Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

CPI/Probable sortie de prison: Ce que Ouattara prépare contre Gbagbo

le Lundi 28 Octobre 2013 à 08:44 | Lu 2987 fois

C'est demain mardi 29 octobre que l'on devrait être situé sur la libération provisoire ou non de Laurent Gbagbo. Selon un communiqué rendu public par la Cour pénale internationale ( Cpi) en fin de semaine dernière, c'est ce mardi que sera rendu public le verdict arrêté par cette juridiction suite à l'audience du 9 octobre dernier.



CPI/Probable sortie de prison: Ce que Ouattara prépare contre Gbagbo
Il y a environ trois semaines, la Cpi avait planché sur une éventuelle libération conditionnelle de l'ex-chef de l'Etat et promis de livrer son verdict d'ici au 11 novembre. On attendait donc ce 11 novembre, quand la même Cpi annonce finalement le verdict pour ce mardi. Si l'événement est attendu fiévreusement par les partisans de Gbagbo, sa probable libération ne réjouit pas tout le monde, en particulier le régime Ouattara. C'est du moins ce que révèle Jeune Afrique dans son édition à publier cette semaine.

Au dire du directeur des rédactions de ce magazine, qui était sur les antennes de Rfi hier dimanche, Alassane Ouattara entend contrer le retour éventuel de Gbagbo à Abidjan après sa libération. Le chef de l'Etat, révèle le confrère, mijote un plan B visant à embêter son prédécesseur au cas où celui-ci envisagerait de revenir au bercail.

A cet effet, le régime Ouattara entend relancer les poursuites judiciaires engagées contre Gbagbo et qui avaient été, en quelque sorte, gelées. Ouattara prévoit ainsi de contrecarrer un éventuel retour au pays de l'ancien chef de l'Etat, au cas où celui-ci venait à bénéficier d'une liberté conditionnelle voire d'une relaxe pure et simple. « Ça préoccupe beaucoup le pouvoir en place.

On agite une menace relativement claire, qui est de dire que l'intervention de la Cpi n'a fait que suspendre les poursuites engagées en Côte d'Ivoire, qu'elles ne sont pas annulées et que (donc) Laurent Gbagbo est toujours inculpé pour crimes économiques », rapporte le confrère, qui ajoute que pour s'occuper du cas Gbagbo, quatre personnalités du régime ont été mises en mission par Ouattara. Il s'agit du secrétaire général de la présidence, Amadou Gon Coulibaly, du ministre de la Justice, des Libertés publiques et des Droits de l'homme, Gnénéma Coulibaly, du ministre de l'Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko et de Me Mamadou Diané, avocat et conseiller d'Alassane Ouattara, chargé des droits de l'homme et des questions humanitaires. C'est à ces quatre hommes du système Ouattara qu'il a été demandé de préparer la contre-attaque en cas de retour au bercail du détenu de Scheveningen.

Le régime Ouattara a, sans doute, raison de se préoccuper de l'après-libération de Gbagbo, d'autant que celui-ci pourrait ne pas se retirer de la vie politique. A en croire le confrère, rien ne semble avoir été décidé quant à sa participation à la présidentielle de 2015, au cas où il serait remis en liberté.

« Affi N'guessan dit ne pas savoir ce qu'il en est et que c'est à Laurent Gbagbo lui-même qu'il conviendrait de poser la question », révèle le confrère, qui ne croit guère à une mise à la retraite de l'ancien chef de l'Etat. « S'il peut rentrer en Côte d'Ivoire, on le voit plutôt se réinstaller dans le paysage politique », prédit Jeune Afrique.



Assane NIADA
Source : L'Inter


Lundi 28 Octobre 2013
Vu (s) 2987 fois



1.Posté par pourquoi tu paniques? le 28/10/2013 13:16 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le temps de DIEU à sonné.les restes de la françafrique sont gagnés par la psychose et la febrilité.tant pis pour eux.

2.Posté par ADEDE le 28/10/2013 14:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Assane NIADA, vous n'a rien à dire ranger votre plume et collez nous la paix. Vous êtes prompte à rapporter n'importe quoi, demander à votre qui l'a fait revenir de l'exil.

3.Posté par Hermann nda le 28/10/2013 14:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est désormais clair. Ce que Dramane redoute plus que tout au monde, c'est LA DÉMOCRATIE. Comme tout bon DICTATEUR, le voltaique a manifestement peur de la COMPÉTITION POLITIQUE.

Oh honte ! Oh honte !
Pitié pour l'IMPOSTEUR MOSSI !

Heureusement, le ressortissant de SINDOU n'a plus toutes les cartes en main. S'il s'accroche à ce plan ridicule caractérisée par une trouille sans nom, sa chute n'en sera que précipitée au grand bonheur des Ivoiriens qui ne demandent que ça pour enfin, recouvrer leur liberté confisquée et leur dignité piétinée .

On peut des lors conclure QU'IL ÉTAIT UNE FOIS,, Dramane OUATTARA. Le ressortissant voltaïque n'était pas fier de ses origines. Il renia ses géniteurs, son village, sa patrie, le Burkina Faso etc...Il remua ciel et terre pour être président en EBURNIE, un pays ou il n'a déposé ses valises qu'en 1989. Rébellion, attaques armées, massacres, coups d'Etat, ...tou y est passé. Expédition des Ivoiriens en exil, à la CPI . Puis un jour.............BORIBANA .

4.Posté par maman de misch le 28/10/2013 16:32 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hermann Tu EST formidable Dans tes commentaries.dans tous les cas boribana pour CE bouki dram du dramanistan

5.Posté par anohaney le 28/10/2013 17:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
à toi cher HERMANN
j'apprécie beaucoup tes commentaires .
notre pays nous reviendra mais la tâche ne sera pas aisée
les chantiers à entreprendre: pour ne plus que nous dépendons de ces CEDEAO ingrats
1/ le transport il faudra des minibus des nationaux pour relier tous nos villages
des minibus et taxis des nationaux dans toutes les villes
2/ le commerce des boutiques des nationaux dans toutes les villes et villages
3/ les emplois priorité à l'emploi des nationaux dans toutes les entreprises ,taxe spéciale sur les entreprise entreprises biens immobiliers et fonciers des non nationaux (cela ne doit être connu que des Héburnéens) cela parait excessif mais pas impossible . Seul moyen pour faire rentrer ces CEDEAO ingrats chez eux car les ivoiriens n'ont pas la culture de tuer leurs semblables.

6.Posté par souscek le 28/10/2013 17:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
AH CEMA HERMANN, tu ne crois pas si bien dire, cet homme est un cadavre ambulant, encore plus qu'avant, et avec lui tous ces pauvres ignares qui l'ont suivi béatement. Il était donc un fois, un âne appllé drame âne qui se prenait pour un chaval de course. à l'hypodrome d'EBURNIE, il décida de participer à une course où était déjà donné gagnant un étalon du nom de GBAGBO, la suite de l'histoire vous la connaissez. l'âne mis 20 ans à se préparer et se doper de mensonges et faux et usages de faux sur ses origines et ses compétences. Quand GBAGBO faisait un tour de terrain, drame âne n'en faisait que 10%, quand il parvint enfin au pouvoir, à la fin de la course, après un massacre en règle du peuple d'éburnie, il ne resta que 2 ans en place. Premier "sinistre" d'houphouet, sa pluie de milliards s'est transfomée en torrent d'illusions et de misère pour le peuple ivoirien. titulaire d'un phd en croque morts, ivrogne de sang humain, parenté au dernier des nazi, sarkonazy, tout son parcours est un cimetière d'innocents ! Le reste Dieu sera juge !

7.Posté par Ousman le 28/10/2013 19:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si cela est vraiment vrai, ce que dit ce journaliste, Alassane Ouattara se rend compte qu'il n'est pas celui que veulent les Ivoiriens Ivoiriennes dans leur ensemble. Sinon, pourquoi les noms de ses quatre personnes sont les noms les moins connus des Ivoiriens ? On devrait s'attendre des noms un peu Ivoiriens. J'avais pensé que la CPI serais au dessus de la justice des pays signataires du statut de Rome? Si l'eau, étant au feu n'a pu cure ta viande, ce n'est pas sous le le soleil qu'elle pourra la cure. Si les propos que tienne le journaliste sont vrais, Alassane Ouattara se trompe dans ces calculs. Il oublie le peuple ivoirien qui ne le porte du tout dans leur coeur. Lequel il fait souffrir. Il pense pouvoir massacrer tous le peuple de Côte d'ivoire? Ce jour là sera le soulèvement de la Côte d'ivoire dans son ensemble. Comme un seul homme debout devant lui ce seule jour où il préconisera achever son sale besogne.

8.Posté par Sys le Xénophobe le 28/10/2013 21:34 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi, personnellement, je ne sais pas de quel bord politique je suis. c'est vous qui me le dirai certainement. ce que je sais c'est que des salauds se sont attaqués à mon pays un matin. il ont tué mes parents qui ne savaient pas comme moi ce que signifie la politique. alors question: pourquoi prendre des armes au nord pour venir s'en prendre à la population du sud? hein !!!!! pourquoi?
Et pourtant, on est mieux que chez soi. Je ne fais que relater les faits. la politique, je m'en fou. ils sont allés ces bâtards jusqu'à traiter le sud de la mon pays de xénophobe et pourtant. les dioulakros et les dioulabougous sont chez nous. Qui peut me dire dans quelle ville du nord existe un agnikro, attiépé, abbeyguié etc..... qui?. Comprenons nous bien. Il n'y aura pas de consensus; pas de dialogue direct avec qui que ce soi. tu pars ou tu meurs. Le tri sera fait avec à leur tête la cafard de dramane. Parole de Sys le Xénophobe.

9.Posté par LaRédemption le 28/10/2013 21:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci CEMA Hermann N'Da. Commentaire propre et succulent. Coucou à toute la RP et Dieu nous garde.

10.Posté par ADEDE le 29/10/2013 09:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher ami résistant du poste 5, il ne faut surtout pas dévoiler les stratégies. Rentrons dès maintenant dans nos laboratoires pour commencer à peaufiner nos idées. Car il faut commencer par la base, ceux qui ont servi d'indicateurs ( je ne veux pas nommer ce métier que tu connais bien B et G).

Bonne journée et que Dieu nous inspire.

11.Posté par Yuotam le 30/10/2013 14:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci mon frère N'DA HERMANN le vrai CEMA, Watt à Rat le MOSSI mal lécher l'émir du golf hôtel sous lagune ébrié à une trouille palpable et je suis persuadé qu'il à le sommeil agité, quoi qu'il fasse il sera dégommer que dis-je il sera déboulonner.

Savez vous qu'il à filé 30 000 000 de francs CFA à des officier BURKINABAIS qui l'ont aider à massacrer les éburnéens avec l'aide de l'armée d'occupation NAZIE franSSaise sus ordre de SARKONAZY, parce que notre USURPATEUR à promis 5 à 10 millions de monnaie de colonie franSSaise d'Afrique par mois à ces officiers mossis comme notre clown qui se dit président, ce fumier n'a pas tenu parole, lors de son dernier passage dans le pays des hommes désintégrés, ces derniers ont envahi son hôtel, alors notre charlot à mis la main a la poche en filant 30 millions sur le champs pour calmer les officiers BOUKIS avant qu'ils ne fasse du grabuge.

Voici un trouillard que les assassins de BAN KI MOON, de SARKONAZY avec son armée d'occupation nazie ont mis en place chez nous à coup de missiles.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !