Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Charles Gomis ambassadeur de Côte d’Ivoire en France

le Dimanche 9 Septembre 2012 à 18:28 | Lu 1577 fois



Charles Gomis ambassadeur de Côte d’Ivoire en France
Abidjan, 08 sept (AIP)-L’ancien ministre ivoirien des Relations extérieures (Affaires étrangères), Charles Providence Gomis, diplomate chevronné, devrait vraisemblablement être le nouvel ambassadeur de Côte d’Ivoire à Paris, à la succession du journaliste Ally Coulibaly, promu depuis le 4 juin, ministre de l’Intégration africaine, mettant ainsi fin aux supputations jusque-là en cours sur l’identité du patron de la diplomatie ivoirienne dans l’Hexagone, en France.

M. Charles Gomis, 71 ans, qui, selon l’AFP, aurait confirmé, serait en attente de l’accord d’agrément de Paris entérinant le choix du gouvernement ivoirien. Diplômé de Science politiques, option Relations internationales, après un MBA en Economie et Finance, de l’UCLA, Université de Californie de Los Angelès, USA, et rompu aux arcanes du marketing diplomatique et de ses subtilités, Charles Providence Gomis fut entrepris par l’ex-chef de la junte militaire, le général Robert Guéï (qui dirigea la transition militaro-civile du 24 décembre au 26 octobre 2000), pour diriger, un temps, son cabinet civil, et oeuvrer au rapprochement avec Paris qui n’avait pas une « nette lisibilité » de sa mission.

Il débuta sa carrière de diplomate en 1965, à Washington D.C, en qualité de premier secrétaire puis, plus tard, durant les années 90, y accompli les fonctions d’ambassadeur, représentant-permanent de la Côte d’Ivoire près l’Organisation des Nations-Unies(ONU), à New-York, après avoir exercé de hautes fonctions dans l’administration publique et le secteur privé ivoiriens. Ancien ambassadeur au Brésil, l’ambassadeur Charles Gomis fit longtemps carrière à l’ONU, pour laquelle il exerça pour le compte de la Monuc, sa Mission au Congo. A ce titre, il occupa les fonctions de directeur des Affaires politiques, de 2002 à 2006, puis de directeur du Bureau Monuc en Ituri (Nord-Est de la RD Congo), de 2006 à septembre 2007, en charge du programme de démobilisation des ex-combattants.

Marié et père de quatre enfants, élégant et racé, bien connu pour son raffinement, sa courtoisie, mais aussi pour sa bonhomie, le nouvel ambassadeur ivoirien, 102, Avenue Raymond Poincaré, à Paris, est, depuis décembre 2007, conseiller spécial auprès du directoire de SIFCA, un groupe agro-industriel ivoirien. Proche d’Henri Konan Bédié et d’Alassane Ouattara, Charles Providence Gomis, technocrate également, fut le tout-premier patron de l’ex-Sitram, l’armement ivoirien, destiné à promouvoir les échanges maritimes pour la destination Côte d’Ivoire, et qui contribua aux succès économiques de la Côte d’Ivoire, par ce que l’on qualifia, à l’époque, de « miracle économique ivoirien », sur la période 70 aux années 80.

Premier président, dans les années 80, du conseil de surveillance de la Bourse des valeurs d’Abidjan(BVA), l’un des symboles de la vision de la mondialisation et de la globalisation du président Félix Houphouët-Boigny, qui entendait faire d’Abidjan, la place financière de l’Afrique de l’Ouest, à l’instar d’autres, il est en effet l’un des pionniers de l’ouverture de l’économie ivoirienne sur la capitalisation boursière. Brillant et compétent, l’ancien président du groupe de la Banque africaine de développement(BAD), le Marocain Omar Kabbaj, en fit son conseiller spécial, durant son mandat à la tête de cette institution de financement du développement au profit des Etats du continent.

(AIP)



Dimanche 9 Septembre 2012
Vu (s) 1577 fois



1.Posté par Hermann N'da le 09/09/2012 19:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Aucune personne de bon sens en CI ne peut douter de la qualité professionnelle et intellectuelle du Diplomate GOMIS. Mais quels intérêts va-t-il défendre sous Drame man? Là se trouve toute la question.
Travaillera-t-il pour les Ivoiriens ou sera-t-il au service des prédateurs à l'instar de celui qui l'a nommé?
La réponse paraît évidente. Et c'est justement ça qui est dommage.

2.Posté par Namory le 09/09/2012 19:58 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Additif à la biographie. Il est un des témoins occulaires de la nationalité voltaïque de ado. Ils faisaient partie des boursiers africains qui étaient sur le même bateau en partance pour les usa, et ado y était en qualité de boursier voltaïque.

3.Posté par Yuotam le 09/09/2012 22:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est un collabo et traître à la nation EBURNEENE

Quel honte des dignes fils qui vendent le pays a des Bôgnôrôdjans, notre pays est occupé militairement par le BURKINAFASO, sont ils devenues aveugles, pour accepter des strapontins, de telle individu ont il le courage de regarder leurs enfants le matin quand il se réveille.

L’histoire jugera tous ses traîtres, ne voyant pas que la FranSSe pille 95% de notre pétrole, 4,70% pour le Mossi drame moroh naba de Sindou dit empereur adokaflêt 1er, et seulement 0,30% pour la Côte d’Ivoire et avec ça on doit développer nos universités, nos écoles, l’assurance maladie universelle « AMU » nos recherches, nos maternités et assurer la retraite pour nos petits vieux qui peuvent crever la gueule ouverte pour faire plaisir au petits français, et puis quoi encore.

L’Histoire EBURNEENE, jugera tous ses chiens affamés.


4.Posté par namory le 10/09/2012 18:04 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tant que le futur patron de ce pays que je souhaite, militaire patriote, ne se comportera pas comme Rawling l'a fait en son temps en fusillant les traites, l'ivoirien n'arrêtera pas de vendre son pays pour de l'argent.

5.Posté par djafoul le 10/09/2012 21:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MERCI NAMORY C4EST TOI QUI A RAISON

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !