Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

COTE D'IVOIRE : Maintenant, on a peur d'être FRCI !

le Dimanche 12 Août 2012 à 08:08 | Lu 1991 fois

Information : Ouverture Afrik53TV+ , vous pouvez vous exprimez dans notre espace TV, en nous envoyant vos vidéos enregistrées à dailymotion ou nous envoyez le fichier au : redaction@afrik53.com...La Voix de l'Afrique libre en marche



COTE D'IVOIRE : Maintenant, on a peur d'être FRCI !
Ce n'est décidément plus le mariage heureux entre la gloire et les forces républicaines de cote d'ivoire (FRCI). Eux à qui on attribuait tous les mérites pour avoir stopper la terreur d'un lundi 11 avril 2011.

Car de nos jours, face à la guérilla urbaine qui sévit et ce, précisément en leur défaveur il serait constamment la cible de kalachnikov invisible.
Du coup, on observe un peu plus de réserve sur sa vraie identité.
Brandir son titre FRCI avec ostentation n'est pratiquement plus chose conseillée.

Et dans le déroulement des nouvelles règles de base, c'est plutôt la peur qu'on manifeste en lieu et place d'une stratégique de réserve et de vigilance.

En effet, depuis les dernières attaques, les éléments FRCI ont abandonné certaines de leurs habitudes. Maintenant suréquipés, ils se sont départis de toutes caducités.

Du coup après le service on flâne moins dans les rues avec les treillis. Par peur de constituer une cible en plus désarmée et ce; à la merci de ce commando invisible.

A ce propos, les confidences de Siaka un élément ex-fafn des FRCI interrogé ce vendredi 12 aout au camp commando d'Abobo nous précisent un peu plus sur ces faits constatés. '' Avec les attaques surprises et à répétition, il est préférable d’ôter sa tenue après le service''. '' Parce que souvent nos collègues en civils sont enlevés et rerouvés morts après ''. Ajoute t-il '' c'est parce qu'on les reconnait comme des FRCI''.

Du coup à la grande gare d'Abobo , ce n'est pratiquement plus le décor auquel on nous avait habitué. A errer sur les grandes places avec des complets treillis militaires.

Ils se sont rendus compte de la menace qui plane spécialement dans leur direction.
'' Je réside à Abobo mais je demande à être muter dans une autre commune '' nous confie le caporal Madou ex-fafn des frci. '' on me reconnait trop dans la zone et je peux être pris pour cible en dehors du service ''.

A l'appui un commandant resté dans l'anonymat confirme '' le enfants ont maintenant peur d'intervenir dans la nuit ''.

Aussi, comme constaté sur la photo ci-dessus, la ribambelle de FRCI qui restait à l'accoutumée devant l'entrée au portail pour animer les débats n'est plus.

Pour finir, nous constatons aussi dans notre investigation que depuis les dernières attaques qui semblaient se généraliser partout sur l'ensemble du territoire, l'identité FRCI est devenu un tréfonds.

Adriel, KOACI.COM ABIDJAN, copyright © koaci.com

Dimanche 12 Août 2012
Vu (s) 1991 fois



1.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARA le 12/08/2012 15:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ces enfoirés n'ont encore rien vu. Ils ont tué les parents des gens à Duékoué, à Abidjan, partout sur leur passage en partance pour le pouvoir de Ouattara à Abidjan. Lorsque tu interpelles certains parents sur les conséquences à court, moyen et long terme de ces agissements au détriment de nous gens du Nord, on te traite de bâtard, de vendu à un faux bété.

Ils ont envai toutes les régions de la C.I avec leurs habits FRCI et Dozo. Ils verront qu'après les camps, le commando invisible qu'ils ont introduit dans ce pays de paix, les rejoindra dans ces campements pour les tuer. Dans tous les cas, les jours à venir nous en diront plus. Ce n'est pas la peine de jeter les treillis FRCI. C'est maintenant qu'ils doivent puver comment ils sont parvenus à bout de l'armée ivoirienne. Ne chantent-ils pas à nos oreilles que ce n'est pas la Licorne et l'ONUCI qui ont installé Ouattara au trône mais que ce serait eux. C'est ce qu'on va voir.

Dans tous les cas, de l'autre côté, leurs amis sont déterminés à nettoyer leurs villages, leurs régions des sales FRCI, des Dozo. Le dozo, chez nous, n'est dozo q'à proximité de son bois sacré. Loin du bois sacré, toutes ces fausses démonstrations à travers les rues et villages de C.I ne sont que magies, donc sa grande réalité.

Tchoco tchoco, les Frci et les dozo, d'une manière, vivants ou morts quitteront d'eux-mêmes les villes, les villages, les hameaux, des autres ivoiriens. Dans tous les cas, les fils de ces régions sont face à leurs responsabilités qu'ils entendent prendre entièrement.

Ce n'est pas encore le moment de se dévêtir. C'est maintenant que le vrai combat va commencer. Les FRCI doivent se tenir prêts...

2.Posté par GADJI landish isir le 12/08/2012 15:53 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
>LA BIBLE dit que celui qui reigne par l'epee perit par l'epee! ce melange de voleurs rebel bouchers ne merite ke ca

3.Posté par youyou le 13/08/2012 14:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La bible dit on récolte toujours ce qu'on a semé. AUSSI chaque chose a son temps sous le soleil. dite aux FRCI de garder leurs treillis car le commando invisible les trouvera même sur leur couchette. c'est L'ETERNEL DES ARMEES qu'ils ont tant insulté ici en côte d'ivoire. ils vont le connaitre très bientôt.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !