Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

COTE D'IVOIRE: Un FRCI tué et deux blessés par balle à Bouaké dans ‘‘une embuscade’’

le Mardi 2 Août 2011 à 13:46 | Lu 1153 fois



COTE D'IVOIRE: Un FRCI tué et deux blessés par balle à Bouaké dans ‘‘une embuscade’’
Un élément des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) a été tué lundi vers Niakara (nord) et deux autres blessé par balle dans ‘‘une embuscade’’ de cinq assaillants non identifiés, a indiqué des rescapés au Centre hospitalier (CHU) de Bouaké (centre).

L’adjudant chef Ballot Yacouba a été tué et les adjudants Nayéhéro Jean-Norbert Ouattara et Gbaho Tio blessés par balles dans ‘‘une embuscade’’ alors qu’ils se rendaient à Yamoussoukro, la capitale politique, pour percevoir leur salaire du mois de juillet.

Les trois militaires, à bord d’un véhicule de marque ‘Peugeot 306’, en provenance de Korhogo (nord) où ils exercent tous en tant qu’éléments des FRCI, ont essuyés les tires de bandits armés de kalachnikovs non loin de la ville de Niakara (nord), selon les mêmes sources.

‘‘Arrivés à un tournant vers Niakara aux environs de 12H00 (GMT), des éléments en civil (les visages camouflés sous ‘‘des cagoules’’) ont encerclés notre véhicule. Sans crier garde, ils ont commencé à tirer’’, a confié lundi à un journaliste l’adjudant Ouattara, épuisé suite à ses blessures, il a été admis au CHU de Bouaké ainsi que son confrère.

Selon lui, sont collègues et lui ont eu la vie sauve du au fait qu’ils ont ‘‘joué les morts’’. Les ravisseurs non encore identifiés se sont enfuit en emportant les biens de leurs victimes.

Les adjudants Tio et Ouattara, dont la vie semble hors de danger, souffrent respectivement de ‘‘fracture ouverte par balle’’ et de ‘‘débris d’éclats de balle à la tête’’, selon le médecin du CHU de Bouaké présent.

Depuis la crise post-électorale qui à plongé la Côte d’Ivoire dans le chaos, beaucoup d’armes à feu encore non récupérés par les FRCI circulent librement dans le pays, créant ainsi une psychose dans certaines villes.

Olyver, KOACI ABIDJAN

Mardi 2 Août 2011
Vu (s) 1153 fois



1.Posté par DEMBEE FAISSIROU le 02/08/2011 16:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est petit le pire arrive

2.Posté par mass72 le 02/08/2011 18:09 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Ce sont les petites rivières qui deviennent des fleuves" c'est comme ça vous -frci-(Forces Rebelles de c i ) serez traités à chacune de vos sorties pour aller terreroriser , piller, vio
ler la population , Attendez .... La Revolution Populaire ? Vous ( frci) n'y croyez pas ? elle arrive lentement mais sûrement ....A bon entendeur ..... tchao !!








3.Posté par contribution le 02/08/2011 19:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ils auront la rancon de leur barbarie ca tout le monde le sait car on ne recolte que ce qu on a seme.ùalheureusement pour eux ils ont seme terreur; mort ;desolation; vol;viol;::::::::que de crimes et de delits qui ne resteront pas sous l eteignoir;car Dieu notre pere sanvtionnera ces actes avec beaucoup de severite et n epargnera pas tous leurs suppots;commanditaires ou je ne sais quoi encore:oui; il fera vraiment jour en Cote D ivoire et ce n est plus pour longtemps,alors ivoiriens ;ivoiriennes soyez solidaires dans la priere pour ne rater aucun detail de ce vent qui va souffler pour la libereation: EMMANUEL

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !