Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Colère des militaires en Côte d’Ivoire « Le président a compris » Après combien de temps ?

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Jeudi 20 Novembre 2014 à 13:27 | Lu 1286 fois



Les militaires de plusieurs casernes en Côte d’Ivoire ont manifesté ce mardi 18 novembre contre des impayés de soldes qui remontent, pour certains, à plusieurs années. RFI a rencontré des militaires excédés du bataillon des commandos parachutistes dans le camp d’Abobo, au nord d’Abidjan.

Au camps militaire d’Abobo, le premier bataillon des commandos parachutistes se rassemble pour « descendre les couleurs ». Mardi, plusieurs centaines de militaires ont manifesté pour réclamer le paiement de leurs arriérés de leur solde. Parti de Bouaké, le mouvement s’est étendu dans la plupart des grandes villes du pays, à Abidjan, la capitale économique, Ferkéssédougou et Korhogo, deux villes du Nord, ainsi que Bondoukou et Abengourou, dans l’est. Les militaires mécontents ont investi durant une demi-heure les locaux de la Radio-Télévision publique à Bouaké. Ils ont enregistré un message afin d’expliquer leurs revendications.

A Abobo, les militaires restent fermes. Ils ont été suffisamment patients, estime un caporal. « Depuis les accords de Ouagadougou, nous avons attendu, parce que nous savions que le pays traversait un moment difficile. Entre le 1er janvier 2009 jusqu’au sixième mois de 2011, rien n’a été payé. Le président doit prendre des décisions pour régler cette situation. Il doit dire » votre problème est résolu « , c’est ce que nous voulons entendre. »



Ne pas confondre « revendication » et « mutinerie »

Déterminés, les militaires réaffirment leur volonté de manifester dans le calme. Le mot d’ordre : rester vigilant face aux engagements pris par les ministres de la Défense et de l’Intérieur, qui se sont engagés à verser les arriérés de solde entre novembre 2014 et décembre 2014, mais aussi veiller à ce que la mobilisation ne dégénère pas. Les militaires insistent : il s’agit de « revendications » et non d’une « mutinerie ».

Une nuance « appréciée » par le gouvernement, souligne le ministre de l’Intérieur, Ahmed Bakayoyo, qui assure : « Ce que je veux dire aux jeunes ? Vous vous êtes exprimés, le président a compris, il a donné des instructions au Parlement pour régler votre problème. Comme on dit chez nous en Afrique : quand tu as raison, il ne faut pas gâter ta raison. Je leur demande de rester comme ils ont été : raisonnables. Nous avons entamé des discussions précises pour les modalités d’exécution. »

Ce mardi soir, une patrouille nocturne a été organisée au camps militaire d’Abobo. Un malfrat a été tué et six autres arrêtés mardi alors qu’ils tentaient de profiter de la situation.

Par RFI

Afrik53.com : Infos 7J/7
Jeudi 20 Novembre 2014
Vu (s) 1286 fois



1.Posté par salifou le 20/11/2014 14:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
chers compatriotes jusqu'à quand vous allez comprendre ce qu'on vous dit concernant le décès d'ALASSANE DRAMANE OUATTARA puisque vous preferez suivre ou regarder les images érronées ,le net et surtout les medias français qui vous trompent en parlant chaque fois d'ADO qui dépuis cinq ans presque est introuvable et invisible physiquement en côte d'ivoire.
ceci étant chers compatriotes les militaires FRCI de côte d'ivoire veulent coûte que coûte rencontrer ADO mais jusqu'aujourd'hui ils ne savent pas s'ils pourront le rencontrer alors qu'ils disent sans ce qu'ils demandent qu'est de rencontrer ADO alors rien de ce que ces soi-disants ministres leur diront sera sans considération et que ce qu'ils demandent c'est de voir ADO ou rien afin qu'il leur dise z'yeux dans yeux cette vérité qu'est ce qu'il leur avait promis avant la chute de SEM GBAGBO.
DONC QUE VOUS SACHIEZ QUE le président de la république qui est censé prendre ses dispositions pour en finir avec cette récommandation est invisible et introuvable ,alors dites si cela se déroulait en france ou dans tous les pays est-ce que ces présidents feront face ou ils resteront là pour se faire renverser ,à vous de vraiment comprendre ce qu'on vous dit dépuis toutes ses années .
décédé le 16 01 2011 d'une tumeur cérébrale ici à paris.

2.Posté par sambou le 20/11/2014 14:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ouyi jre suisburkinabé ,ADO EST vraiment décédé comme ce monsieur l'avance.

3.Posté par sambou le 20/11/2014 14:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
oui je suis burkinabé ,ADO EST vraiment décédé comme ce monsieur l'avance.

4.Posté par daouda le 20/11/2014 14:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le président n'a rien compris parce qu'un individu décédé ne peut se lever et venir parler ,mais que ce president qui a compris dont cet HAMED BAKAYOKO est du pur mensonge puisqu'ALASSANE DRAMANE DRAMANE OUATTARA étant décédé alors je suis surpris de ce que dise ce mec parce que ce décès date de 2011 et cela ici à paris précisement le 16 01 2011 décédé d'une tumeur cérébrale et que sa non présence physique sur ce sol ivoiriens est dû à ça puisqu'il est dépuis 2011 jusqu'aujourd invisible et introuvable mais que c'est HAMED BAKAYOKO et ses supérieurs français qui ont écrit ce texte pour flater ses militaires .
ceci étant ,et comme je le pensais pour ses militaires que jamais ils n'accepteront et là ils veulent à tout rencontrer ADO ou rien et c'est là le problème qui se pose ,et pourquoi ADO ne les invite pas pour qu'ils puisssent enfin être situés comme ils le veulent pourqu'une fois pour toute cette affaire disparaisse ,mais chemin faisant ces gens là sont coincés de faire sortir publiquement ADO parce qu'un défunt ne peut jamais se reveiller ,donc affaire à suivre parce qu'allure où vont les choses ,ces militaires ne lâcheront rien tant qu'ils n'ont pas vu ADO et c'est ça la vérité pour vous qui ne comprenez pas ce qu'on vous parle .

5.Posté par koutoubou le 20/11/2014 15:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
KOUTOUBOU ,C'EST CHAUD dès!

6.Posté par sissoko le 20/11/2014 15:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A GBANNA Dès brave tché bemini,?A KANABORI dès.ne bé a yafori cli do a dala ayahourou da ni.

7.Posté par YAPO ATSE GATIEN le 20/11/2014 15:32 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Arretez de nous mentir sur la mort d ADO. Cet homme est bel et bien vivant.

8.Posté par Sys le Xénophobe le 20/11/2014 20:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mort ou pas ce cafard de dramane n'est pas immortel !!!!!
Et puis je vous demande de poster vos âneries en français !!!!!

BANDE DE CONS !!!!

9.Posté par Ouva le 21/11/2014 07:57 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Eh dramane tjr entraint de mentir! Ou vas tu trouver tout cet argent? Tu as autant d''argent comme sa et les ivoiriens ont faim? 40 000000000 cfa hum. De toute facon comme tu sais ces des analphabhetes continue de les manipuler pour 2015

10.Posté par kabanda le 21/11/2014 10:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
chers compatriotes ,comme je vous le disais que les militaires veulent coûte que coûte rencontrer ALASSANE DRAMANE OUATTARA DIT ADO alors ces français et leurs alliés ivoiriens ont encore fabriqué un autre mensonge avec cette photo qui se trouve sur ivoirebusness.net pour vous dire qu'ADO avait reçu les mutins.
ceci étant je tire votre attention afin que vous sachiez que ,comme ces gens là ont eu à rédiger un texte pour venir le lire en présence des mutins pour leur croire que c'est ADO et que ces mutins ont dit non alors le mensonge a encore eu raison de vous ,donc la question que je vous pose ,pourquoi ADO écrirait un texte pourqu'HAMED BAKAYOKO vienne le lire en face des mutins ,c'est là ma question parce que ces gens là qui ne seront pas à mesure de physiquement faire sortir ADO parce qu'il n'est plus de ce monde et vu l'empleur de la situation ont enfin mis ce le site ivoirebusness comme quoi qu'ils ont reçu les mutins et que c'est ADO c'est faux chers compatriotes ADO est décédé donc je vous informe encore qu'ADO n'est plus de ce monde ,ce n'est pas une façon de me jouir mais non je suis chretien mais tout juste la vérité que cache cette france depuis 2011 jusqu'aujourd'hui.

11.Posté par alley le 22/11/2014 22:23 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mes cher amis, arretez de nous mentir sur le deces de ADO. Ado est bel et bien vivant. Il était a daoukro sans le iffou et je l''ai vu de mes propres yeux.
Il a recu les militaires et les elephants footballeuses....
Donc attendez que ADO meure vrai vr

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !