Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

CPI : Fatou Bensouda, la fugitive!

le Mercredi 27 Février 2013 à 08:15 | Lu 4352 fois

Manifestement, Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale,se débrouille pour être désormais absente à toutes les audiences dans le cadre de l’affaire qui l’oppose au président Gbagbo. Après son «show» de départ, bilingue et hypermédiatisé, elle a disparu des écrans radars, ses adjoints plaidant ses nombreuses occupations. Curieux !



CPI : Fatou Bensouda, la fugitive!
D’autant plus curieux que «l’affaire Gbagbo» est la plus importante de celles qui sont actuellement examinées par la CPI. La politesse élémentaire aurait voulu que Fatou Bensouda soit présente,d’autant plus que la juge Silvia Fernandez de Gurmendi a demandé – et obtenu – que Laurent Gbagbo, en dépit de son âge avancé et de son état de santé, participe à toutes les sessions.

Quelles sont donc les obligations qui tiennent Fatou Bensouda éloignée de la Cour? Eh bien, hier matin (Mardi), elle était l’invitée péciale de l’université de Trento, en Italie, où elle fera son autopromotion au cours d’une sorte de «discours inaugural» qu’on imagine bien plus confortable qu’une audience contradictoire, technique et peut-être ,au fond, ennuyeuse pour la magistrate gambienne!

Cette «stratégie de la fugitive» est-elle vraiment sérieuse ? Fatou Bensouda veut-elle, par son absence, envoyer un message subliminal à la Cour sur ce qui pourrait être un refus non énoncé d’assumer ses propres accusations, défendues dans le prétoire par le Canadien Eric MacDonald, qui apparaît comme le «vrai propriétaire du dossier» ? Son attitude accrédite en tout cas la thèse selon laquelle elle n’est qu’une «potiche noire» visant à désamorcer les critiques selon lesquelles la CPI est un tribunal de Blancs créé par l’Occident pour prévenir et punir toute indocilité africaine.

T.K

Source : Nouveau Courrier

Mercredi 27 Février 2013
Vu (s) 4352 fois



1.Posté par Ibrahim Bignoumbe-Bi-Moussavou le 27/02/2013 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Yaoundé, le 27 février 2013

A Dieu la gloire, toute la gloire, rien que la gloire.
« Dieu nous voit », avait dit Monsieur Omar Bongo Ondimba (paix à son âme), le président du Gabon, doyen des chefs d’Etat d’Afrique. Avant sa mort, le 07 juin 2009, selon France 24. Nul n’est éternel. La vérité est la source de la justice. Après la mort et surtout le dernier jour, le jour du jugement, aucune valeur, doctrine, expression ou pratique (la religion, la croyance, la pensée, la science, la sagesse…), à part la vérité (le Coran 78 : 38), ne s’imposera à toute créature. Avant la justice divine.
«… Crains Dieu et observe ses commandements. C’est là ce que doit tout homme » (Ecclésiaste 12 :15).
La justice, pour Laurent Gbagbo comme pour tout justiciable, est une exigence. La justice, pour Laurent Gbagbo est une exigence, pour la paix en Côte d’Ivoire. Et la crédibilité de la Cour pénale internationale est en jeu.
Le temps de l’action est venu, après le temps des discours, pour la liberté : Laurent Gbagbo, leader du Front populaire ivoirien (FPI), président démocratiquement élu en Côte d’Ivoire, combattant de la liberté, agressé par une rébellion armée, doit être libéré, au nom de la vérité et de la justice.
A Dieu la gloire, toute la gloire, rien que la gloire.

Ibrahim Bignoumbe-Bi-Moussavou
Juge gabonais en exil, militant africain des droits humains, fondateur de l’Internationale démocrate, coordinateur général, initiateur de la Police de secours, père du Manifeste contre la guerre, disciple du prix Nobel de la paix 1964, pasteur Martin Luther King
Tél : (237) 70 14 37 55 / E-mail : internationale_democrate@yahoo.fr

2.Posté par KONE le 27/02/2013 11:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dans cette histoire, une chose est claire. Condamné le pdt Gbagbo. C'est la raison pour laquelle aucune enquete serieuse n'a été menée par le procureur. La défense, tout au long de ces premiers jours d'audience a pu le démontrer au travers ses différentes démonstrations. Alors une chose. A l'issue donc de cette audience, soit le pdt Gbagbo est libéré, soit la chambre va demander au procureur de revoir sa copie. Ce qui conduira à de nvelles enquetes, rien que pour ne pas libérer le pdt Gbagbo.


3.Posté par Hermann N'da le 27/02/2013 12:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
FATOU BOM BENSOUDA
UNE FEMME FABRIQUÉE DE TOUTES PIÈCES

VOICI SON CURRICULUM VITAE

Fatou Bensouda est formée en droit dans plusieurs universités du Nigeria. Pour compléter sa formation académique, Fatou Bensouda a suivi d'autres formations professionnelles lui permettant d'acquérir d'autres diplômes, notamment un diplôme en bénévolat au sein du Comité international olympique à New York (novembre 2001), ainsi qu'un diplôme d'études en langue française (DELF) 1er degré délivré par le ministère de la Jeunesse, de l'Éducation Nationale et de la Recherche de la République française.

Elle obtient un poste de procureur en Gambie en 1987. Nommée procureur général de Banjul, elle devient en 1998 ministre de la Justice (jusqu’en 2000).

Depuis 2004, elle travaille à la Cour pénale internationale. Elle y fut d'abord procureur adjointe.

Elle est élue procureure générale de la CPI le 12 décembre 2011, succédant à Luis Moreno Ocampo1, et prête officiellement serment le 15 juin 2012. Elle a été choisie par les 120 États membres du tribunal, au terme d'un processus de sélection auquel participaient 52 candidats.

Elle est mariée à un homme d'affaires maroco-gambien et a deux enfants3.
(SOURCE: google)


NOTRE COMMENTAIRE SUR SON CURRICULUM VITAE

A l'analyse de ce CV, il apparait que FOUTOU, pardon FATOU BENSOUDA n'a pas la carrure d'une juriste particulièrement brillante. Elle aurait fait une maîtrise en droit et "suivi d'autres formations professionnelles lui permettant d'acquérir d'autres diplômes....." Fin de citation.

Le parcours fulgurant de cette dame avec un cursus universitaire sanctionné par on ne sait quels diplômes, me parait correspondre à une logique autre que celle de la compétence et de l'intégrité....

A mon humble avis, ce CV me parait largement insuffisant pour occuper une fonction d'une telle envergure, franchement.

Cela nous conduit à nous interroger sur les véritables critères d'admission dans certains organismes dits internationaux.

N'est-ce pas à l'aide de procédés similaires que des individus comme Dramane OUATTARA se sont fait frauduleusement passer pour des experts en économie avec un simple Phd?

Un "expert" qui n'a jamais publié le moindre ouvrage dans son domaine d'activité pour mettre à la disposition des générations futures, le produit de ces acquis.

On se rend bien compte que ces gens-là sont fabriqués de toutes pièces par les occidentaux pour être ensuite et facilement utilisés pour leurs intérêts égoïstes.

4.Posté par DJAFOUL le 27/02/2013 16:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bien dit rien à ajouter

5.Posté par Romx le 27/02/2013 22:44 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je le devinais depuis longtemps que cette femme n'est qu'un bidon..pardon..!! Qu'un tonneau vide.

6.Posté par Toony23 le 28/02/2013 18:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Rien d'étonnant parce qu'ils ont toujours choisi des bornés, des ignares, des voyous délinquants, des cinglés, des insensés, des illettrés, des analphabètes pour bien les contrôler c'est le cas de ce régime à la con et des mendiants travaillant à la CPI.
PFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFF!

7.Posté par fatim.1. le 28/02/2013 21:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
coucou FATIM.je me souviens qu avant l audience d infirmation des charges,tu as dit que cette bensouda sera confuse le jour j et ne saura quoi dire a telle point qu elle fuira la salle.DIEU est tellement bon que ce n est pas la salle qu elle a fuit mais c est la Hollande qu elle voit en GAGAMOU kia kia kia.C est DIEU qui est fort.
Merci cher HERMANN de nous informer sur cette menteuse.

8.Posté par sokna le 28/02/2013 23:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam, un grand merci á HERMAN N´DA vous nous avez éclairer cette FATOU BENSOUDA ELLE EST DEVENUE LA HONTE DE L´AFRIQUE POURQUOI???? car les avocats BLANCS qui ont bien défendus GBAGBO ont fait un remarquable travaille et ont trés bien défendu le PRESIDENT GBAGBO surtout MAITRE ALTIT VRAIMENT UN GRAND BRAVO ET UN GRAND MERCI quant á cette NÉGRESSE DE SERVICE ELLE NOUS A FAIT HONTE elle voulait enfoncer GBAGBO devant tout le monde et devant les Occidentaux elle ná pas eu honte en accusant GBAGBO DEVANT LES BLANC UNE NEGRESSE DE SERVICE QUI ENFONCE SON FRERE AFRICAIN ET LES AVOCATS BLANCS DEFENDENT BIEN GBAGBO, vraiment DANS QUEL MONDE VIVONS NOUS.......la question que je me pose est CETTE PROCUREURE A T´ELLE DE LA DIGNITÉ......

9.Posté par Abel EBESSE LUMBALA le 04/03/2013 15:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'issue du dossier Président Laurent GBAGBO nous prouvera si OUI ou NONla CPI est purement fabriquée pour les africains. L'histoire est têtue.

10.Posté par Fatim le 06/03/2013 00:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Coucou Fatim.1. Tu as vraiment une bonne memoire. Ma prophetie s est realisee.

Demeurons en priere....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !