Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Charles Blé Goudé précise: « Je ne suis pas en deal avec le régime Ouattara »

le Vendredi 1 Février 2013 à 08:27 | Lu 1339 fois



Charles Blé Goudé précise: « Je ne suis pas en deal avec le régime Ouattara »
Le nouveau Courrier

Alors que les supputations sont allées bon train quant à un éventuel deal entre le héros des jeunes patriotes et le régime Ouattara qui a conduit à son arrestation au Ghana le 17 janvier dernier et à son extradition diligente, Charles Blé Goudé a tenu à mettre fin à toutes ces spéculations.

Mercredi 30 janvier, dans un bref échange qu’il a eu avec les avocats chargés de sa défense, Charles Blé Goudé, le leader de la galaxie patriotique, a confié à ses conseils qu’il n’a passé un quelconque marché avec le régime comme tente de le faire croire certains. «Il est mal à propos et ça nous voulons le souligner, il a tenuà le dire quand cela lui est revenu, il est mal à propos de parler d’un quelconque deal en ce qui concerne sa vie enCôte d’Ivoire. Il a été appréhendé sans son avis et il a été conduit en Côte d’Ivoire. Ça je tenais à le dire et je voudrais que l’opinion publique nationale et internationale le sache. Il n’y a jamais eu de business entre monsieur Charles Blé Goudé et une quelconque autorité en Côte d’Ivoire», a précisé, à l’issue de plusieurs heures d’audition, Me Claver N’Dri, l’un des avocats de Charles Blé Goudé.

Me Claver N’Dri et Me Gohi Bi : « Charles Blé Goudé nous a dit qu’il est torturé »

Même si les avocats n’ont pas abordé les questions liées à l’audition de leur client, secret de l’instruction oblige, ils n’ont pas manqué de confier que Blé Goudé est torturé, levant ainsi un coin du voile sur ses conditions de détention. «Nous avons estimé en tant qu’avocat que notre client subissait une injustice. C’est ce qu’il faut dire. Et puis, il nous a dit et là c’est son mot même, qu’il subit une véritable torture morale. Il est torturé», a fait savoir Me N’Dri.

Cette volonté du régime de lui arracher des aveux sous la torture a amené le président du Cojep à refuser d’aborder les questions de fond malgré les insistances de la doyenne des juges d’instruction. «Mais la maltraitance morale, la torture morale dont a fait cas notre client, donc bien avant l’entame de l’instruction, est quelque chose d’extrê-mement dangereux qui l’a mis dans une impossibilité totale de pouvoir aujourd’hui déposer sereinement», a renchérit Me Gohi Bi.

«Je suis détenu au secret dans une villa»

Charles Blé Goudé est détenu dans une villa tenue secrète par les autorités. Même les conseils du président du Cojep n’ont pas la possibilité de le voir et de l’assister. Ils estiment que les droits de leur client sont violés de manière flagrante. Car c’est dans une maison d’arrêt en l’occurrence à la Maca que devait se trouver Blé Goudé, puisqu’il est sous mandat de dépôt le 21 janvier. «La réglementation ivoirienne prévoit qu’en cas de mandat de dépôt, il faut conduire la personne concernée dans une maison d’arrêt. Monsieur Charles Blé Goudé se trouve aujourd’hui dans une maison quelque part comme il nous l’a dit lui-même. Il n’arrive pas, comme il nous l’a dit lui-même, encore géographiquement à identifier le lieu où il est. Il nous a dit qu’il est dans une maison. En tout cas sachez-le, il n’est pas dans une maison d’arrêt», a marteléMe Claver N’Dri.

Pour Me Gohi Bi, quand les autorités cachent le lieu de détention de leur client et qu’ils ne sont pas en mesure d’échanger convenablement avec lui puisqu’il a été quasiment «manu-militari» retiré après quelques minutes seulement d’échange pour son audition, violant les droits même de la défense, il est clair que «l’horizon s’assombri dans ce procès». «Vous comprenez que c’est manifestement des situations qui ne sont pas honorables pour un pays qui se dit de droit. Parce qu’à la limite on peut être dans un État de droit mais il faut encore que l’État de droit lui-même soit respecté», a dénoncé Me Gohi Bi.

Anderson Diédri

Vendredi 1 Février 2013
Vu (s) 1339 fois



1.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARA le 01/02/2013 20:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sinon, c'est la première fois au monde que je verrais quelqu'un sauver sa peau en fuyant un pouvoir génocidaire, et contracter des deals pour être emprisonné dans des "résidences protégées". Franchement.

Non. Ne nous laissons pas distraire par Dramane le criminel hors pair. Soyons vigilants, travaillons à la disparition rapide de ce virus..mortel.

2.Posté par GOUZOU GBETIAYI le 01/02/2013 20:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
nous avions déjà dit comment nous rendions services aux tueurs quand nous parlions de deal... Celui qui n'a fait réellement mal qu'à la communauté internationale peut-il conclure un deal valable, je dis bien VALABLE avec les sujets de cette communauté ??? Courage à tous

3.Posté par Ezekiel le 02/02/2013 16:41 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il n''y a aucun doute se regime ouattara-soro est lâché par ces soutients occidentaux et se trouve a l''agonie, il faut que les ivoiriens ou qu''il soit a travers la planète tiennent bon car le bout du tunnel n''est véritablement pas loin.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !