...


Si ces paroles et actes, la proclamation de la victoire de Laurent Gbagbo, sa prestation de serment et son investiture, n'avaient aucune valeur, pourquoi Alain Juppé a-t-il couru comme un chienchien derrière une balle après une hypothétique lettre de renoncement ou de démission qu'aurait pu lui signer Gbagbo ? Pourquoi a-t-on tant tenu à "garder Gbagbo vivant"... pas par humanisme, demandez à IB ! Après l'avoir insulté et humilié à qui mieux mieux en le traitant d'"ami de Gbagbo" (y a t il aujourd'hui plus infamant sur terre ?), les journalistes occidentaux vont dire quoi de Yao N'Dré, le décrire comment ? Et celui qui lui doit sa nouvelle crédibilité ? Comment présente-t-on un candidat proclamé et investi par l'âme damnée de Gbagbo, son obligé, son loyal ami, le si décrié Paul Yao N'Dré ?


Malheureusement pour lui, la seule vraie question qu'on se pose aujourd'hui au sujet de Paul Yao N'Dré, c'est : combien ? Il faut même la lui poser deux fois : une fois pour Gbagbo et une fois pour Ouattara. À l'État Français et à son président, la moitié de Carla Sarkozy, on demandera jusqu'où ils comptent aller dans le pathétique, le pro-américanisme forcené et la destruction délibérée de deux pays, la France et la Côte d'Ivoire ?

Au sujet de Ouattara... on ne se pose définitivement plus aucune question : Gbagbo avait raison, Ouattara c'est maïs... incapable de contrôler quoi que ce soit, il suit les injonctions de la tutellaire ancienne puissance coloniale, feint de ne pas s'apercevoir que ses FRCI s'entre-déchirent (Soro l'emmène tout droit devant la CPI) et essaye de faire bonne figure pendant que l'or et le cacao quittent le territoire sans aucun contrôle ni bénéfice pour les Ivoiriens... sa dernière blague : essayer de s'attribuer les salaires des fonctionnaires de mars que Gbagbo avait réussi à payer !

Il y a quelques jours à peine, Yao N'Dré prétendait que le camp Ouattara le "tenait" en menaçant sa famille (on a dit la même chose pour le général Mangou en son temps)... famille que le camp Gbagbo lui avait proposé de faire exfiltrer vers le Ghana... Ghana où il refusa d'envoyer les siens, avant de s'y refugier lui-même pour finir, puisque c'est là-bas qu'Ado lui enverra un jet à l'occasion de la rencontre du 21 avril. Selon toute logique, d'ici quelques heures, vraie ou fausse, circulera une déclaration de Yao N'Dré, laissant clairement entendre que c'était en fait Gbagbo qui le menaçait, vous verrez !

Juste pour rire un peu, nous vous proposons de relire la lettre envoyée par Paul Yao N'Dré à Alassane Ouattara, le samedi 4 décemble 2010, après que celui-ci lui eût fait parvenir sa "prestation de serment"...




Par ce courrier en date du 03 décembre 2010, vous m'informez que « le jeudi 02 décembre 2010, la Commission électorale indépendante, rendant publics les résultats provisoires du scrutin du 28 novembre dernier, [vous] a déclaré élu comme nouveau Président de la République de Côte d'Ivoire ».

Citant l'article 39 de la Constitution de la République de Côte d’Ivoire, qui fonde le serment du Président élu, vous notez que celui-ci intervient dans « un délai de 48 heures à compter de la proclamation des résultats définitifs » du scrutin présidentiel.

Me référant à cette même Constitution, en son article 94, je voudrais respectueusement porter à votre attention que les résultats définitifs du scrutin présidentiel auxquels vous faites allusion sont du ressort exclusif du Conseil constitutionnel.

"Ainsi, la Commission électorale indépendante n'ayant pu terminer sa tâche de recensement des suffrages et n'ayant pu, en conséquence, donner les résultats provisoires du scrutin dans les délais légaux (article 59 nouveau du Code Electoral), c'est-a-dire jusqu'au 1er décembre 2010, à minuit, elle s'est trouvée légalement dessaisie de ses pouvoirs en la matière. Dès lors, il revenait au Conseil constitutionnel de proclamer les résultats définitifs du deuxième tour du scrutin présidentiel du 28 novembre 2010.

Par conséquent, les résultats provisoires donnés de façon solitaire, en l’absence des membres de la Commission électorale et des représentants des candidats, par le Président de la Commission électorale indépendante le jeudi 02 décembre 2010, portent gravement atteinte aux dispositions du Code électoral, quand bien même ils auraient été certifiés par le Représentant Spécial du Secrétaire Général de l’Organisation des Nations Unies. Cette certification ne doit, en aucun cas, être confondue avec la validation et la proclamation des résultats définitifs du scrutin qui, elles, relèvent de la seule compétence du Conseil constitutionnel.

En clair donc, la Commission électorale indépendante n'a pu valablement vous déclarer élu comme nouveau Président de la République de Côte d’Ivoire.

Les résultats définitifs proclamés par le Conseil constitutionnel le vendredi 03 décembre 2010, se présentent comme suit: GBAGBO Laurent: 51.45 % - OUATTARA Alassane : 48.55 %

II ressort de tout ce qui précède que seul le Président élu à l’issue du scrutin du 28 novembre 2010, en l’occurrence Monsieur GBAGBO Laurent, est habilité à prêter serment.

La cérémonie de prestation de serment s'est déroulée le samedi 04 décembre 2010, au Palais présidentiel devant le Conseil Constitutionnel, réuni en audience solennelle."

Afrik53 - Presse Africaine & Internationale
Jeudi 5 Mai 2011
Vu (s) 1725 fois



1.Posté par koudou le 06/05/2011 00:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous n'avez rien a dire.
Ouattara est president.
vous allez aboire ou vociferer, mais ADO sera notre president pour les 54,1% d'Ivoiriens.
Si vous n'avez rien a nous informer, fermez votre site.

2.Posté par JOHN BLE le 06/05/2011 01:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ouattara président et y a quoi ?Devant c'est kabato

3.Posté par KOFFI N'guessan le 06/05/2011 11:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne comprend pas pourquoi dramane delaisse de plus en plus son nom (dramane) pour se faire appeler seulement ouattara alassane. Est ce pour ressembler plus aux ivoiriens?????????? SAFOUROU LAYI!!!!!!!!!!!!!!!!!
Un mossi restera un mossi
S'il pense que cette situation va rester comme cela, il se fout le doigt dans l'oeil. Il ne fera même pas un ans!!!!!!!!!!!!!!!!
Et pour vous autres suiveur, parce que vous n'avez pas de place dans une republique, mais seulement dans une rebellion, detrompez vous. Parce que jusqu'à quand dramane aura les forces étrangères comme armée????????????????????????????



4.Posté par KOFFI N'guessan le 06/05/2011 11:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que ce mossi de dramane sache que ce acalmie apparente n'est rien d'autre que le temps que les IVOIRIENS se donnent pour digérer cette imposture avant de redresser la bouche de ce vampire et sa bande. Le temps nous le dira

5.Posté par Olivier Konan le 06/05/2011 12:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dramane n'est pas sérein, c'est ce qui le pousse à aller vite.
J'espère qu'il suivra maintenant les lois du pays (la Côte d'Ivoire) qui l'accueille. Qu'il pense à l'immunité de certaines personnalités qu'il a fait arrêter.
Tout est dans les MAINS de l'ETERNEL des Armées.
Que Dieu Sauve la Côte d'Ivoire de tous ces vamp....

6.Posté par Leblanc le 06/05/2011 13:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tous des idiots et rien que des idiots. ADO a belle et bien gagné les élections. Mais comme vous n'avez pas honte c'est pour cela que vous aboyé sur ce minable site. ça fait pitié quoi. Certain même disent qu'il ne fera pas 1 an. Et bien que si. Il fera sont mandat complet. Parce que nous on est fatigué de la guerre.

7.Posté par Soro nagnon le 06/05/2011 13:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ah bon vous êtes fatigués maintenant de guerre Leblanc? après avoir fait 9 ans dans la guerre contre Le PR GBAGBO?
C'est un moment d'accalmie attendez de voir, vous n'avez rien vu encore, le pire vient devant vous.
Qui vivra vera...........

8.Posté par ATTOWANGNI le 06/05/2011 14:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et j'espère, cher soro nagnon, que tu vivras toi, pour prendre les armes toi-même. car je suis persuadé que quand tu parles, tu comptes sur d'autres personnes pour aller mourir pour toi...

9.Posté par Soro nagnon le 06/05/2011 14:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ooh ATTOWANGNI rassure toi c'est mon nom qui va trompé ADO le mossi. Car il pense que tous les nordistes sont derrière lui.
Sinon le combat est à plusieurs niveaux.
Nous nous combattons sans les armes et il y a ceux qui combattent avec les armes.
Salut ATTOWANGNI je n'est rien contre toi, la politique c'est pas la guerre.

10.Posté par lablonde le 06/05/2011 14:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Apparamment nous sommes tous d'accord que la guerre est inutil
alors pourquoi l'avoir fait au peuple qui vous a ouvert les bras ?!
Parce qu'en réalité les FRCI(Force Rebelle de CI) ne font pas toujours la différence quand il s'agit de tuer car les balles perdu et autres ne trient pas. Et puis mes fréres soyons patient l'on recolte toujours se que l'on seme; la vérité finira un jour par éclaté. Les haommes passent mais la nation démeure; on avait pas besoin de balafré la pays de sorte et trainés les ivoiriens.J'ai beuacoup de compation pour ceux qui ce rejoissent en ce moment de ce qui arrive au pays. Notyre relevement sera à la hauteur de cette humiliation. Patience patience !!!!!

11.Posté par DAGO YVES le 06/05/2011 15:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi vous n'arrêtez pas de vous lancer des défis ? Vous parler de OUATTARA "mossi", si c'est le cas pourquoi le président gbagbo disais au moment où ils avaient fait leur coup contre Bédié que ce dernier était ivoirien et que:" celui qui le touche, la aussi touché" et aujourd'hui au pouvoir il le traite d'étranger.Alors pensez vous que c'est votre joué quand ça vous plait , il est ivoirien et quand c'est le contraire il devient automatiquement étranger. Ce sont nos hommes politiques qui nous ont crée ce problème. Pour ce qui concerne les élections, sauf par hypocrisie les hommes du FPI savent très bien qu'ils ont perdu les élections mais pour rendre le coût d'après eux à leur adversaire ,ils disent ce-ci: "comme il nous a empêché de diriger correctement, nous aussi nous allons l'empêcher de faire le tien" . Pour les frères qui ne sont pas ivoiriens et qui voient en cette élection comme c'est une guerre de la France contre la côte d'ivoire il n'en est rien c'est tout juste une vengeance du pouvoir fpi contre leur adversaire . Je suis, moi l’ennemi numéro 1 de la politique française en Afrique et plus particulièrement en côte d'ivoire. Oui gbagbo nous a ouvert les yeux sur beaucoup de chose sur la politique française en ci mais pas pour cela que s'il a perdu les élections ,il doit s'imposer de force. Je suis du village de Yao N'dre Paul, le président du conseil constitutionnel de la côte d'ivoire et nous savions tous au village à Gogobro S/P de Hire watta tout ce qui était préparé. Cela nous a amené nul part si ce n'ait que ce que nous connaissons , les morts partout dans le pays pour une question de pouvoir politique.faisons attention à notre langage afin que la paix revienne en côte d'ivoire.
QUE DIEU NOUS BÉNISSE.

12.Posté par lia le 06/05/2011 23:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mossi ou pas, là n'est pas la question. Les lmpistes n'aiment pas la vérité et sont tous bouchés ma parole. Vous croyez être une élite dans ce pays. De grands intellectuels de je ne sais quoi. Vous pensez que vous êtes blancs comme neige et que vous n'avez rien à vous reprocher? Regardez vous tous dans vos miroirs et discuttez avec vos consciences de ce qu'est devenu ce pays sous votre règne. Gbagbo a tué, pillé et menti à la nation pendant 10 ans. Qui s'est interposé à votre régime pendant ces 10 années? Même pour insulter, ridiculiser ou rabaisser un homme que vous destestez vous utiliser le nom d'une ETHENIE d'autres communautés. Vous pensez qu'être bété, baoulé ou atié est mieux qu'être un MOSSI ? Vous pensez si bas que vous en êtes xénophobes et maladroits. Vous pensez faire une guerre contre la france. Détrompez vous, vous faites cette guerre contre vos propres frères qui ne partagent pas vos opinions. Alors de grâce arrêttez vos jérémiades unitules et laissez travaillez le MOSSI qui est démocratiquement élu.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !