Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cameroun : Biya gagnera les élections mais perdra sa tête !

L'Afrique en mouvement - Hassane Magued le Samedi 3 Septembre 2011 à 14:01 | Lu 498 fois

La plupart des monarchies se sont effondrées. Plusieurs rois ont été décapités. Et ceux qui leur ont succédé dans un environnement où la République remplaçait ou cohabitait avec une monarchie honorifique, ont compris qu’il faut gagner les élections avec le peuple et non gagner des élections et contre le peuple. Parce que la colère du peuple fait perdre au roi, sa tête, au sens propre comme au sens figuré.



Vox populi, vox Dei. Que la voix du peuple fut la Voix de Dieu ! Mais vox populi, vox erratum. Puis la voix du peuple devint la voix de l’erreur. Erreur commise par un peuple instrumentalisé. Erreur commise parce que ce pauvre peuple a peur du changement.

Erreur aussi parce qu’il a été éduqué dans le mensonge, le faux paternalisme, la corruption morale. Le Cameroun, c’est ce peuple là qui n’échappe pas à cette réalité implacablement africaine.

Biya est le père de la stabilité avec un "peu" d’injustice commise contre l’opposition, faisant quelques centaines de morts. Mieux vaut sacrifier quelques uns et sauver la multitude. Cela s’appelle forcer le respect et consolider le pouvoir.

Alors Biya gagnera les élections de 2011. Parce qu’en territoire affamé, lorsqu’un bulletin de vote de l’adversaire peut rapporter 1000 francs CFA, je ne connais pas beaucoup d’électeurs qui refuseront de le commercialiser. D’ailleurs qu’est-ce que l’autre fera pour moi, s’il venait à gagner ? Ne sont-ils pas les mêmes ?

Oui, ils sont les mêmes. Un Bantu reste un Bantu. Chez le Bantu, le pouvoir est conquis pour régner et non pour enrichir les sujets. Le citoyen est un sujet politique sur qui Biya règne. Il est craint pour sa capacité à donner la mort sans être inquiété. Mais il n’est pas aimé. Il le sait. Cependant, il s’en fout. Dès lors qu’il n’a aucune raison d’avoir peur de subir le même sort que celui qu’il inflige aux autres, à ses opposants.

Dans l’Europe féodale, la même arrogance a habité tous les rois et toutes cours royales. Ils ont conquis le pouvoir d’Etat. Ils ont régné, conduit des guerres de conquête et dominé leurs peuples et des peuples conquis. Puis vint le siècle des lumières avec plusieurs courants de pensée révolutionnaire.

La plupart des monarchies se sont effondrées. Plusieurs rois ont été décapités. Et ceux qui leur ont succédé dans un environnement où la République remplaçait ou cohabitait avec une monarchie honorifique, ont compris qu’il faut gagner les élections avec le peuple et non gagner des élections et contre le peuple. Parce que la colère du peuple fait perdre au roi, sa tête, au sens propre comme au sens figuré.

Alors Biya ne devra pas fêter d’apprendre qu’il gagnera les prochaines élections qu’il organise pour gagner. Il doit être inquiet. Parce que j’ai vu Douala. Et j’ai compris que l’homme a perdu le peuple depuis fort longtemps. C’est pourquoi j’ai peur pour lui. Parce qu’il est assis sur un volcan en ébullition ascendante.

Si Biya avait encore des oreilles utiles pour entendre, je lui aurais recommandé de tirer sa révérence en proposant l’organisation d’élections anticipées dans les deux années qui vont suivre sa victoire certaine de 2011. En le faisant, il gagnera deux choses : le respect du peuple, cet indispensable respect qui doit se substituer à la crainte de Biya, mais aussi et surtout, le pardon de tous ceux qui sont frustrés depuis au moins trois décennies.

Si Biya ne m’écoute pas, il perdra sa tête, au sens propre comme au sens figuré, avant la fin de son septennat de trop. Parce qu’un peuple qui a fini par vaincre sa crainte, est irrésistiblement habité par le désir de vengeance et reste ouvert à tout marchandage pour étancher sa soif de Justice. Or les marchands ont déjà posé pied à Yaoundé.

A très bientôt.

Hassane Magued

Hassane Magued
Samedi 3 Septembre 2011
Vu (s) 498 fois



1.Posté par alexis 2 le 03/09/2011 15:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
écoute, très bien discoureur de bonnes aventures, en lisant ton message, j'ai compris que tu souhaite que ce qui s'est passé en cote d'ivoire puisse aussi se passer au Cameroun,je n'apprécie ton message ça existe à la haine , la révolte , le soulèvement, le sang , la guerre, sache que tu n'est pas DIEU pour connaitre le cœur des Camerounais vis à vis de leur président, qui tue par l'épée mourra par l'épée, je conseil mes frères Camerounais de ne pas suivre ce qui se passe dans d'autre pays, pour semer la guerre, la haine, si nous chassons maintenant notre président, par les moyens sataniques qu'ils nous présentes ( soulèvement, destruction des biens, meurtres, le sangs, les armes etc...) et qu'ils appelles démocratie, es-ce que nous sommes sur que celui qui sera installer grâce à ces moyens honteux réussira t'il à satisfaire tous les besoins des camerounais? jamais, car toutes les dépenses iront pour la reconstruction, alors nous serons obliger de supporter une fois de plus longtemps pour voir notre situation changer, quel dommage. Je n'approuve pas la guerre.

2.Posté par Jean le 03/09/2011 19:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hassane Magued
Je suis tres choque par ton article.C est mal connaitre le Cameroun.Nous sommes conscients de certains manquements de notre president Paul Biya dans ses debuts.Manquement qui ne lui sont en realite pas imputables car il a fait confiance au colon Francais qui l a embarque dans son arnaque politico- democratique.Tout compte fait pour rien au monde les Camerounais ne verserons le sang pour le pouvoir.Nous croyons en Dieu et nous somme convaincus qu en matiere de pouvoir,le temps resourd toujours tout et une nation se batit dans le temps.Pour rien au monde nous n accepterons une imposture Francaise comme en cote d ivoire.Nous accepterons notre dictateur dans un cas pareil et il viendrons l enlever peut etre avec leurs armes comme il l on fait en Libye,car nous le savons,leur interet n est que de detruire ,diviser pour mieux regner.Nous croyons au Cameroun qui s est batit comme il est avec ses chefs au fil des annees.Nous sommes conscients que certains reglages doivent etre fait dans beaucoup de domaines pour harmoniser la gouvernace a l Africaine mais nous disons dehors le menteur ,le tuer ,l imposteur et le ruse la France et ses allies.Tant pis pour la cote d ivoire recolonisee.Repensez vous et comprenez qu un pouvoir ne se gagne jamais par les armes.Nous sommes fiers d etre camerounais, peuples bantous non manipulable et vous aurez l occasion de le decovrir.Nous vaincrons tous nos defis avec la benediction de Dieu

3.Posté par jean bedel le 04/09/2011 12:34 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien vouloir publier dans ce journal l element sus mentionne comme droit de reponse a cet article.Je reponds en tant que camerounais a hassan maguet.merci

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !