Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Clôture de la 2ème session ordinaire : Soro défend son bilan

le Samedi 22 Décembre 2012 à 08:22 | Lu 373 fois



Depuis hier, les députés sont en vacances pour trois mois. Un moment de repos bien mérité, après des sessions presqu’au pas de course.

Mission accomplie pour les élus de la nation. Ils ont clos hier la deuxième session ordinaire de leurs activités parlementaires. Une cérémonie solennelle, présidée par le président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, en présence du Premier ministre, Daniel Kablan Duncan, de plusieurs chefs d’institutions, de diplomates et du Secrétaire général de la présidence de la République, Amadou Gon Coulibaly. Une occasion saisie par le chef du Parlement pour féliciter l’ensemble des députés, pour le travail abattu, au cours des deux sessions de cette année. «Ce sont au total 24 lois qui ont été adoptées au cours de cette première année de la législature, dont 16 au cours de cette deuxième session.

C’est déjà un important travail réalisé», s’est félicité Guillaume Soro, lors de son discours de clôture. Un satisfecit qui tire sa source dans la comparaison entre le travail abattu par les élus de cette législature et celui des députés de la précédente législature. « Pour vous donner quelques chiffres et des éléments comparateurs indépendants, sachez que la précédente législature a adopté en moyenne 11 lois par an, sur les dix années qu’elle a duré. Cette moyenne, au cours des cinq dernières années, était de 7 lois par an. C’est dire qu’un effort considérable est fait. Je voudrais donc féliciter les députés pour le travail qu’ils ont effectué au cours de cette année », a renchéri le président de l’Assemblée nationale, avant d’exhiber quelques uns des résultats obtenus. « J’ai pris avec vous l’engagement de faire de notre Assemblée nationale, une institution moderne.

Cette modernisation suppose de nos parlementaires, la capacité d’anticiper sur l’avenir de notre Parlement et de prendre pour elle, des lois novatrices, des lois qui resteront applicables pour les générations présentes et futures. Au nombre des lois adoptées au cours de cette session, je citerai entre autres, la loi de finances 2013. Est-il encore besoin de rappeler que le Parlement ivoirien n’a plus exercé depuis 2005, cette prérogative pourtant essentielle et vitale ? Je citerai également le projet de loi sur la modification de certains articles du code civil qui permet à notre pays de mettre sa législation en conformité avec les principes sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes.

Je citerai également la loi constitutionnelle insérant au titre VI de la Constitution, un article 85 bis, relatif à la Cour pénale internationale. En plus de l’adoption des lois, les députés ont été informés, à travers les questions d’actualité, sur la situation de l’école. Un autre aspect non moins important qui a occupé les parlementaires au cours de cette session qui s’achève, a été leur participation à différents séminaires de formation », a vanté le président Soro. Mais, assurément, pour obtenir ces résultats probants, il a fallu faire aussi quelques réformes, notamment l’adoption d’un programme de travail parlementaire. « Notre institution moderne se doit d’éviter de naviguer à vue.

Cela suppose l’adoption d’une démarche systémique qui consiste à se fixer des objectifs, à évaluer les moyens dont on a besoin pour les réaliser, à les programmer dans le temps, à les suivre et à les évaluer. C’est pourquoi j’ai initié un processus qui nous a conduits à l’élaboration du programme de travail de l’Assemblée nationale qui couvrait les trois derniers mois de l’année », a expliqué le chef du Parlement qui a invité les députés à être fiers de leur institution, temple de la démocratie. Une réalité vérifiée à la lumière du vote de la loi sur le mariage.

« L’indépendance de l’institution n’a nullement été entamée. Bien au contraire, nous en sommes sortis grandis, ayant fait la preuve que la force de la persuasion a prévalu, que les discussions et les compromis ont permis d’amener ceux qui, au départ, étaient contre, à comprendre le bien-fondé de cette loi », a fait remarquer Guillaume Soro qui n’a pas passé sous silence les succès diplomatiques engrangés par l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire. Le président Soro, comme lors des précédentes cérémonies solennelles, a exhorté les députés à rester proches des populations, comme lui-même le fait, à travers ses différents déplacements à l’intérieur du pays.

Le retour des députés est normalement prévu en avril prochain. Mais de manière exceptionnelle, les élus devraient se retrouver dans le cadre d’une session extraordinaire, le 7 janvier.

SOURCE :

Nord Sud

Samedi 22 Décembre 2012
Vu (s) 373 fois



1.Posté par Hermann N'da le 22/12/2012 14:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
De quoi parle ce petit buveur de sang humain et futur pensionnaire des geôles de la CPI?
Les choses sérieuses sont imminentes. Et très très bientôt, le nabot à l'esprit vampirique qui se donne les airs d'une personnalité fera le vrai bilan de son passage macabre sur la terre ivoirienne.

2.Posté par gasparo hina le 22/12/2012 15:49 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
soro,tu oses dire que tu es auprès du peuple?continues de l'enerver avec ta chose de 11% d'electeurs.DIEU te frappera d'ici peu

3.Posté par Mister BIG le 22/12/2012 16:30 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oh lord ! Why this silence ! Ivorians are tired , tired , tired ! Dear Snake kibafori Guillaume Devil's son , what do you think ? That you'll stay like this forever ? Without any bother ? In perfect peace ? No , you're out 'cause there's a last word to come . And you'll have a great jail where you 're going to spend all your days on earth . Yes it'll be like this poor snake guillaume hell's first son.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !