Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

CPI : Charles Blé Goudé confirme l’authenticité des photos publiées par Philippe Kouhon

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Vendredi 28 Mars 2014 à 10:49 | Lu 1851 fois



« Dans mon pays, avant qu’on me remette à la Cpi, pendant 14 mois, j’ai été séquestré Mme la Juge. Je ne pouvais voir personne et personne ne pouvait me voir Mme la Juge.

Mme la juge, chaque fois qu’on devait me déplacer, on me bandait les yeux avec un morceau de pagne, on me mettait une cagoule. A la DST de mon pays où j’ai fais près de 9 mois et demi avec pour voisin Jean Yves Dibopieu et Jean Noel Abehi, les autres lieux où on m’a détenu, j’avais toujours les yeux bandé et jamais je n’ai su ou j’étais. Madame la Juge, c’est tout dernièrement que mon geôlier est venu pour me coiffer. Ils sont venus dans la chambre avec des bagages; on a été au sous sol tout l’après midi et c’est quand nous sommes remontés que la chambre était d’une propreté sans pareille. Ils ont rangé des livres, ils ont rangé tout ce qu’il y avait à ranger et ils avaient un appareil et ils ont commencé à me photographier.

Ils me disent: «il faut sourire » puis je souris, «fais comme si tu étais entrain de lire » et je lis. C’est plus tard que je me suis rendu compte que c’était une mise en scène que le ministre de la sécurité venait de faire. Madame la Juge, j’ai été réveillé le 21 mars à minuit, on m’a bandé les yeux, on m’a mis une cagoule, on m’a mis dans un véhicule. De minuit jusqu’au matin, j’étais assis dans une chaise, les yeux bandés, la tête encagoulée et c’est le matin quand on m’a enlevé la cagoule que je me suis rendu compte que j’étais à la DST à nouveau; mis dans un véhicule, on m’a conduit chez le procureur.

Madame la Juge, c’est là qu’on m’a signifié votre mandat d’arrêt. Le même jour, au pas de course, les autorités de mon pays ont fait siéger la chambre d’accusation qui devait approuver mon transfèrement. Madame la Juge, c’est comme ca que j’ai été remis le lendemain à la Cpi » a raconté Charles Blé Goudé himself. C’était le jeudi 27 mars 2014, lors de sa première comparution devant la cour pénale internationale à la Haye.

Dans nos prochaines publications nous reviendrons un peu plus largement sur les vraies origines de ces photos qui ont suscité autant de débat et pour lesquelles certaines langues nous ont accusés d’avoir fourni le couteau au régime d’Abidjan pour le transfèrement de Charles Blé Goudé à la CPI. Comment elles ont été prises, par qui et pourquoi nous les avons publié à ce moment précis ?

Philippe Kouhon/ Diaspo Tv
Journaliste d’investigation
Tél : 0647736264
Mail : pkouhon@gmail.com





Afrik53.com : Infos 7J/7
Vendredi 28 Mars 2014
Vu (s) 1851 fois



1.Posté par Koné mohamèd le 28/03/2014 23:59 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C‘est bien vrai que suis un dioula mais il faut réconnitre que c‘est un pouvoir dictatorial à régime cruel. Mais je suis sure que alassane wattara va payé pour tous ses attrocités...

2.Posté par israel le 29/03/2014 12:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C est tres bien quand les conditions de detentions des compatriotes se passent de la sorte....
il faut donc que toute la classe dirigente d afrique qui a bien demandE que les presidents africains ne soient plus jugEs la cour penale internationale, se mette aussi A reflechir sur les questions de droit de l homme , de detentions dans nos prisons..........C EST DOMMAGE MES FRERES..... lorsqu on voit les plus grands diplomates et democrates comme OUATTARA agir de la sorte......quand on sait qu il a fallu que le monde utilise tous les moyens legaux et democratiques et surtout militaires pour faire respecter les regles electorales ...........

PITIE A TOI ALASSAN , TU VERRA CE QUE LE SERPENT DE SORO QUE TU ELEVE LA FERA DE TOI

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !